Les Indulgences

De
Publié par

"Un chagrin, ça ne dure pas."


La mort de sa meilleure amie, réveillant les souvenirs de plusieurs autres morts, conduit Marie à chercher dans la vie le souvenir de ses amis perdus. Dans un cimetière de campagne, devant la mer en Sicile, sur un pont de Paris, Marie explique comment elle s'en sort, comment elle se sent, comment elle survit. Et plusieurs aventures (un voyage en Italie, notamment, où elle choisit de visiter toutes les îles; quelques rencontres plus ou moins occasionnelles aussi), au cours desquelles elle écoute battre le monde et les manifestations d'une religion qui n'est plus appliquée à rien, lui permettent à la fois de se souvenir des morts et de se sentir en vie.


Elle passe des contrats avec des personnes de son entourage afin de régler son existence comme de la musique, jusqu'au jour où elle s'aperçoit que certaines choses ne se mesurent pas: la mer, les sentiments, la poésie, la nuit.


Elle apprend peu à peu à délivrer aux vivants l'indulgence qu'on a d'habitude pour les morts.


Publié le : vendredi 21 janvier 2011
Lecture(s) : 39
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021015270
Nombre de pages : 190
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
U R
99
x
99
ve
Extrait de la publication
présent
F i c t i o n & C i e
Ti p h a i
L E S I N
27, r
a u l t
N C E S
e » RO C H E
r 2003
u reproductions destinées à une égrale ou partielle faite par quelque ayants cause, est illicite et constitue u Code de la propriété intellectuelle.
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
e une pluie. C’est pas rononcées pour cent t douze ou sept cent x américains. Un cha-ur une petite période ent. Reste son nom,  et la flore, chagrin. un effet de dévitalisa-ant occupe la nuit des , son chagrin, on lui ssé mais on reste avec ère à quiconque entrera s mois pendant toute la chagrin. Avec fil sans ut, il faut voir ce qu’il e et de l’amour, qui ne -
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Une affection longue durée

de editions-du-mercure-de-france

Un homme ébranlé

de editions-du-mercure-de-france