Les fleurs du bal

De
Publié par

Danse macabre à Toulouse ! Une chanteuse de bal est retrouvée assasinée dans le bus de son orchestre. L'atmosphère du Sud-Ouest est orageuse, les humeurs s'échauffent et les rumeurs croupissent sous le soleil écrasant de juillet.
Saturnin Loze, flic faussement nonchalant, mène l'enquête dans un huis-clos où les suspects s'esquivent avec talent. Sans permis de conduire ni arme à feu, il traîne sa carcasse exténuée dans les fêtes fiévreuses du samedi soir et découvre un monde du spectacle où fermentent les ambitions frelatées et les gloires dérisoires.
Quel secret sommeille derrière les sourires trop émaillées des balochards ? Que se cache-t-il sous le fard et les paillettes ? Comment survivre dans le tourbillon des valses musettes et les éclats cuivrés des paso-dobles ? Il reste comme un parfum de fleurs fanées lorsque les lampions se sont éteints et que chacun retourne à sa nuit.
Publié le : mercredi 24 octobre 2007
Lecture(s) : 41
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213664866
Nombre de pages : 288
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Danse macabre à Toulouse ! Une chanteuse de bal est retrouvée assasinée dans le bus de son orchestre. L'atmosphère du Sud-Ouest est orageuse, les humeurs s'échauffent et les rumeurs croupissent sous le soleil écrasant de juillet.
Saturnin Loze, flic faussement nonchalant, mène l'enquête dans un huis-clos où les suspects s'esquivent avec talent. Sans permis de conduire ni arme à feu, il traîne sa carcasse exténuée dans les fêtes fiévreuses du samedi soir et découvre un monde du spectacle où fermentent les ambitions frelatées et les gloires dérisoires.
Quel secret sommeille derrière les sourires trop émaillées des balochards ? Que se cache-t-il sous le fard et les paillettes ? Comment survivre dans le tourbillon des valses musettes et les éclats cuivrés des paso-dobles ? Il reste comme un parfum de fleurs fanées lorsque les lampions se sont éteints et que chacun retourne à sa nuit.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi