//img.uscri.be/pth/3990cfd87b7ebf37123b6d464bc23467aca12948
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

ECRIVAINS CONTEMPORAINS

De
112 pages
Ces études sont des présentations littéraires qui veulent allier la rigueur documentaire au plaisir de mettre en scène des écrivains, dans l'éclectisme de leurs univers. Ce qui domine, dans ces monographies, c'est toujours le sentiment de l'affection. Toutes les figures présentes dans ce livre participent d'un même fonds commun, celui de la création artistique.
Voir plus Voir moins

..

Ecrivains contemporains
Madeleine Bourdouxhe, Paul Guimard Maurice Pons, Roger Vailland

~

Du M:ËME AUTEUR

LÉa FERRÉ -

LA MÉMOIRE Er LE TEMPS, essai Seghers, 1987

CABARET BAROQUE,poèmes avec des encres originales de Jacques Barthélémy Le Bruit des autres, 1994
ON N'EMPORTE PAS LES ARBRES, nouvelles L'Harmattan, 1998

Jacques Layani

Ecrivains contemporains
Madeleine Bourdouxhe, Paul Guimard ;Maurice Pons, Roger Vailland

~

L'Harmattan

L'Harmattan, 1999 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris - France L'Harmattan, Inc. 55, rue Saint-Jacques, Montréal (Qc) Canada H2Y 1K9 L'Harmattan, ItaIia s.r.I. Via Bava 37 10124 Torino ISBN: 2-7384-7483-7

@

À François

Mon berceau s'adossait

à la bibliothèque

BAUDELAIRE

Avant-propos

Ces études, de portée générale ou qui, d'autres fois, se limitent à un point précis de l'œuvre évoquée, ces célébrations, ne sont pas des travaux universitaires. Il s'agit de présentations littéraires. Elles veulent cependant allier la rigueur documentaire au plaisir de mettre en scène des écrivains, dans l'éclectisme de leurs univers. Nous ne sommes jamais, en effet, que le puzzle inachevé d'influences et d'admirations, d'amitiés et de découvertes. Ce qui domine, dans ces monographies, c'est toujours le sentiment, l'affection. Leur voisinage n'est pas véritablement ordonné (l'arbitraire alphabétique est une élégance). Toutes les figures présentes dans ce livre participent d'un même fonds commun, celui de la création artistique, celle qui nous tient debout sous le joug de décembre. Ces gloses conservent la vie, fixée, d'un moment. Il

est donc apparu que le terme de « promenades»
convenait mieux qu'aucun autre.

leur

11