//img.uscri.be/pth/679b5011bac757b8bc5a74cfdbb65d082844488f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,95 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Magic et Tristounet. La doctrine

De
97 pages
Rattrapé par son passé, Tristounet est dénoncé par Eva, la femme de Samarii qui ne cherche qu'un prétexte pour le chasser de sa maison. Livré par la femme pendant l'absence de l'homme, le jeune homme est escorté manu militari à Cercottes par les agents secrets pour revoir monsieur Bonnix. Il consent enfin à collaborer avec les services secrets. Cependant, monsieur Bonnix qui travaille à présent sur un autre projet, va-t-il accepter ses offres ? L'aventure continue et Tristounet n'a pas fini de surprendre.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2 Titre
Magic et Tristounet,
la doctrine

3

Titre
Alexandre Thomas
Magic et Tristounet,
la doctrine

Roman
5Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit, 2007
www.manuscrit.com

ISBN : 2-7481-6254-4 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782748162547 (livre imprimé)
ISBN : 2-7481-6255-2 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782748162554 (livre numérique)

6
. .

8






– Fais très attention, Tristounet. Dit Sam
d’une voix grave. Si tu aperçois des gendarmes,
cache-toi vite derrière les rideaux. Et tâche
également de contrôler ton chien. Je ne pourrai
absolument rien faire pour vous sauver la vie si
ce roquet ne cesse pas de s’agiter comme une
puce.
Le routier s’adressa à Tristounet avec
fermeté. Il paraissait lui-même préoccupé et
quelque peu débordé par cette situation
inattendue. En quittant Lille la veille, il ne
s’imaginait pas qu’il allait y revenir avec un
enfant accompagné d’un chien. Il ne s’imaginait
pas que ce voyage, une simple tournée de
routine, allait transformer sa vie. Agrippant son
volant, il rompit soudain le silence angoissant
qui régnait dans la cabine qu’ils occupaient avec
le chien. Pendait qu’il sermonnait l’enfant, le
camion poursuivait sa folle course sur la voie
quelque peu boueuse et humide en cahotant de
temps à autre, comme un monstre en fuite. On
entendait, à l’extérieur, la pluie tomber. Le
moteur vrombir à tue-tête. Lorsque les pneus
lisses crissaient sur la chaussée mouillée et
glissante, l’homme débrayait et freinait tout
9