Partition libre pour Isabelle

De
Publié par

«L'entrevue se passe dans la cuisine. Sur la table, quelques légumes jetés pour la soupe du soir. Le docteur est venu rencontrer l'homme aux membres gagnés peu à peu par un bleuissement, un désespoir du corps, pour lui proposer d'entrer à l'hôpital, de tenter une opération. Il y a une tumeur palpable
au niveau du sacrum. Le malade dit qu'il en a vu d'autres se faire charcuter et en mourir. Il n'est pas preneur. Le chat est entré avec précaution et trace sur les dalles ébréchées un trajet lancinant du médecin
au patient et du patient au médecin.Le praticien pose des questions hésitantes qui se heurtent au silence. Pas un hochement de tête, pas un battement de cils. Juste cette détermination sans couleur. J'irai jusqu'au bout voilà c'est tout.» Après un long séjour en Afrique, Jean est de retour dans son village natal. Il est très malade.
Mais il décide de repartir vers le soleil. Sa sœur, Maïssa, l'accompagne. Il est à bout de forces et très vite s'effondre. Au plus près des corps et des sensations, ce livre, où, dans la détresse, les liens de fraternité deviennent incandescents, évoque un certain été 1891 que vécurent Rimbaud et sa sœur Isabelle.
Publié le : lundi 25 novembre 2013
Lecture(s) : 8
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021145168
Nombre de pages : 112
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
PARTITION LIBRE POUR ISABELLE
Extrait de la publication
Du même auteur
AUX MEMES EDITIONS
Le désespoir est un péché roman, 2001 prix des Cinq Continents de la Francophonie 2001
Extrait de la publication
YASMINE KHLAT
PARTITION LIBRE POUR ISABELLE
r o m a n
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, boulevard Romain-Rolland, Paris XIV
Extrait de la publication
ISBN9782021145151
©EDITIONS DU SEUIL,JANVIER2004
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
Extrait de la publication
À la mémoire de Georges –Dodiet de Mounir
Extrait de la publication
J’ai passé les nuits à son chevet : j’aurais voulu l’endormir en faisant de la musique mais la musique pleurait toujours. Isabelle Rimbaud, « Mon frère Arthur »
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'amant des morts

de editions-verdier

La chambre à mourir

de les-editions-de-l-instant-meme