Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 7,90 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Publications similaires

2
Titre
Route 46 California
3
Titre Jean-Yves Lesné
Route 46 California
Polar
5 Éditions Le Manuscrit Paris
© Éditions Le Manuscrit 2009 www.manuscrit.com @ Photo de couverture : Pierrick Moison-Pommier ISBN : 978-2-304-02998-7 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304029987 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-02999-4 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304029994 (livre numérique)
6
« La récompense des livres, c’est d’être lus. » Julien Green
8
E
CHAPITRE1
La porte claqua si fort que monsieur Lambert en laissa tomber le courrier qu’il venait de retirer de sa boite à lettres. Tout naturellement il ramassa les quelques lettres éparpillées dans le hall de l’immeuble sans y prêter trop attention. Le cliquetis incessant de la minuterie ne le dérangeait plus. Depuis plus de dix ans qu’il gravissait les trois étages accédant à son appartement, il lui était familier. Ce matin là encore, il marmonna quelques mots contre la concierge. Cette journée commençait bien mal ; une porte qui claque, le courrier sur le sol mouillé, ces petits riens du quotidien le mettaient de mauvaise humeur. Il décacheta la première enveloppe, sans intérêt, puis une seconde. D’un doigt il l’ouvrit. Un simple point de colle la tenait fermée. Ce qui était écrit sur la feuille le décontenança : une suite de phrases dont il ne comprenait pas le sens et un alignement de chiffres. Mais qui donc
9
Route 46 California
pouvait bien les avoir écrites ? Tout en bas, en guise de signature, un prénom : Line. « Rendez-moi mon crayon. 3. » « C’est comme bon vous semble. 10. » « Il traverse entre les voitures.1. » « Il doit le faire absolument.7. » « Au 14 de la rue de la Paix. 9. » « La neige au sommet de la montagne.2. » « Mangez des choux de Bruxelles. 11. » « Cette horloge sonne toutes les heures. 5. » « Les bouchers ont un tablier blanc. 8. » « Le tableau a été fixé au mur 6. » « Ne pas traîner dans les rues 4. » « Il court et il marche 12. » « 10.4.3/1.3.5/6.5.4/8.2.7/4.6.6/2.7.9/11.5.2 /7.3.1/9.2.10/5.6.11/12.3.8/3.1.2/. » Monsieur Lambert se laissa choir sur son canapé. Il n’avait jamais rien lu de tel. Une date était portée : 18 avril et nous étions le 31 mars, là aussi un non-sens. Cette lettre était une énigme. Il relut et relut encore ces phrases placées les unes sous les autres. Las de chercher la signification de tout cela, il en conclut qu’un déséquilibré en était l’auteur. Il replaça le papier dans son enveloppe et regarda attentivement l’adresse qui y était inscrite, réflexe banal et ainsi il aura provisoirement fait le tour du problème.
10