//img.uscri.be/pth/2fa64d7c26cc33a81963eff1ae9536aa54823129
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Derrière les rideaux jaunes

De
253 pages
Après trois semaines passées à l'étranger, Célestin Damoiseau est de retour en France. Il se retrouve mêlé à des situations qui le dépassent. Accusé d'un meurtre, qu'il ne pense pas avoir commis, il est poursuivi par des tueurs. À qui faire confiance ? Où est la vérité ? Celestin essaie de démêler les fils de l'énigme, mais il ne comprend pas grand-chose et semble flotter au gré des évènements comme une plume voyageuse soumise aux fluctuations du vent.
Voir plus Voir moins
Gérard Netter
Derrière les rideaux jaunes
/ Littérature
Rue des Écoles
Roman
Rue des Écoles Le secteur « Rue des Écoles » est dédié à l’édition de travaux personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique, politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction (romans) et des textes autobiographiques. Déjà parus
Daléry (Inès),La hache et le miel, roman, 2017. Dupont (Jean-François),Le phare de San Nicolò, roman, 2017. Francès-Vanson (Pascal),Corps étranger, roman, 2017. Dalstein (Joseph),Faites entrer le coupable, roman, 2017. Duhamel (Philippe),Des fleurs sur une tombe, roman, 2017. Diaz (Claude),Les blessures de l’absence, roman, 2017. Berchmans (Nijimbere),L’école anormale de Kiremba, récit, 2017. Bélard (Paul),La course des érables, roman, 2017. Victor (Michèle),Nous, les enfants de Diogène,roman,2017. Lauze (Frédéric),Téchouva, roman, 2017. Fouque (Philippe),Je viendrai tôt demain matin, roman, 2017. De Ridder (Guido),Les poches pleines d’enfance, récit, 2017. Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
DERRIÈRE LES RIDEAUX JAUNES
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12710-1 EAN : 9782343127101
Gérard Netter Derrière les rideaux jaunes Roman
Du même auteur
Le trouble de l’enseignant face à l’échec scolaire d’un enfant adopté,Paris, L’Harmattan, 2005
Dialogue entre elle et lui,Paris, Jets d’encre 2011
Le secret de Samuel Liberman, Paris, Complicités, 2014
Gaston Frappadingue de Foutraque,Paris, Edilivre 2016
Avec Marie-Chantal Nyirianeza
Témoignage d’une petite fille rwandaise. De l’exode à l’exil,Paris, L’Harmattan, 2017
Ouvrages collectifs sous la direction de Jean-Sébastien Morvan
Espaces éducatifs et thérapeutiques,Paris, Fabert, 2007
Le sujet handicapé. Evocation du lien psychique et social,Paris, L’Harmattan, 2013
6
Sommaire
1 – L’arrivée à Roissy ........................................................92 – En attendant le taxi.....................................................153 – En route vers Chatou..................................................254 – L'inspecteur Finasseur................................................375 – Sophie donne des nouvelles .......................................476 – A la recherche de la dame du Vésinet........................537 – Sophie n'est pas à Arcachon.......................................578 – La mallette .................................................................719 – Les choses se compliquent.........................................8110 – Samira Zadouroff .....................................................9711 – L'explosion.............................................................11112 – Pervenche Béchamel ..............................................12113 – L'hôtel particulier de la Villa Dupont ....................13314 – Le livre de Sophie Zadouroff-Damoiseau..............14115 – Archibald de la Pétaudière .....................................15116 – Eglantine Dumourier..............................................15917 – L’immeuble de la rue Yvonne Le Tac ...................16918 – La fusillade de la rue Lepic....................................17719 – Seul dans la chambre .............................................18320 – Le cauchemar de Célestin ......................................19321 – Le demi-frère de Samira ........................................20322 – Augustin prend les choses en main ........................21123 – Célestin retrouve Julie............................................22524 – Une étrange torpeur................................................235
7
1 – L’arrivée à Roissy
Célestin Damoiseau était enfin de retour en France après un séjour de plus de trois semaines au Japon. Il avait fait un voyage envoutant, mais il lui tardait à présent de retrouver son univers familier. Il rêvait de sa maison de Chatou, d’une bonne terrine de lièvre à l’armagnac, d’un verre de Brouilly et du sourire de Julie. Son arrivée à l’aéroport de Roissy-Charles De Gaulle le laissa perplexe. Il y régnait une atmosphère inhabituelle et plutôt insolite. Le célèbre opéra de Mozart,La flûte enchantée,diffusé à grand volume dans l’enceinte de l’aéroport, écrasait tous les autres bruits. « Ce n’est pas normal, se dit-il en avançant dans les couloirs avec la valise à roulettes qu’il venait de récupérer sur le tourniquet. Dans un tel lieu, l’espace sonore aurait dû être réservé aux annonces des atterrissages et des embarquements, voire aux éventuels messages personnels, mais pas à un dialogue lyrique assourdissant entre un ténor et une soprano coloratur ». Cela déclencha chez lui une inquiétude inattendue. La Reine de la Nuit chantait ses trilles à tue-tête et personne ne semblait y prêter attention. Plus déroutant encore, les voyageurs se déplaçaient avec lenteur, comme si le temps ne parvenait plus à s’écouler à la bonne vitesse. Lui-même n’échappait pas à la règle. Il avait les jambes lourdes et éprouvait une réelle difficulté à prendre l’allure ordinaire de l’homme pressé de rentrer chez lui. Pour ajouter au sentimentd’étrangeté, il flottait dans l’air une insupportable et entêtante odeur de produits désinfectants, de médicaments et de plastique, qui l’incommodait au plus haut point et lui faisait davantage penser à un hôpital qu’à un aéroport.
9