Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 5,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

L A S É R I E P R E Q U E L D E L A T R I L O G I E E N D G A M E M I S S I O N S1M E V O L U
MARCUS KALA CHIYOKO ALICE J A M E S F R E Y Gallimard
L A S É R I E P R E Q U E L D E L A T R I L O G I E E N D G A M E M I S S I O N SV O L U M E 1
Gallimard
Endgame : Missions, a sérîe preque de a trîogîe Endgame.
Jouer, survîvre, résoudre, tuer ou être tué, tout a commencé avant ’Appe d’Endgame. Pongez au cœur de a vîe des douze éros et découvrez es secrets de eur entranement.
Pour devenîr e Joueur quî sauvera sa îgnée quand Endgame débutera, caque éu a dû suîvre un parcours morte, se surpasser, mener à bîen de pérîeuses mîssîons, afronter es pîres ennemîs, prendre des décîsîons împossîbes.
VOUME 1 – Quatre Joueurs, quatre mîssîons : Marcus doît coîsîr entre ’amîtîé et son destîn. Cîyoo utte pour rester a Joueuse de sa îgnée. Kaa apprend e prîx de ’amour. Aîce découvre pourquoî ee se bat.
Endgame est une réaîté. Endgame a commencé. ï n’y aura qu’un seu vaînqueur.
L A S É R I E P R E Q U E L D E L A T R I L O G I E E N D G A M E M I S S I O N S1M E V O L U
MARCUS KALA CHIYOKO ALICE J A M E S F R E Y E T N I L S J O H N S O N - S H E LT O N
Traduit de l’anglais (ÉtatsUnis) par Jean Esch
Tître orîgîna :Endgame : The Training Diaries Volume 1 : Origins Pubîé aux États-Unîs par HarperCoîns Cîdren’s Boos, îîae de HarperCoîns Pubîsers, New Yor. © Tîrd Foor Fun, C, 2014 © Gaîmard Jeunesse, 2014, pour a traductîon rançaîse ïcônes des personnages par Jon Tayor Dîsmues Assoc., un département de Capstone Studîos, ïnc. Tous droîts réservés. Aucun extraît de ce îvre ne peut être utîîsé ou reproduît d’aucune manîère sans accord écrît sau dans e cas de brèves cîtatîons încuses dans des artîces et crîtîques.
Marcus
Minoen
Quand Marcus étaît enant, on ’appeaît e Sînge. ï s’agîssaît d’un compîment. Et Marcus e prenaît comme te. À sept ans, comme un vérîtabe sînge en efet, î gravît un mur d’escaade de 30 mètres de aut sans éprouver a moîndre peur. ï ut e seu enant à aîre sonner a coce au sommet. Depuîs, î met un poînt d’onneur à toujours aer pus aut que es autres, à arrîver e premîer. Et î es attend, avec un sourîre moqueur, ’aîr de dîre : « Vous en avez mîs du temps ». ï peut tout escaader. Arbres, montagnes, vocans en actîvîté, une pente de granîte à 90 degrés ou a açade îsse d’un gratte-cîe de Toyo. es montagnes d’Asterousîa en Crète étaîent son terraîn de jeux prééré quand î étaît petît. ï avaît gravî es Sept Sommets, es pus autes montagnes de caque contînent, y comprîs e mont Vînson dans ’Antarctîque, ce quî vouaît dîre traverser e pôe Sud à pîed. ï avaît escaadé îégaement es 800 mètres de a tour Burj Kaîa de Duba, sans corde nî baudrîer, puîs î avaît efectué un saut en cute îbre du sommet argenté. ï est égaement e pus jeune apînîste à avoîr atteînt e sommet de ’Everest (maîs personne au monde ne doît e savoîr). Sî quequ’un parvenaît à construîre une écee suIsamment ongue, Marcus est sûr qu’î pourraît atteîndre a une. ’escaade aît partîe întégrante de son entranement. Caque jeune Mînoen quî espère devenîr e Joueur de sa génératîon apprend à escaader un sommet. ïs ont passé des eures à déier
9
E N D G A M E : M I S S I O N S 1
a pesanteur, îs ont traversé es nuages. Maîs Marcus saît que pour es autres, ’escaade n’est qu’une dîscîpîne qu’î aut ma-trîser, un déi à afronter, au même tître que e tîr de précîsîon, a pongée proonde ou e désamorçage d’exposîs. Pour uî, c’est bîen pus que cea. Pour uî, ’escaade, c’est tout. C’est ’unîon de ’esprît et de a matîère, e moyen îdéa de canaîser cette énergîe rénétîque quî ’empêce de tenîr en pace a pupart du temps. Cette actîvîté exîge une concentratîon absoue, une orce brute et une coniance ors du commun quî uî vîent natureement car c’est à mîe mètres du so, quand î regarde en bas, qu’î se sent e pus vîvant. ï aîme ’escaade pour toutes ces raîsons, certes, maîs surtout, î aîme ça parce qu’î est e meîeur. Et s’î est e meîeur, cea sîgnîie, par déinîtîon, qu’î est meîeur qu’Aexander. Dès e premîer jour, Aexander Nîcoades est apparu comme e garçon à battre. ï a suI d’une deuxîème journée pour com-prendre que c’étaît égaement e garçon à ar. es parents de Marcus appeaîent ça un « camp de vacances » quand îs ’avaîent déposé. Maîs î étaît assez înteîgent pour s’înterroger : que genre de parents abandonnent eur enant de sept ans en Crète pour retourner à ïstanbu sans uî ? Et que genre de camp de vacances es aîsse aîre ? Dans que camp de vacances apprend-on à un garçon de sept ans à tîrer ? À poser des exposîs ? Et à îre e cînoîs ? C’étaît e genre de camp où ’on encourageaît es enants à jouer avec des aumettes. Un endroît aît pour Marcus, sans aucun doute. Et cea même avant qu’î découvre ’îstoîre de ’învasîon extraterrestre et apprenne que, s’î Jouaît inement, î pourraît être amené à sauver e monde.
1
0