Série noire à Carnac

De
Publié par

Quand une petite enquête sur une journaliste se transforme en recherche d’un tueur en série

Marc Renard, détective privé à Rennes, se rend à Carnac pour répondre à l’appel d’un ami d’enfance, Ian Ségalo. Ce dernier fait l’objet d’un lynchage médiatique par une journaliste locale qui s’acharne sur son projet immobilier en baie de Plouharnel. La mission de Renard consiste à dénicher des informations pour faire taire cette mauvaise publicité, mais tout se complique : un homme est abattu d’une balle en pleine tête durant un match de tennis ; le surlendemain, c’est au tour d’une joggeuse d’être supprimée dans des conditions analogues sur la plage de Ty-Bihan…
La gendarmerie est sous pression tandis que la population cède à la panique et que les victimes se multiplient… Tireur fou, tueur en série, ou assassin machiavélique qui brouille les pistes ?

Une enquête passionnante menée par le commandant Colombel, épaulé une fois encore des inséparables lieutenants Bérard et Menotti.

Ce roman policier haletant vous transporte dans une petite ville de Bretagne et vous fera frissonner d’angoisse

EXTRAIT

« Contestables si elles sont arbitraires », en douze lettres. La solution, qui, au passage, fit resurgir des souvenirs déplaisants, s’imposa sur-le-champ. Il inscrivit le mot ARRESTATIONS dans les cases appropriées. Marc Renard aimait les mots croisés, mais surtout pas ceux que l’on torche en cinq minutes en prenant son petit déjeuner. Non, plutôt les ardus, ceux qui font plisser le front, grimacer, jurer après le tortionnaire qui les a composés. Il est vrai que son job lui accordait pas mal de moments de latence et qu’il fallait bien meubler les temps morts qui constituaient une part de son quotidien. Il leva les yeux de son journal. Son instinct l’avertit que la pause était terminée. À l’instant, les deux tourtereaux quittaient l’hôtel, de l’autre côté de la rue. Il sortit de son Astra et prit son téléphone mobile dans la poche de sa veste.

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

« Dans un contexte de crise ostréicole, le roman tient le lecteur en haleine jusqu'au bout. » – Ouest-France

A PROPOS DE L’AUTEUR

Né à Carnac, Jean Marc Perret a été professeur de Sciences économiques pendant quatre ans avant de faire carrière à la SNCF comme contrôleur de gestion. Depuis sa retraite, il est correspondant du journal Ouest-France à Chantepie, près de Rennes. Féru de littérature anglo-saxonne, il pratique le tennis et le volley-ball. Après s’être essayé à l’écriture de nouvelles, Ria mortelle est son premier roman policier.
Publié le : vendredi 8 avril 2016
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782844973627
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Série noire à Carnac
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

La Dernière Minute

de liv-editions

Le Mascaret

de liv-editions

Ria mortelle

de liv-editions

suivant