Solaire

De
Publié par

Michael Beard a atteint une cinquantaine plus que mûre. Il est chauve, rondouillard, dénué de toute séduction et, au moral, il ne vaut guère mieux. Mais il a dans le temps obtenu le prix Nobel de physique ; depuis lors il se repose sur ses lauriers et recycle indéfiniment la même conférence, se faisant payer des honoraires exorbitants. En même temps, il soutient sans trop y croire un projet gouvernemental à propos du réchauffement climatique. Quant à sa vie privée, elle aussi laisse à désirer. En coureur de jupons invétéré, Beard voit sa cinquième femme lui échapper. Alors qu'il ne croyait plus se soucier d'elle, le voilà dévoré de jalousie.
Bientôt, à la faveur d'un accident, il pense trouver le moyen de surmonter ses ennuis, relancer sa carrière, tout en sauvant la planète d'un désastre climatique. Il va repartir de par le monde, à commencer par le pôle Nord…
À travers les mésaventures de ce prédateur narcissique, incapable de se contraindre, Ian McEwan traite des problèmes les plus actuels. Et sur ces sujets très sérieux, il parvient à nous fait rire. Voici peut-être le roman le plus comique, le plus intelligent, le plus narquois de cet auteur, l'un des plus grands en Angleterre aujourd'hui.
Publié le : mardi 20 novembre 2012
Lecture(s) : 5
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072471643
Nombre de pages : 397
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
C O L L E C T I O N F O L I O
Ian McEwan
Solaire
Traduit de l’anglais par France CamusPichon
Gallimard
Titre original :
S O L A R
© Ian McEwan, 2010. © Éditions Gallimard, 2011, pour la traduction française.
Ian McEwan est né en Angleterre en 1948. Il a reçu le Somerset Maugham Award en 1976 pour son premier recueil de nouvelles,Premier amour,derniers rites.Depuis il a publié, entre autres,Le jardin de ciment,Un bonheur de rencontreet L’innocent,tous accueillis par une presse enthousiaste. Publié en 1987 en Angleterre,L’enfant voléa reçu le prestigieux Whitbread Novel of the Year Award et, en France, le prix Femina étranger 1993. En 1998, il a reçu le Booker Prize pourAmsterdam. Expiation,paru en 2001, a été adapté au cinéma sous le titreReviensmoi.
À Polly Bide 19492003
« Cela lui procure du plaisir, à Rabbit, ça l’aide à se sentir riche, de contempler le gaspillage du monde, de savoir que la Terre est mortelle, elle aussi. » Rabbit est riche, J O H N U P D I K E (traduit par Maurice Rambaud, Gallimard, 1983)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Cirque rouge

de editions-edilivre

Piégés

de pygmalion

Piégés

de pygmalion

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant