Tant de soleils dans le sang

De
Publié par

Livre-récital composé dans la résonance des musiques de Pedro Soler, Tant de soleils dans le sang exalte l'énergie qui court le monde, qui prend ses risques et ne cesse de reprendre souffle. Ici, des mots jetés sur les cordes d'une guitare flamenca entendent faire chants et sens à la fois. Ce sont des mots pour repartir et se retrouver à jamais en terrain découvert, avec des dessins d'Ernest Pignon-Ernest à placarder dans les rues.
D'UN RYTHME DE FEU
ET DE LARMES
NOUS AVONS SECOUÉ
LE SABLIER DU CIEL
RAVIVÉ L'ÉCORCE DE LA TERRE
MIS LE DESTIN AU GALOP
ET SANS DOUTE EN DÉROUTE
Publié le : jeudi 27 février 2014
Lecture(s) : 11
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072532986
Nombre de pages : 128
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ANDRÉ VELTER
Tant de soleils dans le sang
U N L I V R E  R É C I TA L AV E C P E D R O S O L E R
E T S E P T P O È M E S  T R A C T S AV E C E R N E S T P I G N O N  E R N E S T
G A L L I M A R D
t a n t d e s o l e î l s d a n s l e s a n g
ANDRÈ VELTER
T A N T D E S O L E I L S D A N S L E S A N G
un livrerécital a v e c p e d r o s o l e r et sept poèmes-tracts avec ernest pignonernest
G A L L ï M A R D
© Édîtîons Gaîmard, 2014.
De naîssance je ne saîs d’où je suîs, et es sources et es forêts d’enfance m’ont paré d’un désert înédît, d’un sommet înaccessîbe aussî et d’une sîerra quî ève sa poussîère quand on s’y perd en dansant comme aux rîves de a terre avec tant de soeîs dans e sang.
CÉ ŝO-À, ŝOUŝ U çHàÉàU À Là GàÉ, àŝ à OÉ U çO U LàUàÉ,  àŝà U O É UÉUX Éŝ ààÉŝ OU U çà É UÉÉ UTout feu tout Lamenco! SU ŝçèÉ, j’ààŝ à àKà É çHàÉ É àÉ, O HàÉÉ ÉUà É çO É jÉ É çOÉàŝ àŝ çOÉ PÉO SOÉ OUà ÉçHàÉgranaínas, soeásÉbuerías a gopeŝU ŝà UàÉ, À çOÉ qU’ ’àà àŝ Éŝ Oŝ Éŝ. CÉÉà, Éŝ ÉXÉŝ É Éŝ UŝqUÉŝ ŝ’àççOàÉ, ŝÉ OàÉ, ŝOàÉ ÉŝÉÉ, ŝ’àFàçHŝŝà Éŝ ŝàà-Éŝ, ŝÉÉÉÉŝ É çUÉÉŝ çOOŝ OjÉçÉŝ, çOÉ ŝ OUŝ àOŝ OU ’ÉÉ àformueÉ çÉîeu. Là ŝOÉ Éà ŝÉ ÉÉ àŝ UÉ ŝOÉ ’ÉUHOÉ : PÉO OUŝŝà, É O É àŝŝà àÉ À çHàÉ É ÉÉ OèÉ. Sàŝ O ŝàO OUqUO, jÉ ’àŝ àŝ çOÉ. AU O jÉ ’É OUàŝ ’àO OOŝ U OàÉ jÀ àçÉ
9
àOŝ qUÉ Éŝ UŝqUÉŝ ’àççOàÉÉ É Éŝ ŝOOŝ àÉ É àÉ àÉ Oŝŝ. JÉ ŝ àUŝŝô à çŝO É OÉ çÉ àUX-àŝ, ŝO çÉ ÉOŝ, É çà OU U ÉçUÉ qU Éà çHàqUÉ OèÉ, çHàqUÉ ààÉ, çHàqUÉ çHàŝO ŝU ’U àÉ OU ’UÉ àÉÉ Éŝ ŝOOŝ É PÉO SOÉ. Dçŝ ’Uchant profondààOU, O jUŝqU’À ’U-ÉŝÉ, Éŝ HèÉŝ ç ÉOŝ ŝÉ ŝO Oç Oŝŝ À ’OÉÉ, àU O qUÉ ’ÉàÉÉ Oà ŝ’ÉÉÉ À ’à U ŝÉŝ àI Éŝ Oŝ. D’Où É ÉÉ É çÉ É-çà,ÉÉ ŝàŝ OUÉ , àŝ qU ŝÉ ÉU èŝ çŝÉ ièÉ À ŝO OÉ É çOOŝO. QUà àUXpoèmes-tractsàŝŝ àÉç EÉŝ PO-EÉŝ, ŝ ÉÉÉ OU É àŝ É OU HàUŝŝÉ -ÉÉ É O, çOÉ àUà ’jOçOŝ ŝÉŝ àUX àŝŝàÉŝ, àUX Éàŝ àUÉŝ, àUX àÇàÉŝ, àUX Uŝ Éŝ UÉŝ. ïŝ OÉ U OUÉ OUÉ À OUŝ Éŝ Éŝ É àUX UÉÉŝ jOYÉUŝÉŝ OU àqUÉŝ É à àÉ É.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant