A la lueur des lampes à pétrole

De
Publié par

Nalini, 15 ans, vit à La Réunion. Les carnets qu'elle remplit, et qui développent sa vision du monde, nous parlent des différentes formes d'injustice qu'elle commence à ressentir. Nous sommes en 1962 : la misère sociale s'ajoute aux dominations culturelles et politiques. L'adolescence de la jeune femme ne sera finalement qu'un voyage initiatique vers la vie adulte. Un premier roman tout à la fois grave et léger.
Publié le : dimanche 5 juin 2016
Lecture(s) : 4
Tags :
EAN13 : 9782140013041
Nombre de pages : 94
Prix de location à la page : 0,0067€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Sophie BoissonÀ la lueur des lampes à pétrole
« Vous l’aurez compris. Mes grands-parents sont donc les
propriétaires d’une boutique située tout au bout de la rue Monthyon.
Elle n’est pas très, très grande la boutique mais elle est chouette.
En novembre dernier, mon père et Firmin ont repeint la façade avec
cette nacre ivoirine, qu’ils ont joliment rehaussée d’un liseré rouge
cardinal autour des fenêtres ».
Nalini a 15 ans et vit à La Réunion. L’adolescente nous fait
découvrir au travers des carnets qu’elle remplit, sa vision du
monde et les différentes formes d’injustice qu’elle commence à À la lueur entrevoir lorsqu’elle accompagne son père dans ses livraisons.
On est en 1962, la misère touche la plupart des classes sociales.
Les pressions culturelles, les disparités entre les communautés sont des lampes bien réelles aussi... Cette passerelle conduisant vers l’âge adulte,
s’avèrera mouvementée pour Nalini. Car durant cette période où,
soudainement, elle se verra éjectée de son univers, celle-ci ne à pétrole
pourra compter que sur elle-même et sera amenée à jongler entre
les brimades et ce poids du devoir lancinant. Faire bloc, en somme,
contre les rouages d’un monde dorénavant incompréhensible.
Trouvera t-elle sa vérité quelque part ? Récit
Née à Fontainebleau en Seine-et-Marne, Sophie
Boisson s’est établie à la fin de ses études
supérieures à La Réunion, où elle se consacre
depuis à ses activités artistiques. Nous retrouvons
ses textes (nouvelles et poèmes) dans diverses
revues et anthologies francophones. À la lueur
des lampes à pétrole est son premier roman.
Photographie de couverture :
© Pixabay Lettres
de l’OcéanISBN : 978-2-343-09616-2
Indien12 €
À la lueur des lampes à pétrole Sophie BoissonÀ la lueur
des lampes à pétrole Lettres de l’océan Indien
Fondée par Maguy Albet et Alain Mabanckou, cette
collection regroupe des œuvres littéraires issues des îles
de l’océan Indien et tout particulièrement de l’archipel des
Comores, des îles de Madagascar et de La Réunion, de
Mayotte ou des Seychelles. La collection accueille des
œuvres directement rédigées en langue française ou des
traductions.
Derniers titres parus
Omar TOIOUIL, La quatrième vérité, 2016.
Guy MEYER, La maison jaune, 2016.
Julien de CORNIÈRE, Paris-Nantes. Roman, 2016.
Jahh-Raffion GUÉ, Le Révolutionnaire, 2015.
Ibrahim ALI, Rives à dérives, 2014.
Expédite LAOPE-CERNEAUX, Clotilde, de la servitude à
la liberté, 2014.
David JAOMANORO, Le mangeur de cactus, 2013.
Umar TIMOL, Le monstre, 2013.
Halima GRIMAL, Le Manuscrit de la femme amputée,
2013.
Quraishiyah DURBARRY, Féminin pluriel, 2013.
Christine RANARIVELO, Le Panama malgache, 2011.
Catherine PINALY, Sur Feuille de Songe…, 2011.
SAST, Le sang des volcans, Des Kalachs et des Comores,
2011.
Ces douze derniers titres de la collection sont classés
par ordre chronologique en commençant par le plus récent.
La liste complète des parutions, avec une courte présentation
du contenu des ouvrages, peut être consultée
sur le site www.harmattan.fr Sophie Boisson






À la lueur des lampes
à pétrole





















Du même auteur
Revue littéraire Legs et Littérature n° 3, Legs Editions (Haïti),
Nouvelle « Ma crème de jour », p. 167 – 174, janvier 2014
Plume… Liberté… Paix : Les Trois Mots qui délivrent les Maux,
Collectif à l’initiative du Salon de la Poésie Francophone (Haïti)
Les Éditions du Net,
Poème « Où va le monde ?», p.150-151, mars 2014
Revue littéraire Lélixire n° 9 – Editions Robin (France),
Poème « Bris de cœur » p.13, octobre 2014
Poetry anthology – Immedia (Mauritius), Ti Bato Papye in 55
languages and Mauritian sign languages and brail /
Alain Fanchon, Translation in Reunion Creole, p.48, mai 2015
Revue littéraire SIPAY n° 12 (Mahé, Seychelles),
Poème « Flambloyant », p. 70-71, octobre 2015
Revue graphique et littéraire La Piscine n°0 (France),
Poème « Nage d’été », p. 23, janvier 2016
Revue de littérature contemporaine Legs et Littérature n°7 (Haïti),
Nouvelle « Itinéraire fantôme », p. 169/173, janvier 2016
Revue textuelle et graphique AaOo n° 9,
Editions Ancrée (France),
Nouvelle « Au carnaval des lunes », p. 66/69, février 2016
Revue littéraire Traversée n° 79 (Belgique),
Poème « L’attrape-rêves », p. 53/54, mars 2016
© L’Harmattan, 2016
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-09616-2
EAN : 9782343096162





À Ti Yab


« Que serait la justice sans la chance du bonheur ? »
Albert Camus
« La conscience est un instrument d’une sensibilité extrême »
Victor Hugo

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.