7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou
Contes
d’Adolphine
Nzonza
Fulbert Kimina-Makumbu
Soixante-Neuf pluies, Fulbert Kimina-Makumbu, dit Pilote, a animé sans interruption et pendant plus de quatre décennies, le service des sports du bi-hebdomadaire congolais La Semaine Africaine . En 2000, plébiscité, il reçoit l’oscar du Journaliste sportif Congolais du siècle , décerné par le Comité National Olympique et Sportif Congolais. Les Contes d’Adolphine Nzonza sont le fruit de la traduction des contes racontées autour du feu par sa mère Alphonsine Nzonza-Mawidikila, ses tantes maternelles Kifuemi Mawidikila et Marie-Claire Lunguedi-Mawidikila, là-bas, au sud de Brazzaville dans le village de Ndimba-Voka dans le district de Boko, terroir du clan Kahunga-Mambu.
Image couverture : Le Clan Marco Brazzaville 2003 acrylique sur toile sablée détail). © Allan Geordy. © Éditions Acoria 2011 - 2012 Caya Makhélé, É direur acoriadiffusion@free.fr www.acoria.net ISBN 978-2-35572-021-5
Tous droits de traduction, de reproduction, d’adaptation et de représentation, réservés pour tous pays.
Fulbert Kimina-Makumbu
Contes d’Adolphine Nzonza
Ill u strations de Ray M’
Recueil de Contes Kongo Congo Brazzaville
Sommaire
A v antPropos9 Introd u ctionL’égoïsme de Kôsi 7 Po u rsq u oi le singe a le ne z épaté ? 20 Mf u l u (la tort u e) fit le mort 2 Le chasse u r ses chiens et les diables 2 6 La femme l’enfant le fe u et le bal des diables 2 8 L’homme séché q u i parlait  2 Mort po u r a v oir trahi  Bông w a v ole u r d’arachides 8 L û bas u  la fille q u i épo u sa le diable  Mbo y a la pea u q u i chantait et stim u lait Hônda 6 L’argent n’a pas de taille 9 Vole u r et sorciermange u r d’âmes  Sita la stérile 7 L’in v incible M u d u mângo6La fin de M u d u mângo66 Une antilope so u rce de discorde 7 La femme q u i de v int éc u re u il7Nd û nd u  la fille a v e u glenée76 Le mariage de L u ng w ênia le caméléon et ZêngaZênga 79 L’Ordre de M’Tin u Mbêmba8 2 Ngo t u e sa mère afin de se régaler de ses dents 8 Mb w a (le chien) sèche donc ton m u sea u 87 Tel est pris q u i cro y ait prendre 9 0 Nk u mbi t u é sans a u tre forme de procès 9 Une amitié q u i to u rna a u drame98 Mariage insolite à Nkând u Yalala02 Po u rq u oi Mb w a et Mp u k u s’é v itentils ?  0 Po u rq u oi Mf u l u (la tort u e) trainetelle u ne carapace ?  0 7 Nsiésié (la ga z elle) pl u s malin q u elecaméléon?Mb w a (le chien) roi des anima ux Po u rq u oi le chien po u rchassetil le renard ? 7
7
La farce de Ngo (la panthère)  20 Mbêmba l’instable roi des anima ux   2 Ngêmbo (la ro u ssette) regarde le soleil  2 7 Le bélier q u i mit bas  2 9 Ngo de v en u c u lti v ate u r  La trahison de Mpâdi l’éc u re u il  Le pari fo u de Nkokot uv i et Ntiétié 7 Une bonne action mal récompensée 9 Nsiésié l’héritier de Ngo (la panthère)  2 Notes
8
Avant-Propos
Mon ami F u lbert Kimina Mak u mb u  conte u r à ses he u res  Je ne sais pl u s q u i disait : On ne connaît v raiment bien q u elq u u n q u e si on connaît son v iolon d’Ingres Po u r mon ami F u lbert KiminaMak u mb u  je dois a v o u er q u ’il m’a v ait bien caché son je u  L u i conte u r à ses he u res perd u es v o u s v o u s rende z  compte  No u s formions u n trio de reporters sportifs de la première he u re : Fe u S y l v ain NtariMBemba alias Martial Malinda Fa u st et 2 e Homme po u r le sport l u i FKM Pilote et moi Clément Massengo Doktor F û Manch u (q u i n’était pas mon pse u don y me de reporter mais de footballe u r) Dans ces fonctions q u i de v iendront u n métier po u r F u lbert et moi il fa u t u ne certaine dose d’h u mo u r po u r en accepter les m u ltiples contraintes et faire accepter le conten u de nos reportages Et bien entend u  po u r v oir et entendre ce q u e les a u tres en permanence so u s le co u p des émotions ne v oient et n’entendent pas S u r ce point no u s no u s entendions comme larrons en foire et cela d u re j u sq u ’à ce jo u r C’est po u r cela q u e je demande à son relecte u r des contes de ne pas trop les cisailler : je ne m’ y retro uv erai pl u s FKM Pilote doit rester tel q u ’il a été et q u ’il est enfin tel q u e je l’aime : incisif u n pe u ca u stiq u e a v ec to u jo u rs ce petit z este d’h u mo u r q u i v ient attén u er la sécheresse de certaines v érités q u i paraît il ne sont pas to u tes bonnes à… écrire et certainement pas à lire par to u t le monde FKM je te remercie po u r n’a v oir pas changé Après to u t on ne change pas u ne éq u ipe q u i gagne Ni ses reporters Clément Massengo Doktor Fû Manchu
9