Une bouteille entre deux mers

De
Publié par

« C'est ça la magie de l'argent. Son odeur suffit à saouler les hommes. » Jules Romains Ils ont l'air si sympathiques, les époux Ferguson. Éduqués, gourmets, toujours bronzés, souriants et tellement riches… À l'approche de la soixantaine, Jeffrey Harry Ferguson III, magnat retraité de la presse californienne et grand collectionneur de bouteilles rares, envisage de s'acheter une belle propriété dans l'entre-deux-mers, à 35 km de Bordeaux, pour plaire à sa jeune épouse Deborah qui prétend renouer avec de lointaines origines françaises. Ce n'est pas tant les 24 années qui les séparent, ni même le passé un peu sulfureux de cette charmante femme aux cheveux platine rencontrée deux ans auparavant dans un club de Las Vegas, qui inquiètent Jeffrey Harry Ferguson, mais plutôt l'accueil des viticulteurs de Sauveterre-de-Guyenne dont les habitudes ne souffrent pas d'être bousculées. En s'offrant les services de Benjamin Cooker, il entend expertiser le terroir et mettre toutes les chances de son côté pour valoriser son acquisition. Mais les parcelles de la propriété sont dispersées et il faudrait procéder à un remembrement. Certains vignerons endettés acceptent de vendre et ne posent aucun problème, exceptés quelques fortes têtes qui refusent de céder leurs terres contre des valises de dollars. Cependant, les obstacles semblent s'évanouir comme par enchantement : un accident mortel plutôt bienvenu, deux faillites providentielles, un incendie qui démarre au moment propice, une disparition particulièrement opportune, les récalcitrants finissent par plier et tout laisse à penser que rien ne peut résister aux volontés expansionnistes de ce propriétaire américain. Le domaine s'agrandit rapidement et finit par réunir pas moins de 147 hectares, presque d'un seul tenant. Malgré la plastique avantageuse de l'appétissante Deborah, le jeune Virgile parvient à garder son sang froid lorsque son patron lui demande de surveiller de plus près les agissements de ses clients. Benjamin Cooker nourrit des soupçons à leur égard et se méfie des personnages trop discrets qui rôdent autour des époux Ferguson. Il est bientôt convaincu que la solution de cette affaire se trouve certainement dans la Napa Valley ou la Sonoma, deux prestigieux terroirs situés au nord de San Francisco. Les deux représentants de la maison Cooker & Co s'offrent le voyage pour en avoir le coeur net.
Publié le : mercredi 28 mars 2007
Lecture(s) : 44
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213669908
Nombre de pages : 216
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« C'est ça la magie de l'argent. Son odeur suffit à saouler les hommes. » Jules Romains Ils ont l'air si sympathiques, les époux Ferguson. Éduqués, gourmets, toujours bronzés, souriants et tellement riches… À l'approche de la soixantaine, Jeffrey Harry Ferguson III, magnat retraité de la presse californienne et grand collectionneur de bouteilles rares, envisage de s'acheter une belle propriété dans l'entre-deux-mers, à 35 km de Bordeaux, pour plaire à sa jeune épouse Deborah qui prétend renouer avec de lointaines origines françaises. Ce n'est pas tant les 24 années qui les séparent, ni même le passé un peu sulfureux de cette charmante femme aux cheveux platine rencontrée deux ans auparavant dans un club de Las Vegas, qui inquiètent Jeffrey Harry Ferguson, mais plutôt l'accueil des viticulteurs de Sauveterre-de-Guyenne dont les habitudes ne souffrent pas d'être bousculées. En s'offrant les services de Benjamin Cooker, il entend expertiser le terroir et mettre toutes les chances de son côté pour valoriser son acquisition. Mais les parcelles de la propriété sont dispersées et il faudrait procéder à un remembrement. Certains vignerons endettés acceptent de vendre et ne posent aucun problème, exceptés quelques fortes têtes qui refusent de céder leurs terres contre des valises de dollars. Cependant, les obstacles semblent s'évanouir comme par enchantement : un accident mortel plutôt bienvenu, deux faillites providentielles, un incendie qui démarre au moment propice, une disparition particulièrement opportune, les récalcitrants finissent par plier et tout laisse à penser que rien ne peut résister aux volontés expansionnistes de ce propriétaire américain. Le domaine s'agrandit rapidement et finit par réunir pas moins de 147 hectares, presque d'un seul tenant. Malgré la plastique avantageuse de l'appétissante Deborah, le jeune Virgile parvient à garder son sang froid lorsque son patron lui demande de surveiller de plus près les agissements de ses clients. Benjamin Cooker nourrit des soupçons à leur égard et se méfie des personnages trop discrets qui rôdent autour des époux Ferguson. Il est bientôt convaincu que la solution de cette affaire se trouve certainement dans la Napa Valley ou la Sonoma, deux prestigieux terroirs situés au nord de San Francisco. Les deux représentants de la maison Cooker & Co s'offrent le voyage pour en avoir le coeur net.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.