Les Miroirs de l'ombre

De
Publié par

Frédéric Moure est un homme heureux: un " battant ".

Tout commence à Venise, au festival du film publicitaire où il s'est rendu pour présenter une production de sa maison. Voici que dans le film d'un concurrent allemand, Helmut Steiner, film admirable et angoissant, Frédéric croit reconnaître une poterie grecque dont on lui avait assuré, lorsqu'il l'avait achetée, qu'il s'agissait d'une pièce unique. La ressemblance est si frappante qu'une même fêlure, au même endroit que sur le sien, se retrouve sur le vase du film. Lorsque Frédéric, intrigué, veut interroger le metteur en scène, celui-ci a disparu.

De retour à Paris, Frédéric se rend chez un expert qui, émerveillé par sa poterie, lui confirme qu'à sa connaissance il n'en existe aucune autre semblable.

Pressé par sa femme qui prend cette histoire très au sérieux, Frédéric se rend à Francfort pour rencontrer Helmut Steiner et revoir le film. Tandis qu'il le visionne sur une table de montage, il y voit, brièvement, apparaître son propre visage.

C'est un visage vieilli, ravagé par l'angoisse. Comme si quelqu'un avait pris une photo de lui... plus tard! Son visage d'avenir.

Intuition du futur? Hallucination? Machination d'Helmut Steiner, jaloux de son succès? Frédéric ne peut plus échapper à ce visage dont il a retracé les traits sur l'image agrandie du film. Comment est-il venu là? Un mot insupportable fait son chemin en lui: le destin. Son destin n'est-il pas inscrit dans ce film? Et quel drame l'attend pour qu'une angoisse aussi profonde imprègne ses traits? Frédéric n'aura plus qu'un but: échapper à cette ressemblance finale.

Mais n'est-ce pas en voulant échapper à son destin que l'on prend le plus court chemin qui y conduit?

Ce roman, au suspense haletant, nous concerne tous. Qui d'entre nous n'a été, un jour ou l'autre, frappé de ce qu'on appelle une " prémonition "? Qui ne s'est interrogé sur ces domaines encore mal explorés qu'on appelle " chance ", " hasard ", " intuition ": domaines de l'extra-sensoriel auxquels s'intéresse de plus en plus la science?

Rien ne prédisposait Frédéric Moure à cette terrible rencontre avec son destin. Rien ne nous dit que cela ne pourrait nous arriver. Demain, peut-être...

Sous le nom de Janine BOISSARD, Janine ORIANO a publié chez le même éditeur la série " L'ESPRIT DE FAMILLE ", " UNE FEMME NEUVE " et, récemment, " RENDEZ-VOUS AVEC MON FILS ".
Publié le : mercredi 2 juin 1982
Lecture(s) : 33
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213649290
Nombre de pages : 230
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Frédéric Moure est un homme heureux: un " battant ".

Tout commence à Venise, au festival du film publicitaire où il s'est rendu pour présenter une production de sa maison. Voici que dans le film d'un concurrent allemand, Helmut Steiner, film admirable et angoissant, Frédéric croit reconnaître une poterie grecque dont on lui avait assuré, lorsqu'il l'avait achetée, qu'il s'agissait d'une pièce unique. La ressemblance est si frappante qu'une même fêlure, au même endroit que sur le sien, se retrouve sur le vase du film. Lorsque Frédéric, intrigué, veut interroger le metteur en scène, celui-ci a disparu.

De retour à Paris, Frédéric se rend chez un expert qui, émerveillé par sa poterie, lui confirme qu'à sa connaissance il n'en existe aucune autre semblable.

Pressé par sa femme qui prend cette histoire très au sérieux, Frédéric se rend à Francfort pour rencontrer Helmut Steiner et revoir le film. Tandis qu'il le visionne sur une table de montage, il y voit, brièvement, apparaître son propre visage.

C'est un visage vieilli, ravagé par l'angoisse. Comme si quelqu'un avait pris une photo de lui... plus tard! Son visage d'avenir.

Intuition du futur? Hallucination? Machination d'Helmut Steiner, jaloux de son succès? Frédéric ne peut plus échapper à ce visage dont il a retracé les traits sur l'image agrandie du film. Comment est-il venu là? Un mot insupportable fait son chemin en lui: le destin. Son destin n'est-il pas inscrit dans ce film? Et quel drame l'attend pour qu'une angoisse aussi profonde imprègne ses traits? Frédéric n'aura plus qu'un but: échapper à cette ressemblance finale.

Mais n'est-ce pas en voulant échapper à son destin que l'on prend le plus court chemin qui y conduit?

Ce roman, au suspense haletant, nous concerne tous. Qui d'entre nous n'a été, un jour ou l'autre, frappé de ce qu'on appelle une " prémonition "? Qui ne s'est interrogé sur ces domaines encore mal explorés qu'on appelle " chance ", " hasard ", " intuition ": domaines de l'extra-sensoriel auxquels s'intéresse de plus en plus la science?

Rien ne prédisposait Frédéric Moure à cette terrible rencontre avec son destin. Rien ne nous dit que cela ne pourrait nous arriver. Demain, peut-être...

Sous le nom de Janine BOISSARD, Janine ORIANO a publié chez le même éditeur la série " L'ESPRIT DE FAMILLE ", " UNE FEMME NEUVE " et, récemment, " RENDEZ-VOUS AVEC MON FILS ".
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.