Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 18,99 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Publications similaires

Rifat Haxhijaj
CONFRON TATION Roman
Confrontation
Rifat Haxhijaj Confrontation Traduction de l’albanais par Shqipe Mehmeti
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07798-7 EAN : 9782343077987
Aux cinq étoiles, les plus brillantes de mon ciel.
Chapitre I Les flocons de neige qui tombaient depuis des heures avaient enseveli la ville de Peje. Le ciel était bas et obscur. Un silence étouffant régnait dans la plaine de Dukagjin. La neige recouvrait la plaine en lui faisant un manteau blanc. Les rares rayons du soleil n’arrivaient pas à percer cette grisaille et à se poser sur la terre froide de cette région. Le jour qui se levait sur le Kosovo avait un air mystérieux. A cette heure matinale, personne n’aurait eu l’idée de sortir. Pourtant, à quelques kilomètres de la ville, en direction du col de Rugove, se trouvait Dafina. La neige recouvrait ses cheveux et son beau visage. Ses yeux étaient encore endormis. Elle tremblait de froid parce qu’elle avait passé la nuit dehors, mais elle n’était plus en mesure de sentir ses frissons, ceux-ci étant négligeables en comparaison de ceux qu’elle avait vécus depuis son retour au Kosovo. Dafina se battait avec la vie. Il y avait longtemps qu’elle ne se sentait plus de ce monde. Cela faisait des années que sa vie était brisée. Ce qu’elle endurait, depuis le jour où elle avait perdu ceux qu’elle aimait, avait fait d’elle une femme privée de désir, de joie, et de l’énergie qu’une jeune femme de son âge devrait avoir. Elle avait même perdu tout espoir en Dieu. - Pourquoi, mon Dieu, m’as-tu condamnée à vivre ? Pourquoi m’avoir laissée ici-bas ? Peut-être que dans l’Au-delà je serai enfin heureuse et sans soucis ? Je serai auprès de ceux qui ne m’ont jamais abandonnée. J’oublierai tous ceux en qui j’ai eu confiance, mais qui m’ont délaissée et
9