Un soupçon d'indigo

De
Publié par

Un homme disparaît sur une île des Antilles. Qui était ce Maurice Gil ? Souhaitait-il s’absenter de ce monde ou commencer une nouvelle vie ? Et d’ailleurs, pourquoi disparaît-on ?
Pour Lucie, sa petite fille, qui ne connaît de lui que ce qu’on a bien voulu lui en dire, c’est à la fois un héros et un déserteur, une icône floue et ambiguë.
Quand, presque à son insu, elle retrouve la trace de son grand-père sur l’île de Marie-Galante, toute son existence en est rétrospectivement bouleversée.
Pour Isabelle, la fille de Maurice, c’est une autre affaire : l’histoire d’un deuil impossible. Elle l’a laissé s’enfuir dans son exil tropical, gardant fermés ses beaux yeux indigo — de ce bleu si particulier que lui a donné son père et qu’elle a légué à Lucie. Elle n’a pas voulu voir l’immensité de son amour, de son dépit, de sa colère.
A ces deux voix s’ajoute celle d’un Antillais, ami de Maurice, qui ne résout pas l’énigme de la disparition mais en évoque la légende, flamboyante et révoltée. La légende d’un homme qui s’efface pour se trouver.
Publié le : jeudi 25 mars 2010
Lecture(s) : 39
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021006827
Nombre de pages : 274
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
UN SOUPÇON D’INDIGO
Extrait de la publication
Extrait de la publication
MICHÈLE GAZIER
UN SOUPÇON D’INDIGO
r o m a n
ÉDITIONS DU SEUIL 27, rue Jacob, Paris VIe
Extrait de la publication
ISBN9782020970099
© Éditions du Seuil, février 2008
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
À Pierre, par tous les temps, pour tout le temps.
À Michelle et Pascal, sous tous les cieux.
Il y a longtemps, je lisais des livres et dans l’un d’eux quelqu’un avait écrit : « J’aimerais arriver à un endroit d’où je ne voudrais pas revenir. » Cet endroitlà, tout le monde le cherche. Moi aussi. MANUELVÁZQUEZMONTALBÁN, Les Mers du Sud
Extrait de la publication
Lucie
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi