Tentative d'évasion

De
Publié par

« Je savais quelque chose. Quelque chose que les autres ignoraient. Je le savais parce que j’y étais. Parce que, longtemps auparavant, dix ans plus tôt, j’avais été un témoin privilégié de cette tentative d’évasion. » Devant une œuvre d’art aussi mystérieuse que dérangeante, au Centre Pompidou, un homme se souvient…En Espagne, dans une ville de province qui n’est jamais nommée, Marcos, un étudiant en histoire de l’art introverti et « malade de théorie », voit son existence bouleversée par l’arrivée de Jacobo Montes, le grand artiste radical du moment. Le temps d’une nouvelle installation, grâce à l’intercession d’Helena, l’enseignante qui le fascine, le jeune homme devient l’assistant de Montes – et le premier spectateur de ses pratiques sulfureuses. C’est que cette fois Montes a décidé de travailler sur l’immigration dans une œuvre dont Omar, un sans papiers qui survit dans des conditions misérables, sera pleinement l’objet.Tentative d’évasion est une plongée dans les dérives les plus perverses de l'art contemporain, une mise à nu d’une société profondément malade, un roman d'une actualité brûlante. Et la révélation d'un auteur.Né en 1977, Miguel Ángel Hernández est l'auteur de plusieurs essais sur l’art contemporain. Il a également publié des recueils de nouvelles et de « micro-fictions ». Tentative d'évasion est son premier roman. Il a été primé en Espagne et traduit dans différents pays.Traduit de l'espagnol par Brigitte Jensen
Publié le : jeudi 2 avril 2015
Lecture(s) : 2
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021177589
Nombre de pages : 302
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
TENTATIVE D’ÉVASION
MIGUEL ÁNGEL HERNÁNDEZ
TENTATIVE D’ÉVASION
r o m a n
TRADUITDEL ESPAGNOL PARBRIGITTEJENSEN
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd RomainRolland, Paris XIV
© Payot & Rivages 2005, pour la citation en exergue d’Adam Phillips tirée deLa Boîte d’Houdini. L’art de s’échapper, traduit de l’anglais par JeanLuc Fidel.
© L’Arche Éditeur Paris, 2006, pour la citation p. 249 tirée duManuel pour habitants des villesde Bertolt Brecht, traduit de l’allemand par Gilbert Badia et Claude Duchet.
Titre original :Intento de escapada Éditeur original : Editorial Anagrama, S. A. © Miguel Ángel Hernández, 2013 ISBN9788433997609original : ISBN9782021177534
© Éditions du Seuil, avril 2015, pour la traduction française
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
À Raquel, pour tout
Il y a des gens qui peuvent se définir par ce dont ils s’échappent et d’autres qui se définissent par le fait qu’ils s’échappent toujours. ADAMPHILLIPS
L’art est quelque chose de sale, et il n’existe aucun moyen de le nettoyer sans qu’il perde sa couleur. JACOBOMONTES
Prologue (Un bruit secret)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi