Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 6,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Publications similaires

Un jour, le crime

de editions-gallimard

Paris Capitale du crime

de michel-lafon

The Crime of Liberty

de cdi.villaroy

Vous aimerez aussi

Après la guerre

de editions-rivages

Le Voyage d'Octavio

de editions-rivages

45 tours

de editions-rivages

suivant
 Il existe une dynamique dans la mise en oeuvre de l’horreur : servezla garnie d’hyperboles fleuries, et la dis tance s’installe mme si la terreur est prsente, puis bran chez tous les feux du clich littraire ou figuratif, et vous ferez natre un sentiment de gratitude parce que le cau chemar prendra fin, un cauchemar au premier abord trop horrible pour tre vrai. Je n’obirai pas Ā cette dynamique, je ne vous laisserai pas me prendre en piti… Je mrite crainte et respect pour tre demeur inviol jusqu’au bout du voyage que je vais dcrire, et puisque la force de mon cauchemar interdit qu’il prenne fin, vous me les offrirez.  Ainsi parle Martin Michael Plunkett, g de 35 ans, cou pable de plusieurs dizaines de meurtres sexuels couvrant tout le territoire des ÈtatsUnis sur une priode de dix ans.
AvecUn tueur sur la route, James Ellroy s’est attach Ā faire le portrait, de  l’intrieur , d’un serial killer.
 Un voyage cauchemardesque, terrifiant, oÙ l’criture a la froideur d’un scalpel et oÙ sexe et mort s’entremlent dans un ballet cruel et infernal.  Herv Delouche,Révolution
Du même auteur chez le même éditeur
Lune sanglante À cause de la nuit La Colline aux suicidÉs Brown’s Requiem Clandestin Le Dahlia noir Le Grand Nulle Part L.A. Confidential White Jazz Dick Contino’s Blues American Tabloid Ma part d’ombre Crimes en sÉrie American Death Trip Moisson noire 2003(Anthologie sous la direction de James Ellroy) Destination morgue La Trilogie Lloyd Hopkins Tijuana mon amour RevuePOLARspÉcial James Ellroy Underworld USA La MalÉdiction Hilliker Extorsion
James Ellroy
Un tueur sur la route
Traduit de langlais (ÉtatsUnis) par Freddy Michalski
Collection dirigÉe par François GuÉrif
Rivages/noir
Retrouvez lensemble des parutions des Éditions Payot & Rivages sur
payotrivages.fr
Titre original :Silent Terror(Avon Books)
© 1986, James Ellroy © 1989, Éditions Rivages pour la traduction française © 1991, Éditions Rivages pour lédition de poche © 2001, Éditions Payot & Rivages pour la présente édition 106, bd SaintGermain  75006 Paris ISBN : 9782743632328
À Duane Tucker
Extrait duBig Apple Tattlerdu 13 septembre 1983 :
« LE SEXTUEUR CAPTURÉ !!! UNE DESCENTE DANS UNE PENSION DE FAMILLE DE WEST CHESTER RAMÈNE DANS SES FILETS LE TUEUR DES COUPLES BEHRENS/LIGGETT – DE NUNZIO/ CAFFERTY. »
« À 3 heures ce matin, la ville de New Rochelle encore endormie fut le théâtre dun drame de vie et de mort, lorsque les agents fédéraux et la police locale opérèrent leur jonction avant de donner lassaut à une petite pension de famille très proprement tenue située aux limites du centreville. « À lintérieur, dans une petite chambre proprette du troisième étage, dormait Martin Michael Plunkett, âgé de 35 ans, coupable présumé des meurtres sexuels de deux couples damoureux du comté de West chester : Madeleine Behrens, 23 ans, et son petit ami, Richard Liggett ; et Dominic De Nunzio, 18 ans, et sa fiancée Rosemary Cafferty, 17 ans. Surnommé le Sex tueur” par les autorités locales, Plunkett est suspecté davoir commis plusieurs autres meurtres similaires et tout aussi violents, des meurtres qui couvrent tout le territoire des ÉtatsUnis sur une période de dix années. « Mais le tueur, homme de grande taille à lallure farouche, nétait pas dhumeur meurtrière lorsque les
9
Gmen, conduits par Thomas Dusenberry, agent du FBI et membre de la force spéciale chargée des meur tres en série, firent évacuer la pension de famille et lui lancèrent cet ultimatum au portevoix : Vous êtes encerclé, Plunkett ! Rendezvous, ou nous venons vous chercher !” « Le bloc 800 de Lockwood Sud accueillit lécho du portevoix par un silence demort avant que retentisse la voix du Sextueur” : Je ne suis pas armé. Je veux parler à votre chef avant que vous memme niez.” « Au milieu des protestations stupéfaites de 1 léquipe SWAT de New Rochelle, comme de ses collègues du FBI, linspecteur Dusenberry se rendit dans la chambre du tueur ; puis, cinq minutes plus tard, il en ressortit avec Plunkett menottes aux poi gnets. Interrogé sur ce qui sétait passé durant ces cinq minutes, Dusenberry a déclaré : Lui et moi, nous avons parlé. Il voulait sassurer que sa déclara tion serait publiée mot pour mot lorsquil aurait avoué. Il a été clair sur ce point. Il semblait y attacher une importance capitale.” »
Extrait de la rubrique « Précédents judiciaires » du Journal amÉricain de Psychiatriedu 10 mai 1984 :
« Spécialistes de droit comme psychologues crimi nels continuent daccorder un intérêt considérable au cas de Martin Michael Plunkett, reconnu coupable en février de quatre chefs daccusation de meurtre au pre mier degré dans le comté de Westchester, New York. « Condamné à quatre peines successives dempri sonnement à vie et actuellement détenu préventivement
1. SWAT :Special spéciale dintervention.
Weapon and Armament (Toutes les notes sont du
10
Team: brigade traducteur.)