Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 9,00 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Vous aimerez aussi

CourrielDeClémentàpapeFrançoisJeviensdecélébrerunmariageetçan’apasétéfacilepourmoi.Tuvascomprendre.François,madémarcheestdélicateetneconcernepasmonsacerdoceenluimêmenilajoied’œuvreraucôtédeJésus.Cequimegêne,François,c’estquejesuisconscientquetunepeuxriendécideràtitrepersonnel.Paspourcedontilmepriveetquej’aiacceptélibrement,maispourcequ’ilpeutpriverlesautresd’unsoutien,d’unetendresse,d’uneécouteplusépanouie.Jesais,tunepeuxmedonneruneautorisationquicontreviendraitauxrèglesdel’ordination.Sijet’écrisdoncc’estparcequejeneveuxpasquetuapprennesmonchoixpardesvoiesdétournéespastoujoursbienveillantes.Pourêtreconcret,j’aidécidédevivreencoupleavecunefemmequej’airecueillipourluipermettred’échapperauxloisdesatribu.Elleestseulepouréleverunenfant,unenfantdel’amour,lepèreayantétéassassiné.Certestumedirasquejepourraisl’aidersanscéderaubesoindepénétrersonintimité.Sansdouteetpuisquenousabordonsleproblèmeducoupleetdelafamille,problèmedontlederniersynodes’estemparé,j’avouequejemeperdsdanslesallusionsaucoupledansleNouveauTestament.C’estambiguquandcen’estpascontradictoire.CurieuxcerecrutementdeJésusquiincitelesapôtreschoisisàquitterleurfemmealorsquepêcheurs,ilssontsoutiensdefamille…Tupiges,toiFrançois?ParcontreàCana,leschosessontclaires.Jésusafêtéça.Jenesuispascertainqu’ilyaitmislesréticencesdécrites.
11
Pourmejustifier,jenevaispastefairelecoupdesrumeursconcernantJésusetMariaMagdaléna.Parcontre,jemesouviensquelecélibatn’étaitpasimposédanslespremierstempsdel’Église.D’accordçaadonnélieuàquelquesabusetquelquesscandales,quelecélibatactueln’apasempêchés,mêmes’ilssontd’unautreordre.Parcontre,jem’accrocheaufaitqueDieuacrééhommeetfemmeavecunemissionbienpréciseetiln’apaspréciséquecertainsseraientdélibérémentexclusdeceprojet.Enbref,jerenonceàdevenircebonvieuxcurédecampagnequin’apluspourparadisquelabonnechèreetlacavequ’aufildutempssesfidèlesparoissiensluiontconstituée.EnChrist,notrefrère.
CourrielDepapeFrançoisàClémentClémenttaquestions’adresseàlafoisàunhommeetàunhommedeDieu.Elledevraitdoncêtredouble.Maisl’uneafatalementprioritésurl’autreetestsansappeltantquel’Églisen’aurapasjugésalutaired’enmodifierlarègle.Ettulaconnais.Alorsjevaislaisserlaparoleàmoncœurd’homme.Etl’hommetedituneseulechose:croistupouvoirdésormaisvivreenpaixavectaconscience?LePèredel’Égliseexigeunechose;quittertamissionavantquelesautochtonesnesoientconscientsdetonchoix.Deretouraupays,avantquetadécisionsoitdéfinitive,vapasserquelquesjoursauprèsdupèreJeanChrysostome.C’estunhommedebonneécouteetdebonconseil.Etpuistiensmoiaucourant.FrèreenJésus,François.
* * *
S’ils avaient été informés, les « ballots » auraient été les pre-miers à réagir. Par contre, le lecteur, lui, bénéficie de quelques pages d’avance. On trouvera ci-dessous une première réac-
12
tion. Elle n’est guère originale, la question du célibat ayant été maintes fois débattue. Mais ici il s’agit d’un personnage bien précis que nous avons eu le plaisir de côtoyer en diverses circonstances. C’est à ce personnage-là que l’on s’adresse. L’intervenant n’a pas souhaité signer son message. Jenesuisnithéologiennispécialistedel’histoiredel’Église.Sij’étaisthéologien,peutêtretrouveraisjedanslestextessacrésl’uneoul’autreallusiondeJésusàlanécessitéd’embrasserlestatutdecélibatairepourlesuivre.IlestvraiquelorsdurecrutementdespêcheursdeTibériade,aucuneallusionàcequedeviennentlesfamillesdecesfutursleaders.L’historienensaitilplus?Ilnepourraitéviterdefaireétatdesnombreuxbâtardsquiportentlae marqueecclésiastique.IlfautsansdouteattendreleXIXsièclepourquelarèglesoitclairementétablie.Alorscommentunbéotienpourraitiltrancherlaquestionsicen’estsurleplanhumain?Etilnepourraitqueseréjouirdevoirnaîtreunnouvelamour…Soisenpaix,monfrèreClément.