Vous

De
Publié par

Le narrateur, un écrivain qui a perdu son public, s'adresse , dans une lettre imaginaire, à Jeanne, son ancienne et meilleure lectrice. Il lui raconte la longue liaison qu'il a eue autrefois avec un jeune violoniste, Cécile, dite Erica. Vingt ans après, il retrouve Jeanne dans la librairie où il l'a rencontrée pour la première fois. Ils correspondent, il s'attache à elle. Jeanne est malade. Elle lui propose de venir la voir, à Clermont, où elle vit seule. Après avoir hésité, il s'installe finalement dans sa maison et veille à ses côtés jusqu'à sa mort. Plus tard, il il décide de composer un dernier livre. Ce sera l'histoire, écrite avec une implacable sobriété, d'un "homme à qui manque quelque chose du côté du cœur".Bernard Pingaud a publié, depuis L'amour triste (1950), une douzaine de romans et de nombreux essais ou textes critiques. Il a présidé la commission de réflexions sur la politique du livre et de la lecture d'où est sorti le rapport Pingaud-Barreau (I982). Intellectuel politiquement engagé à gauche, il a résumé son parcours dans Une tâche sans fin (2009). Il vit, retraité, à Collias dans le Gard.
Publié le : jeudi 19 février 2015
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021221121
Nombre de pages : 153
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
VOUS
BERNARD PINGAUD
VOUS
r o m a n
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd RomainRolland, Paris XIV
© Éditions Gallimard, pour la citation d’Écrirede Marguerite Duras en page d’exergue
ISBN9782021221114
© Éditions du Seuil, février 2015
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
« La Treizième revient… C’est encor la première ; Et c’est toujours la Seule, – ou c’est le seul moment » Gérard de Nerval,Les Chimères.
« Écrire, c’est tenter de savoir ce qu’on écrirait, si on écrivait » Marguerite Duras,Écrire.
Pour mon ami Uccio.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi