Ombres sur une piscine jaune

De
Publié par

André, cinéaste exigeant, tourne un documentaire, en Sicile puis sur la Riviera, consacré aux dernières toiles d'un peintre célèbre qui s'est suicidé dans les années 50. Il est menacé de mort par un groupe de mafieux qui veulent récupérer des séquences tournées en extérieurs et gênantes pour eux. Accaparé par un constant sentiment d'échec, rêvant d'une alliance magnifique entre le cinéma et la peinture, en butte à d'inévitables défaites sentimentales, notamment avec son amie Florence et sa jeune maîtresse Patricia, André cherche une solution, aussi dangereuse que délibérée, à laquelle il va s'accrocher avec entêtement. Il s'agit pour lui tout autant d'épuiser les catastrophes que de conquérir la seule valeur qui lui paraisse encore digne d'être gagnée : sa liberté.
Publié le : samedi 25 janvier 2014
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021157291
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
O M B R E S S U R U N E P I S C I N E J A U N E
D U
M Ê M E
A U T E U R
Arthur Adamov, 19081970 essai biographique The French Review (USA), 1971
La Poésie négroafricaine d’expression française Seghers, 1976
La Parole noire essai Poésie 1, 1976
Suite en jouïdire récit Christian Bourgois, 1978
Matière d’oubli suivi d’Anamorphoses poésie Pierre Belfond, 1983
La Lettre du nom poésie In’Hui, 1990
Paul Delvaux essai Albin Michel, 1990
Pier Paolo Pasolini essai Marval, coll. « Les lieux de l’écrit », 1991
Miroirs de l’autre poésie In’Hui, 1995
Le Chat noir laqué roman Éd. du Seuil, 1996
F i c t i o n & C i e
Marc Rombaut
O M B R E S S U R U N E P I S C I N E J A U N E r o m a n
Seuil e 25, bd Romain-Rolland, Paris XIV
C O L L E C T I O N
« F i c t i o n & C i e » DP A RI R I G É E DE N I SRO C H E
ISBN9782021157284
©ÉDITIONS DU SEUIL,FÉVRIER2000
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articlesL.3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Ayant longtemps erré comme fourvoyée, la voix trouve sa place et sa faiblesse finale. Samuel Beckett
I
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Marcello

de bruit-blanc

La Nouvelle Revue Française N° 231

de editions-gallimard-revues-nrf

La Nouvelle Revue Française N° 282

de editions-gallimard-revues-nrf