Ravages

De
Publié par

Un matin, Diane Harpmann reçoit un appel de sa collègue du Parisien Elsa Délos : son ami Dominique André, célèbre figure du journalisme d'investigation, semble s'être suicidé. Il laisse même une lettre pour expliquer son geste, où il se dit accablé par les poursuites judiciaires. Pourtant, Dominique était un habitué des reportages chocs et des sujets brûlants, pas le genre d'homme à baisser les bras. Épaulées par l'éditeur Richard Jaucourt, Diane et Elsa découvrent bientôt que Dominique enquêtait sur l'amiante... Interdit en France en 1997, soit près d'un siècle après que son extrême toxicité eut été établie, l'amiante est aujourd'hui au cœur de l'un des pires scandales sanitaires de notre époque, un véritable crime à grande échelle rendu possible par la complicité de nombreux responsables politiques, industriels et médecins pendant des décennies. Plus qu'un document, un thriller puissant et effrayant.


Publié le : mercredi 12 novembre 2014
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782743629274
Nombre de pages : 429
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ANNE RAMBACH RAVAGES Rivages/noir
Diane Harpman reçoit un appel de son amie Elsa, chargée des faits divers au Parisien. Dominique André, célèbre figure du journalisme d’investigation, semble avoir mis fin à ses jours en se tirant une balle dans la tête. Pourtant, ce journaliste combatif n’était pas homme à baisser les bras. Son éditeur Richard Jaucourt, qui ne croit pas au suicide, mandate les deux jeunes femmes pour mener une enquête. Elles ne tardent pas à découvrir que Dominique André travaillait sur un sujet brûlant : les ravages causés par l’amiante et l’implication des pouvoirs publics. Journaliste, romancière et scénariste, Anne Rambach signe un polar captivant qui lève le voile sur le scandale de l’amiante en France et toutes ses ramifications internationales.
Anne Rambach
Ravages
Collection dirigée par François Guérif
Rivages/noir
Retrouvez l’ensemble des parutions des Éditions Payot & Rivages sur
payotrivages.fr
Ce roman est une fiction. Les personnages princi paux sont sans rapport avec des personnes existantes. L’intrigue est une pure invention. En revanche, les faits qui concernent l’histoire de l’amiante en France ont été rapportés avec soin dans le récit. La juge qui ins truit dans la réalité le dossier pénal de l’amiante au pôle « santé publique » du tribunal de grande instance à Paris est MarieOdile BertellaGeffroy. Elle ne res semble en aucune manière au personnage de la juge Wadrawane qui instruit à sa place dans ce roman. « En aucune manière », sinon par l’intégrité et le courage.
© 2013, Éditions Payot & Rivages © 2014, Éditions Payot & Rivages pour l’édition de poche 106, boulevard SaintGermain – 75006 Paris ISBN :978-2-7436-2928-1
« Je n’ai jamais vu un terro riste tuer autant de personnes que des logiques économiques sor dides ont pu le faire dans l’affaire de l’amiante. »
Marc Trévidic, juge antiterroriste.
« Si vous avez eu une belle vie grâce à un travail dans l’amiante, alors vous pouvez bien en mourir. »
Courrier interne de la société Johns Manville, 1966.
Les gardes du corps étaient invisibles. Janine ins pira. L’air sentait l’agrume et la rose — en bas, dans l’allée qui traversait le jardin, les rosiers écla taient en fleurs énormes. Les couleurs saturaient le paysage — cette mer si bleue, ces citrons si jaunes, ces feuilles si vertes, ces buissons blancs dont les corolles s’envolaient à chaque rafale, pour s’échouer en crépitant sur le sol… C’était laDolce Vitaen techni color. Le Vésuve tendait ses lèvres vers un soleil naissant. La haute maison carrée, à la façade terre de Sienne, était plantée sur cet escarpement depuis presque deux siècles. Le golfe de Naples s’étendait à ses pieds. De la terrasse du dernier étage, la crête déchiquetée des citronniers, des argousiers et des pins s’éteignait dans les vagues ; d’ici, une partie de la réalité restait cachée. On aurait voulu se sentir au paradis. Mais, à quelques kilomètres seulement, se menait la guerre entre la Camorra et le Parquet. D’après ce qu’avait dit Davide à Janine, les clans s’entretuaient au rythme d’un à trois morts par semaine. On punissait un affilié qui avait trop parlé ou escroqué ses chefs, on réglait un compte vieux de dix ans, on mettait fin à une idylle inacceptable, on réduisait à néant une ambition trop affichée… Les
11
coups contre la police ou les magistrats étaient rares. Mais ils étaient spectaculaires. Les juges de la Direzione Distrettuale Antimafia vivaient sous pro tection permanente. Davide était en train d’étaler du miel sur son pain. Derrière ses lunettes noires, il avait des allures de golden boy. La maison lui appartenait. Elle était dans sa famille depuis des générations. Chemise blanche impeccablement coupée, pantalon noir sur mesure, teint bronzé, cheveux bouclés… Intelligent comme il était, pensa Janine, il aurait pu faire n’importe quoi : architecte, pilote, médecin. Elle se demanda ce qui l’avait poussé à choisir un métier où il risquait sa vie à chaque instant. Juge. Ici. Elle ne demanda pas. Elle en avait tellement marre qu’on lui demande pourquoi elle avait fait ce choix. Juge. Claudia, à côté d’elle, avait suivi la même voie. À certains égards, c’était agréable d’être réunis. Ils se comprenaient, ils avaient la même passion, la même logique, les mêmes priorités. Entre eux, ils n’étaient pas des bêtes curieuses, juste des profes sionnels qui faisaient leur boulot. Janine sourit en buvant le café. Il était bon. Davide le remarqua. – J’aime qu’on apprécie mon café ! Le café fran çais, peuh… Il fit la grimace. – On s’améliore, se défendit Janine. (Elle jouait volontiers le rôle de « la Française ». Quand elle était à Paris, ce statut ne lui était pas accordé si facilement, question de nom et de couleur.) Davide et Claudia échangèrent un regard entendu. Ils s’améliorent– On n’a vraiment aucune chance de voir tes témoins français ? demanda Claudia.
12
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Voyage d'Octavio

de editions-rivages

45 tours

de editions-rivages

Mary

de editions-rivages

suivant