Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Potes chef ! suivis de Une amitié indéfectible et Une maison en héritage

De
8 pages


Potes chef !

Alexandre, Guillaume et Jean-Charles retrouvent David, un ami d'enfance devenu boucher et cuisinier. Celui-ci les invite à sa table...



Une amitié indéfectible

Jean-Charles et Christophe sont amis depuis la 5e ; rien ne pourra les séparer...



Une maison en héritage

Maurice Chartier voudrait quitter sa femme et rejoindre sa maîtresse à Nice. Mais tout ne se passe pas toujours comme on le souhaite !





Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

couverture
Gérard MOSS

Potes chef !
 suivi de
 Une amitié indéfectible
 et
 Une maison en héritage

images

Potes Chef !

Alexandre adore la viande. La préparer, la manger. Il est abonné à Cuisine TV et regarde Potes Chef. Tous les dimanches, il fait son marché rue de Levy, dans le 17e arrondissement de Paris. C’est vraiment un super quartier pour trouver un tournedos fondant ou une mozzarella di Buffala.

C’est en rentrant chez lui qu’il croise David, un ami d’enfance. « David ? Merde ! David ! C’est bien toi ? Attends… Ça fait combien de temps ? Quinze ? Vingt-cinq ? Tu déconnes ? Vingt-cinq, oui, tu as raison ! C’est dingue ! Tu habites le quartier ? Non ? Bordeaux toujours ? Tu y es resté ? Dingue ! Et tu fais quoi ? Non ? Ça c’est cool ! C’est vraiment cool ! Moi je suis dans la pub. Jean-Charles travaille dans le luxe et Guillaume, la banque. Il faudrait qu’on se voie, non ? Je veux dire tous les quatre, comme dans le bon vieux temps. Tu en dis quoi ? On échange nos zéro six ? Ouais, je parle comme mon fils. Mais on est encore jeunes, non ? »

Le rendez-vous est pris. Et les voici donc, quelques semaines plus tard, Guillaume et Alexandre, dans la Range Rover de Jean-Charles (au cas où il y aurait des fossés à traverser), en direction de Bordeaux, pour un week-end entre potes, sans femme ni gamin. « Ça fait du bien. » « Tu m’étonnes ! »

C’est l’heure des bilans. Guillaume et Alexandre ont forci. Mais Jean-Charles est toujours aussi beau avec sa barbe grisonnante. Et David ? « Plutôt pas mal. Il vieillit bien. Je dirais même qu’il s’est bonifié. » « Pourquoi a-t-on a perdu le fil ? Pourquoi ne l’a-t-on jamais recontacté ? » Peut-être parce qu’il n’était ni beau ni riche ni brillant ? Et puis, qui aurait voulu continuer à fréquenter un type en CAP de boucherie ?

Mais il y a prescription ; c’est vieux tout ça. Vingt-cinq ans ! David est fier de leur montrer sa réussite : il organise des réceptions haut de gamme dans un château près de Bordeaux. C’est un homme célèbre dans sa région. Il a même été sélectionné pour participer à l’émission Potes Chef. C’est dire !

Les voici arrivés. La Range Rover s’engage dans l’allée balisée de photophores. C’est vraiment joli, décoré avec beaucoup de goût. David les attend sur le perron. Les retrouvailles sont chaleureuses. « Merde, Dave, t’es devenu sacrément beau gosse ! » On visite le château XVIIIe où cohabitent œuvres contemporaines et antiquités. Les trois amis sont bluffés. « T’as prévu des poules au moins ? » « Bien sûr ! Dans ton lit, avec une tête de cheval mort… » On passe à table.

Le dîner est à l’image de David : élégant et raffiné mais simple et de bon goût. Les trois amis sont attendris comme de la viande mise à rassir. « Merde, David ! On regrette d’avoir laissé passer tout ce temps… » « Ouais mon pote. J’aurais jamais dû me taper Anne-Sophie. Elle était à toi. C’était ton grand amour. Je me suis conduit comme un porc. » « Moi pareil, vieux frère. Je t’ai pas filé le coup de main dont tu avais besoin. Mais c’est peut-être mieux, non ? T’avais pas un profil de vautour comme moi. Qu’est-ce que tu aurais foutu dans la banque ? » « À moi de m’excuser, David. Je me suis comporté avec toi comme un bovin. Ce que j’ai été lourd ! Je regrette. Tu m’excuses ? Tu nous excuses tous ? »

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin