À la lisière de soi

De
Publié par

Nizar vient d'atterrir au Maroc. Il compte retrouver la femme qu'il aime. Ils sortent ensemble depuis un an et leur relation s'achemine tout naturellement vers le mariage. Mais la jeune femme Chama est tout à coup introuvable, laissant derrière elle, en guise d'explication, des lignes griffonnées et des projets volatilisés.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 17
EAN13 : 9782296507104
Nombre de pages : 244
Prix de location à la page : 0,0112€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Àl  ailise èr sdeoiziNientarvtterdauaMirr.lIracoeptomcveoutrremefalrliuqemslsroetami.eIbledepuntensemteruelusinansnheacelrioatutertantuoimenleversentllemalsiaM.egairamhaCmeemfneeujipuortnbavu,elematsttoucoàeleel,negiueslaissantderrièrngilsedirgselixped,onticasovjoteilésaliteseonnésprtdenéonle,ireisraenutiufD.ssnaens,Chandessiuo,tlioionedtécddeeicrcxeenuàennodasamt,enédietiôlénorticnga,eyrtpimsueiqleablppaaliuqsnemruotvoiltdésélelestpménelogoyshcEs.ellislatseebmod,rsnacastentetcharpentnetessnaogsiesnod,trevuortneneurtotenvleteé,rnéeeuosrvieedelivrsonpmissiulliuetteérpétipteanesldrlsepauahasleenfeages.El,rctneidsemoemrso,sureenêtedeplapniamalfoensieteesuisedltertsejuaoudesplisusédraztneselsrumsresuqusléiontaleractceftsneeixsnosedntmeagfrsceequsiaibsel,seinnparchemesuruga,ecmouerisllsntlurdé,saponeellerpmisémietudesrtitincelpmô.siDuoeteddsmlinaurjoedéetilopoégedteersceau,min,leuerniet,uenepmogrrioateunteinimehdn...ncnUuertedquagdr-mêmelleporteyilop,emelrapntmeveouarmesdqieu,oBcurhaeBlhajBouraraobsevreelluobrevemesedntmouendnilrengérpmidéquanmans,deoFtrer.tnuolequitceduedivieseedtuhsniamesbsonsiséeoetecsédacldequi,autoutce,»seouaqlaàal,ell«erueturêvsonemieepriaenartn,n,neencdetsaeospedeasylopelaviceprofessionneuterdosbreavrt
       9      9       
À la lisière de soi
lettres du monde arabe
479-2202-336-00rieemprnsoiic-879:NBSI.supore.ritulécr:rvesilnuolEel
     
  
 
 
 
   
 
À la lisière de soi
Lettres du monde arabe Collection dirigée par Maguy Albet et Emmanuelle Moysan   Hocéïn FARAJ, Instants de voix , 2012. VLADIMIR, Le Nain amoureux, etc., Nouvelles , 2012. Sami AL NASRAWI, La récompense , 2012. Mokhtar SAKHRI, Lillusion dun espoir romain , 2012. Ahcène AZZOUG, Le destin sans frontière , 2012. Gérard BEJJANI, La parenthèse , 2011. Abdelkader BENARAB, La bataille de Sétif , 2011. Mohamed ARHAB, Les Aumônières de Dieu , 2011.  Ridha SMINE, Tout lecteur est un ennemi , 2011. Sami AL NASRAWI, Fissures dans les murailles de Bagdad , 2011. Fouzia OUKAZI, L'Âge de la Révélation, 2011. Rachida NACIRI, Nanna ou les racines , 2011. Abdelaaziz BEHRI, Moha en couleurs, couscous light et autres récits , 2011. Myriam JEBBOR, Des histoires de grands , 2011. Moustapha BOUCHAREB, La troisième moitié de soi , 2011. Ahmed-Habib LARABA, LAnge de feu , 2011. Mohamed DIOURI, Chroniques du quartier , 2011. Nadia BEDOREH FAR, Les aléas de ma destinée , 2010. Sami Al Nasrawi, L'autre rive , 2010. Lahsen BOUGDAL, La petite bonne de Casablanca , 2010. El Hassane AÏT MOH, Le Captif de Mabrouka, 2010. Wajih RAYYAN, De Jordanie en Flandre. Ombres et lumières d'une vie ailleurs , 2010. Mustapha KHARMOUDI, La Saison des Figues , 2010. Haytam ANDALOUSSY, Le pain d lamertume , 2010. e Halima BEN HADDOU, LOrgueil du père , 2010. Amir TAGELSIR, Le Parfum français , 2010. Ahmed ISMAÏLI, Dialogue au bout de la nuit , 2010. Mohamed BOUKACI, Le Transfuge , 2009. Hocéïn FARAJ, Les dauphins jouent et gagnent , 2009. Mohammed TALBI, Rêves brûlés , 2009. Karim JAAFAR, Le calame et lesprit , 2009. Mustapha KHARMOUDI, Ô Besançon. Une jeunesse 70 , 2009. Abubaker BAGADER, Par-delà les dunes , 2009. Mounir FERRAM, Les Racines de lespoir , 2009.
         
 
  
    
              © L'H ARMATTAN , 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00479-2 EAN : 9782336004792
 A mon fils A ma famille A tous ceux qui mont donné foi en moi  Au rêve, sans quoi cet acte décriture naurait pu prendre vie.         
 
          S ois heureux. Ne regrette rien Ce qui doit t'arriver est écrit dans le Livre que feuillette Au hasard, le vent de l'Éternité.  Omar Al Khayyam
 
 
  
Introduction  
vant toi, je navais rien ! Je me laissais vivre ou mourir, je nen sais rien ! Tu es venu à moi et tous les espoirs devraient mêtre à nouveau permis, mais ce ne sont, hélas, que les doutes qui m assaillent ! ». A peine avait-il rallumé le téléphone, à sa descente davion, que ces mots sinscrivaient sur son afficheur, signés « chaton », du surnom dont il avait lui-même affublé lexpéditeur. Il rappela aussitôt le numéro familier. Un répondeur vocal lui renvoya un message derreur machinal. Il recomposa inlassablement les mêmes chiffres, puis en essaya dautres. La voix automatique nen démordait pas de le renvoyer en touche. Loreille, accrochée au portable, il chercha, du regard, le sourire quil pensait cueillir à son arrivée, puis sarracha, éconduit, à limmense hall de laérogare, se laissa porter par lescalator j  usqu aux sous-sols et prit le train pour Rabat. Il était abasourdi par la tournure que prenait ce voyage pour lequel il avait fait tellement de plans. Tout commençait si mal. En état débullition mentale, il grimpa, par quatre, lescalier jusquau domicile de la femme introuvable, quil était venu retrouver, et sonna. Personne ne vint lui ouvrir. Il sonna encore et encore, puis tambourina rageusement la porte, obtuse, la questionnant à coups de poing sur celle qui se bardait derrière ce mutisme inexpliqué. En proie au tumulte entêtant des interrogations qui lui liquéfiaient le crâne, il se laissa tomber sur une marche. Le mur de silence qui le narguait depuis son arrivée se dressait de toute son impénétrabilité devant lui et une vague d émotions contradictoires grondait dans tout son corps, charriant dans son creux une inquiétude grandissante :  A quoi rimait cela ?  
  
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.