Eifelheim

De
Publié par

En 1349, une petite ville située en Allemagne, dans la Forêt Noire, a été rayée de la carte et n'a jamais été reconstruite. Pour Tom, historien de notre époque, cette disparition contredit toutes les lois de l'histoire statistique. Il fait partager par Sharon, sa compagne, une physicienne, cet intérêt qui vire à l'obsession. Il exploite toutes les données disponibles afin de comprendre les raisons de la disparition totale et définitive d'Eifelheim. En 1348, un astronef étranger s'est écrasé près d'Eifelheim juste avant que la peste noire ne ravage l'Europe. Le père Dietrich, curé du village, est un homme cultivé qui a étudié les sciences et la philosophie, notamment à Paris. Les hasards de la vie et sa participation à des révoltes d'inspiration religieuse l'ont amené à se réfugier dans cet endroit perdu. Rien ne l'a préparé à devenir le premier intermédiaire entre l'humanité et une espèce intelligente étrangère. Car le crash de l'astronef a laissé sur notre monde des naufragés qui ressemblent à des sauterelles géantes. Dietrich va entreprendre de communiquer avec eux puis, progressivement et prudemment, les introduire dans la petite société d'Eifelheim. Mais lorsque la peste envahit la région, la relation est vite établie entre la présence des étrangers diaboliques et ce fléau. Et la ville d'Eifelheim, en fait rebaptisée Teufelheim (la maison du diable), sera à tout jamais abandonnée.Le génie de l'auteur est de faire se superposer trois mondes dans son roman : celui du Moyen Âge, celui des étrangers, et, les dévoilant peu à peu, le nôtre au travers de Tom et Sharon, qui disposent des instruments permettant la compréhension progressive de la situation. Une expérience fascinante de relativité culturelle.





Publié le : mercredi 16 mai 2012
Lecture(s) : 23
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782221130094
Nombre de pages : 533
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Eifelheim
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les Chirac

de robert-laffont

suivant