Bébé Blues

De
Publié par

Ce récit est l'histoire d'une vie aux Antilles de l'enfance à l'âge adulte. C'est le retour avec émotion sur les instants de souffrance, de doute et d'espérance qui ont jalonné ce parcours. L'auteur revient avec émotion sur sa vie en Guadeloupe. Cette écriture sincère, authentique et sensible donne toute sa dimension à un récit poignant qui au fil des pages se révèle comme un moyen de tirer un trait définitif sur les tourments du passé.
Publié le : vendredi 1 novembre 2013
Lecture(s) : 9
Tags :
EAN13 : 9782336328300
Nombre de pages : 119
Prix de location à la page : 0,0068€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Collection
Récits
Louise MINSTER
« Le samedi matin était jour de supplice. Il fallait prendre
le cahier rouge – j’ai longtemps eu une aversion pour
cette couleur – et s’appliquer à faire le moins de fautes
d’orthographe possible. La sanction était immédiate : à la
fi n de la dictée il fallait mettre les mains sur la table, les
doigts bien écartés, le maître passait, comptait vos fautes
et frappait vos doigts avec un bâton dur comme le fer.
Le nombre de fautes était égal au nombre de coups de Bébé Bluesbâton, pas un de plus ou de moins. Un jour, l’une de mes
camarades, qui avait fait un nombre incalculable de fautes,
s’était enfuie à l’approche de la sentence. Le maître avait Une vie aux Antillespassé un moment à lui courir après, même tout autour de
l’école.
Pour ma part, ce jour-là, c’était la première fois qu’un Récithomme me frappait, mais ce fut aussi le seul car ma mère
décida de mettre fi n à ce supplice qui était pour elle une
mascarade. »
Née en 1975, Louise Minster écrit depuis l’âge de neuf ans des
romans, des nouvelles et de la poésie. Bébé Blues est
l’autobiographie d’une Antillaise de l’enfance à l’âge adulte,
ponctuée de péripéties, c’est le récit d’une vie maronne en
Guadeloupe.
Collection
Récits
ISBN : 978-2-343-01779-2
12 €
Bébé Blues Louise MINSTER





Bébé Blues






















Rue des Écoles

Le secteur « » est dédié à l’édition de travaux
personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique,
politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction
(romans) et des textes autobiographiques.


Déjà parus

Dalix (Patrice), Chroniques d’un architecte coopérant, 2013.
Danzon (Marc), Le révélateur, ou le roman d’un drôle d’enfant juif et
toulousain d’après-guerre, 2013.
Khazinedjian (Albert), Fadila, Quand un monde s’effondre, 2013.
Jean-François VACHER, Chimères, 2013.
Le Doaré (Nelly), Vieillir, mourir, un chemin de vie, 2013.
Guillaud (Gilles), La promesse du présent, 2013.
Jaffrézou (Raymond), Heureux qui comme Ulysse… Récit de voyages,
2013.
Jamet (Michel), Trente photos plus une, 2013.
Chalayer (Maurice), Mes apprentissages. De l’apprenti au raconteur
d’histoires…, 2012.
Bloeme (Jacques), L’Europe médiévale en 50 dates. Les couronnes, la
tiare et le turban, 2012.
Jacques- Yahiel (Simon), Ma raison d’être, 2011.
Morin (Nicole), Entre-deux (roman), 2011.




Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre
chronologique en commençant par le plus récent.
La liste complète des parutions, avec une courte présentation
du contenu des ouvrages, peut être consultée
sur le site www.harmattan.fr
^^Louise MINSTER





Bébé Blues


Une vie aux Antilles



































© L’Harmattan, 2013

5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris

www. harmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-01779-2
EAN : 9782343017792




À sissy




J’aime ma mère même si elle ne m’a jamais laissée
l’occasion de le lui dire. Il m’est très difficile d’écrire ces
lignes. Cela fait mal de sortir de ses entrailles tout ce que
l’on n’est jamais parvenu à dire.
Pour une raison qui ne me semble pas trop claire
aujourd’hui, il faut que j’y arrive.
Je ne sais pas si je pourrais aller jusqu’au bout, mais
ce dont je suis sûre c’est d’avoir au fond de moi cette
souffrance qui fait monter des larmes à chaque fois que je
pense au passé et au présent.
LE CHEMIN DE FER
Ma ville est à feu,
Ma ville est à sang
Je sens la pluie
Je fuis l’ennui

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.