Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Une vie de Pierre Ménard

De
184 pages
Pierre Ménard n'est pas seulement le personnage d'une fiction de Jorge Luis Borges, un érudit nîmois qui aurait accompli la gageure d'écrire à l'identique, longtemps après les avoir oubliés, quelques chapitres de Don Quichotte.
Ce fut aussi un proche de Gide et de Valéry, qui exerça une influence considérable et, à plus d'un titre, souterraine sur l'œuvre de nombre de ses contemporains. Il contribua même, dans le secret de réunions nocturnes au Jardin des Plantes de Montpellier, à l'invention d'un écrivain capital du vingtième siècle.
Sur cet homme discret, presque invisible, qui fut peut-être l'auteur le plus plagié, en tout cas le plus inspirateur de son temps et qui changea, à sa façon, le cours de la littérature, nous sommes heureux de livrer enfin le dossier inédit minutieusement constitué, il y a cinquante ans, par un de ses disciples.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

U N EV I ED EP I E R R EM É N A R D
MICHEL LAFON
U N E V I E D E P I E R R E M É N A R D
r o m a n
G A L L I M A R D
© Éditions Gallimard, 2008.
À la mémoire de Françoise et Pedro, lecteurs achar nés.
Il ne voulait pas composer un autreQui chotte, mais ce qui est facile le Qui chotte. Inutile dajouter quil nenvisagea jamais une transcription mécanique de loriginal ; il ne se proposait pas de le copier. Son admirable ambition était de produire quelques pages qui coïncideraient  mot à mot et ligne à ligne  avec celles de Miguel de Cervantès.
J O R G E L U I S B O R G E S , « Pierre Ménard, auteur duQuichotte»,Fictions.
A V A N T  P R O P O S
Jorge Luis Borges a tué Pierre Ménard en même temps quil lui a donné le jour : voilà, peu ou prou, ce que chante la légende. On ne connaît en effet de Ménard que ce quen a écrit Borges, en mai 1939, dans la revue argentineSur, sous le titre « Pierre Ménard, auteur du 1 Quichotte». En douze pages, de lenterrement du Nîmois au catalogue détaillé de ses publications puis à sa foudroyante réécriture de Cervantès, tout est dit, pour léternité
La nécrologie sincère et émue, lhommage vibrant à lami disparu naguère, tout cela, on le sait,na pasfait longtemps illusion. Quelquesuns des premiers lecteurs ont sans doute cru à la réalité de ce Pierre Menard, ou Ménard. Mais très vite, après cette brève période de flot tement, de relative crédulité, le texte a été lu comme un jeu plutôt raffiné du génie de Buenos Aires, feignant de croire à lexistence dune créature de sa fantaisie, affec tant de pleurer un être cher et admiré pour incar ner avec
1. Dans loriginal, « Pierre Menard, autor delQuijote» (Note de léditeur).
11