Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 17,99 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Du même publieur

Kris Grégoire
Dosso Bangui Retour en Centrafrique Roman
©L’Harmattan,20145Ȭ7,ruedel’Ecolepolytechnique,75005Parishttp://www.harmattan.frdiffusion.harmattan@wanadoo.frharmattan1@wanadoo.frISBN:978Ȭ2Ȭ343Ȭ03204Ȭ7EAN:9782343032047
Dosso Bangui
ÉcrituresCollectionfondéeparMaguyAlbetRedon(Michel),L’heureexacte,2014.Plaisance(Daniel),Unpapillonàl’âme,2014.Baldes(Myriam),tuvas,Eva?,2014.Paul(Maela),L’hommeàlapeaudesoie,2014.Couture(Josiane),Courteséternités,2014.Lecocq(JeanȬMichel),Rejoinslameute!,2014.Bastien(Danielle),Lavie,çacommencedemain,2014.Bosc(Michel),L’amourousonombre,2014.Guyon(Isabelle),Marseilleretrouvée,2014.Pain(Laurence),Elsameurt,2014.Cavaillès(Robert),Orgueetclairon,2014.Lazard(Bernadette),Itinérantes,2013.Dulot(Alain),L’accident,2013.Trekker(Annemarie),UnpèrecerfȬvolant,2013.Fourquet(Michèle),L’écharpeverte,2013.***Cesquinzedernierstitresdelacollectionsontclassésparordrechronologiqueencommençantparleplusrécent.Lalistecomplètedesparutions,avecunecourteprésentationducontenudesouvrages,peutêtreconsultéesurlesitewww.harmattan.fr
KrisGrégoire
DossoBanguiRetourenCentrafriqueroman
L’Harmattan
Pour Yvon
Avertissement
Certaines notes de bas de page veulent souligner la dimension politique du roman qui est dédié aux victimes muettes defémicide, mot inventé au Congo pour désigner les Africaines violées et torturées jusqu’à ce que mort s’ensuive. Dosso BanguiBangui »« Ici signifieen sango, langue nationale centrafricaine avec le français. Pour contacter l’auteure : kris.gregoire@orange.fr
Clara
Il y a dix ans, exactement dix ans qu'elle est morte. Sur les circonstances de sa fin tragique, je sais peu de choses, mais la certitude est en moi, tenace: je suis responsable de ce drame. Clara s’est-elle suicidée ou pire encore, l’a-t-on poussée vers une mort affreuse? Le journal que Marco m'avait envoyé parlait d'accident mais en lisant l'article, j'ai su immédiatement qu'il y avait autre chose. Plus tard, j'ai compris que la cause indirecte de toute cette histoire, c'était moi. Et c’est ainsi qu’est né le désir de revenir. Le taxi-brousse s’est arrêté devant la grille rouillée du cimetière de Bouar et j'ai cherché longtemps la sépulture. Elle est entourée d'hibiscus et ne présente qu'une inscription :CLARA KOUMASSI suivie des dates de sa courte vie, à peine lisibles dans la poussière. Pas de fleurs sur la pierre tombale, pas d'autre nom, rien que des feuilles pourries tassées dans les coins. Pas la moindre trace de visiteurs, l’endroit est abandonné. Ses deux filles doivent vivre avec leur père, quelque part dans la Capitale, à quatre cents kilomètres de cette bourgade où elles ne viennent probablement jamais. Le climat politique ne facilite pas les réunions familiales, au
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin