Aveyron Croatie, la nuit

De
Publié par

Villefranche de Rouergue (Aveyron), septembre 1943. pendant qu'un jeune homme parisien découvre la campagne, deux jeunes croates, Hanko et Bogdan, enrôlés de force dans la Division SS Handschar, apprennent l'horreur de leur condition... Soixante ans plus tard, Sylvain s'installe près de là, à la recherche de ses racines, pour comprendre la guerre qui a massacré sa famille.ŠNourri d'actes et de faits authentiques, ce roman contemprorain oscille entre le thriller et l'Histoire, entre l'ombre de la guerre et la lumière de cette terre.
Publié le : mardi 1 novembre 2011
Lecture(s) : 34
EAN13 : 9782296473003
Nombre de pages : 194
Prix de location à la page : 0,0101€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Aveyron Croatie, la nuit
Du même auteur La branloire pérenne,Editions Elytis, 2002 Week-end à Schizoland,Elytis, 2005 Histoires peu ordinaires au Cap-Ferret,Elytis, 2006 Histoires peu ordinaires à Toulouse,Elytis, 2007
Michel Poux Aveyron Croatie, la nuit Roman L’HARMATTAN
© L'HAR M ATTAN, 2011 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-56236-3 EAN : 9782296562363
 A Anne-Marie
Aurais-je des goûts de poème
 A tes genoux
Si tun’étais, toi
Toi que j’aime
Dans mon chez-nous ?
(P. Louki)
9
 Avant-propos « Nous vivons en plein drame. Beaucoup de sang, pas mal de boue. Le temps des hyènes commence (gardez cela pour vous). » « Beaucoup de sang, pas mal de boue » aurait pu être le titre de ce livre.  Lorsque le 12 Décembre 1936 Georges Bernanos depuis Majorque écrit en ces termes au Père Boisselot, dominicain et Directeur des Editions du Cerf, figure de proue du catholicisme progressiste français (« égout de toutes les hérésies », selon Pie X), c’est la guerre d’Espagne qui fait s’indigner son honnêteté intellectuelle… Mais sa prescience mesure les drames et les malheurs qui viennent, en Espagne puis dans toute l’Europe et dans le monde entier.De ses grands cimetières sous la lune jusqu’aux petites tombes crépusculaires, l’histoire s’avançait, et avec elle, autour des héroïsmes, des générosités anonymes et des ors à venir, son cortège de cynisme, de grandes ou petites trahisons, de certitudes définitives, d’idéologies d’étal. Quelques années plus tard, lorsque le temps des hyènes sera venu aussi sur la France, le Père Boisselot protègera nièces et neveux qui se réfugieront en Rouergue, chez ceux qui deviendront bien plus tard ma belle-famille. A quelques kilomètres de Villefranche de Rouergue, où dans le même temps éclatait l’unique insurrection qu’aient jamais connue les troupes SS.
10 Mais ici aussi, semble t-il, la boue épaissira le sang. Ce récit est un roman, nourri d’actes historiques (la révolte croate), de faits divers authentiques (l’avion, le billet…), de quelques repères géographiques et familiaux, et bien sûr d’une imagination qui est la liberté de l’auteur, sans que pourtant celui-ci n’ait eu l’impression de beaucoup s’écarter du réel. Toutefois de nombreux personnages parmi les principaux sont fictifs, et donc en dehors des personnages historiquement connus toute ressemblance avec des personnages réels serait purement fortuite.  M. P.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.