Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

U n rêve ou un rêve
D U M ÊM E AUT EUR
Chez le même éditeur HIST OIRE D EVIVAN TLAN ON LAPOÉSIE LA VIE QA FAN T ASIAUASI UN QUELQUES PET PORT RAIT S IT S C E D E MON D E
Aux éditions Christian Bourgois LEROI D ESFÉES
Aux éditions Flammarion PARC S LEPRIN C E CEN T À LC HAN T S D E SES FRÈRESAD RESSE LESÉT AT S D U D ÉSERTédicis, 1976)(Prix M
Aux éditions Hachette TOMBEAU D EHÖLD ERLIN(épuisé) LESPLEURS(épuisé) 2 OD ES(épuisé) MORD EC HAISC HAMZ(épuisé) LATEN T AT ION D UTRAJETRIMBAUD(épuisé) MEURT RE(épuisé)
Aux éditions Salvy BELAJAI
Aux éditions Julliard MÉT AMORPHOSES
Aux éditions Sables M ’ÉLOIG N AN T,MAN TEN REVEN
M arc C holodenko
U n rêve ou un rêve
P.O.L e 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6
© P.O .L éditeur, 1999 ISBN : 2-86744-693-7
U n rêve
D ans l’oreiller est le dedans de l’oreiller est la pointe langue de feu soutenant une in d u ration d an s la p lu m e le m on ticu le qu i qu an d il n ’est pas là est là d an s la b r u m e. L e p oin t p lu s gr is loin d an s le gris lointain est ni gris ni loin le som m et em por té d an s l’épan chem en t an cien d u feu d or m an t m ain ten an t. D an s l’in ter-valle ça passe ça roule. D ans l’inter valle il n ’y a p a s d ’in t er va lle q u ’o n p u isse trou ver. Il fau t traverser en essayan t d e n e r ien ren ver ser in u t ile d e casser s’il s’agit de supprim er si le désir le dit aérer. Il n’y a aucune nécessité où rien confor-m er rien à trouver à contourner que ce q u e d it le d ésir aérer. P ren d s-m oi m a m ain. Trouve dans le lieu une place une m anière d’air d’aérer. Il y a m oins de dif-féren ce d e la m ain à la m ain qu e d an s toute autre partie. D ans m a m ain se tient la p lace où se t ien t la m ain . Su ivre la m ain en m anière de trouver la place de dire est le plus proche chem in de partie à
9
p ar t ie d an s le p aysage o ù ch er ch er le plus proche le plus vaste hum ain pour en p la c e r e n s e m b le t o u t e s le s p a r t ie s. G uide-m oi m a m ain la m ain pour placer d e p ar tie en p ar tie la p ar tie en sem b le. F aire l’en taille où tou t ver se à ta taille dans le lieu le paysage. Le feuillage il y a. O h com m e il est. En glèbe en poussière la ter re. L a ter re. E t le roc h au tain . A l’oreiller est le roc chu et relevé en taille hum aine sus et sous la taie en pierre en p lu m e fe u b r u m e so n n a n t e t m u e t à l’oreille. La thèse la statue à poser adm i-rer. Rien n’est dur au tem ps qui n’a chu de soi pris terre. Il y a sous le feuillage à d em i cach é le b u st e à t êt e r u in ée. L a prendre en m ain en caresser les traits en relève des figures de terre suivant l’ondu-lat ion aveu gle d u ver l’on d oiem en t d u feu illage aspergean t la terre d e lu m ière. C ela s’adm ire de soi continuant de soi le procès secret ne laisse aux m ains que le tactile tou ché au voir au pen ser qu e le
10