Lettres à Eugène (Correspondance 1977-1987)

De
Publié par

En 1977, Hervé Guibert découvre le premier roman d’Eugène Savitzkaya, Mentir, et lui envoie La mort propagande qui vient de paraître. Ils échangent leurs livres pendant les années suivantes, se lisent, s’apprécient. Ils se voient rarement : l'un habite Liège, l'autre Paris.Un tournant s'opère en 1982, quand Hervé publie 'Lettre à un frère d’écriture', où il déclare à Eugène : 'Je t’aime à travers ce que tu écris.' Le ton a changé, Hervé, obsédé par son correspondant, lui écrit des lettres de plus en plus incandescentes. L’année 1984 verra néanmoins l'épuisement soudain de cette passion. Une profonde amitié la remplace, qui trouvera dans l'aventure de L'Autre Journal et dans la Villa Médicis, où ils seront tous deux pensionnaires, d'autres terrains d'exploration.
Ces près de quatre-vingts lettres, échangées entre 1977 et 1987, forment un témoignage d’autant plus unique qu’elles sont les seules dont Hervé Guibert ait autorisé l’édition. Point de rencontre unique entre la vie et l’écriture, entre soi et l'autre, entre réalité et fiction, leur divulgation renouvelle la lecture de l'œuvre d'Hervé Guibert.
Publié le : vendredi 19 avril 2013
Lecture(s) : 39
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072487323
Nombre de pages : 137
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
D E S M Ê M E S A U T E U R S
 Aux Éditions Gallimard
H E R V É G U ï B E R T
DE S AV EUGL E S(« Folio»,n° 1725). ME S PA R ENTS(« Folio»,n° 2582). VOUS M’AV EZ FA I T FOR MER DE S FA NTÔME S. M AU V E L E V I ERGEL’Imaginaire »,. Repris dans la collection « n° 546. L’ I NCOGNI TO. À L’A MI QUI NE M’A PA S SAU V É L A V I E(« Folio»,2366). L E PROTOCOL E COMPA SSIONNEL(« Folio»,n° 2481). L’ HOMME AU CH A PE AU ROUGE(« Folio »,n° 2647). L E PA R A DIS(« Folio»,n° 2809). PHOTOGR A PHI E S. Précédé deSur une manipulation courante(mémoire d’un dysmorpho phobe).Collection « Hors série luxe ». VOL E MON DR AGON,théâtre(« Le Manteau d’Arlequin», nouvelle série). L A PIQÛ R E D’A MOU R ET AU T R E S T E X T E Ssuivi deCH A I R L A FR A ÎCHE (« Folio »,n° 2962). L A PHOTO,I NÉLUCTA BL EMENT. Recueil d’articles sur la photographie (19771985). L E M AUSOL ÉE DE S A M A NTS.Journal19761991 (« Folio»,n° 3827). L A CH A I R FR A ÎCHE ET AU TR E S TE X TE S(« Folio 2»,n° 3755). SUZ A NNE ET LOUISE,roman photo. Photographies de l’auteur. ZOUC PA R ZOUC, L’entretien avec Hervé Guibert. Collection « L’Arbalète ». A RTICL E S I NTR ÉPI DE S (19771985). HERV É GUI BERT PHOTOGR A PHELivres d’art ».. Collection « V ICE. Collection « L’Arbalète ».
 Aux Éditions de Minuit
L’ I M AGE FA NTÔME . L E S AV ENT UR E S SI NGU L I ÈR E S.
Suîte des œuvres d’Hervé Guîbert et Eugène Savîtzkaya en in de volume
l e t t r e s à e u g è n e
H E RV É G U ï B E RT E U G È N E S AV ï T Z K AY A
 E T T R E S À E U G È N E Coéŝpodacé 1977-1987
G A   ï M A R D
Cdî phooaphîqûé dé a paé 47 : D.R.
© Édîtîons Gallîmard, 2013.
N OT E S U R  A P R É S E N T E É D ï T ï O N
« Nî recueîl de correspondance (à part les lettres à Eugène Savîtzkaya s’îl le souhaîte) nî entretîen », écrît Hervé Guîbert à la dernîère lîgne de son « testament lîttéraîre », le 3 novembre 1991. Avec cesééŝ â Eûés’achève donc la publîcatîon des œuvres înédîtes posthumes d’Hervé Guîbert, telle qu’îl en avaît ixé le plan, avant sa dîsparîtîon. Le présent recueîl rassemble l’întégralîté de la correspondance entre Hervé Guîbert et Eugène Savîtzkaya, conservée dans leurs archîves respectîves. Les lettres d’Hervé Guîbert nous ont été communîquées par Eugène Savîtzkaya. Les lettres d’Eugène Savîtzkaya se trouvent à l’IMEC (Instîtut mémoîres de l’édîtîon contemporaîne) dans le fonds Hervé Guîbert. Une lettre d’Eugène Savîtzkaya, écrîte quelques années après la mort d’Hervé Guîbert en son hommage, a été ajoutée à cet ensemble, le refermant et le prolongeant à la foîs. Des notes succînctes et un îndex accompagnent cette publî-catîon pour l’éclaîrer. Elles renvoîent prîncîpalement aux réfé-rences des lîvres qu’îls s’adressaîent régulîèrement et à deux textes brefs d’Hervé Guîbert dîrectement înspîrés de leurs échanges
9
épîstolaîres : « Lettre à un frère d’écrîture » (publîé dansa pîqÛé d’amoûPapîer magîque ) et « » (publîé dansMaûvé é vîéé).
ééŝ
1977-1987
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Pas exactement l'amour

de editions-gallimard

Rennes, la ville archipel

de editions-de-l-aube

Enfin

de editions-gallimard

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant