Démons des rives

De
Publié par

Les démons des rives est ce regard sans complaisance sur une société qui tombe en décadence. L'auteur crache son dépit pour l'immoralité des grands. Il soulève le vieux Ngalassi contre les nouveaux aristocrates d'une jungle où la jeunesse est la principale victime de l'érotisme et de la mégalomanie des ploutocrates.
Publié le : samedi 1 décembre 2012
Lecture(s) : 20
EAN13 : 9782296511316
Nombre de pages : 148
Prix de location à la page : 0,0082€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Les démons des rives
Valentin DIBA KEMENA MUZEMBE
Les démons des rives
Ces maîtres qui corrompent Valentin DIBA KEMENA MUZEMBE
Les démons des rives
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
L’ armattan
Les démons des rives
Ces maîtres qui corrompent
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.Dernières parutions Corinne N’GUESSAN,Les vierges folles, 2012. Maurice HASLÉ,Un seul pied ne trace pas le sentier, 2012.Laurence RANDALL,La production littéraire camerounaise, 2012. Arnold NGUIMBI,Pascaline, dans les flots de la chute, 2012. Marilaure GARCIA MAHE,Le mythe de l’enfant fondateur, 2012. Facinet,Kiridi, 2012. Rachel KAMANOU ATSATITO,Mirages de migrants, 2012. Yacine BODIAN,Les bois de Béssir, 2012. Laurès DOSSOU,Alafia. Voyage d’illumination, 2012. Christian MOUBAMBA BAGWANGUI,Le Testament de Mbanga, 2012.G.K MWANABWATO,L’Eden est triste, 2012. Joseph Marie NOMO,Un enfant de la forêt, 2012. Ibrahim O. FALOLA,Odyssée arc-en-ciel, 2012. Adama TRAORE,L’association des mères d’élèves de Dibougou, 2012. Yaya Sickou DIANKA,Un petit baobab pour vivre ensemble, 2012. Pius NGANDU Nkashama,Dialogues et entretiens d’auteur, 2012.Hélène MILLET,Roman Bambéen, 2012. ITOUA-NDINGA, Leroman des immigrés,2012. Paul-Evariste OKOURI,Prison à vie, 2012. Michèle ASSAMOUA,Le défi. Couples mixtes en Côte d’Ivoire, e 2 édition revue et corrigée, 2012 Angeline Solange BONONO,Marie-France l’Orpailleuse, 2012. Jules C. AGBOTON,Ma belle-sœur (et quatre autres nouvelles), 2012. Joseph NGATCHOU-WANDJI,Le Vent du Printemps, 2012.
Valentin DIBA KEMENA MUZEMBE
Les démons des rives
Ces maîtres qui corrompent
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00368-9 EAN : 9782336003689
A toi mon petit foyer, et à
Albert Badibanga Tshikala
pour son soutien moral et matériel.
« … Car il n’y a point en eux de changement, Et ils ne craignent point Dieu. » Ps. 55 : 20b.
Le vieux Ngalassi, du quartier Sainte-Hélène, était adossé à l'un des eucalyptus constituant une forêt artificielle autour de sa paroisse. Avec dédain, il voyait défiler les grosses voitures luxueuses des pékins de sa ville poubelle et pestait contre eux quand chacune de ces voitures aux vitres fumées s'arrêtait, ouvrait sa portière et laissait s'y engouffrer une jouvencelle ! Il était vieux et avait longtemps travaillé à côté des Blancs. Jamais il n'avait vu en son temps un grand fonctionnaire ou un grand commerçant étaler de manière aussi éhontée sa passion pour les femmes, et surtout pour les jeunes filles, sans même vouloir distinguer entre les nubiles et les mineures ! Et ces riches démoniaques dépravaient la société au nom de ce qu'ils appelaient le modernisme, alors que leur rang social élevé aurait plutôt dû aider à asseoir cette société sur une base morale solide. Dans le seul français qu'il croyait correct pour avoir été toujours compris de la femme de son maître occidental au temps de la colonisation, il se mit à tempêter contre l’immoralité sévissant dans sa cité :
(1)  «C'est ça nous, disait-il. Ça serse l'arzat . Ça fole. Ça vous fait tout ce qui est déloyal, et finalement c'est pour prendre les filles d'autrui et aller en abusser dans les chambres des buildings au bord du grand fleuve ! Ces zens ne sont pas des hommes. Ils sont des bêtis. Ils n'ont pas de cœuri, mais des pierres à la place. Le pays nous est-il revenu pour que nous voyions un tel niveau de
(1) Le vieux Ngalassi parle un mauvais français. Il ne prononce pas les nasales, confond ch et s, dit f au lieu de v, utilise une voyelle pour une autre…
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.