Pièces détachées

De
Publié par

" Tes Colombiens, ce sont des méchants, dit le gars des Stups. Le plus grand, Irrazabal, a travaillé pour le cartel de Medellin. Je l'ai serré à Roissy en quatre-vingt-dix, mais le juge a estimé qu'il manquait de preuves pour l'inculper... "

Des criminels aux motivations sans doute fort différentes avaient choisi le dimanche de permanence de mon équipe pour trucider à une demi-heure d'intervalle un paumé du quart monde et un toubib du beau monde.

" Chez Delteil, il suffit de lire et de laisser mourir... " (Robert Deleuse, Les maîtres du roman policier)

" Delteil fait partie de cette nouvelle génération qui ramasse ses histoires dans les archives refoulées, l'ordinaire politique et quotidien, les beaux hasards de l'histoire... " (Marianne Alphant, Libération)

" Delteil impose un regard impitoyable sur les mille et un événements de la vie quotidienne (...). Il invente des hypothèses qui peuvent paraître hardies ou extravagantes mais qui, si on les examine de près, ne le sont pas entièrement... " (Alexandre Lous, Le Magazine littéraire)

Gérard Delteil, né en 1939, a publié une trentaine de romans policiers, dont N'oubliez pas l'artiste qui a obtenu le Grand Prix de Littérature policière.
Publié le : mercredi 2 décembre 1992
Lecture(s) : 26
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213658223
Nombre de pages : 216
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
" Tes Colombiens, ce sont des méchants, dit le gars des Stups. Le plus grand, Irrazabal, a travaillé pour le cartel de Medellin. Je l'ai serré à Roissy en quatre-vingt-dix, mais le juge a estimé qu'il manquait de preuves pour l'inculper... "

Des criminels aux motivations sans doute fort différentes avaient choisi le dimanche de permanence de mon équipe pour trucider à une demi-heure d'intervalle un paumé du quart monde et un toubib du beau monde.

" Chez Delteil, il suffit de lire et de laisser mourir... " (Robert Deleuse, Les maîtres du roman policier)


" Delteil fait partie de cette nouvelle génération qui ramasse ses histoires dans les archives refoulées, l'ordinaire politique et quotidien, les beaux hasards de l'histoire... " (Marianne Alphant, Libération)

" Delteil impose un regard impitoyable sur les mille et un événements de la vie quotidienne (...). Il invente des hypothèses qui peuvent paraître hardies ou extravagantes mais qui, si on les examine de près, ne le sont pas entièrement... " (Alexandre Lous, Le Magazine littéraire)


Gérard Delteil, né en 1939, a publié une trentaine de romans policiers, dont N'oubliez pas l'artiste qui a obtenu le Grand Prix de Littérature policière.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi