//img.uscri.be/pth/04c38618613a9760f3b6a2183cf78efe93a680b4
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Et voici le sorcier

De
193 pages
Dans cette somme de récits cocasses et envoûtants, l'auteur propose de revisiter un monde gênant, mais non moins incontournable dans le quotidien africain, celui des bandoki (les sorciers). Ces récits, apparemment profanes, sont d'une grande portée théologique, pastorale et éthique dans le contexte de l'Afrique aujourd'hui.
Voir plus Voir moins
«A,MAv-z,vvccN?,kcfqccvj,vhvp,qz-v:cDJ?cxccD,.B,vxq,cDzzqc,vcpzv,vxv,ppê-qzhc,fvzvqppDfp,ccfqpc;qvVcz,?pdqc.M» MS,McJv,Adcpv,.Spvp,hc,cqcv.Dq,cqhqh,vdpp,ûvcccdqddcê,dq,pdpvvcêd,cfcnaodik(dbU).cdqd,vvcp,hqêdchq.àvccpvcdh,ccpvvC.jqdcxdq,hqdpdqhd,pvdc,và.pf,c,pploMue mbyeMuo nga eulixu tseqêvémai 1958u, le 8 abtsei n ,gM réSu,avuk B àNé.hviK-duS el snad Afdxcdjdqrtêre sead tl snnsegneienemunt l  eodamni eedl a formation de pitnesseos ed lestnimin nsdae èr eedairihssaK nil a a. Icé lexerB noP saseisno«  de la sviennent sti iulsec cér arupdet  Ln.pla rria uetecd irneexpénde  gra unetnemelagé a li sai me,irtasieriv de Kinshasa, en elrahcdioiècestrenpae orst dalid ttcer rueC uds qualorétaiil  trovaiaés eagine rileell iqu» rus ruetcros al rctaqieud  uoCgn République démo3-2-0-346910
l
8-19o.IS:BN789
Et voici e sorcier
et autres récits
Mgr Sébastien Muyengo Mulombe
          Et voici le sorcier et autres récits
     
Sébastien MUYENGO MULOMBE         Et voici le sorcier  et autres récits
                  LH ARMATTAN -RDC
Du même auteur  -Enfants du ciel, Misère de la terre , (Récits) Kinshasa, Ed.  Saint Paul dAfrique, 1992, 125 p. -Enfer mon ciel,  (Roman), Kinshasa, Ed. du Trottoir, 1996, 135 p.                            
© L'H ARMATTAN , 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-3 43-00196-8  EAN : 97823 43001968
    
 
Dédicace  A Simon Pierre Iyananio, le chantre de lunité, de la liberté et de la grandeur du peuple Lega.
                                                                  
   Ces récits relèvent de la fiction. Toute correspondance de lun ou lautre avec quelques faits historiques nest que simple coïncidence accidentelle. Nous remercions Mgr Simon Pierre Iyananio pour nous avoir autorisé à reproduire quelques morceaux de son répertoire de la musique Lega.
     
 
« La vraie gloire est de navoir aucune existence dans la mémoire des hommes, de ne survivre que par ses uvres » (J. Guitton)
  
   1 Tango mosusu ndoki ye oyo
    Cela fait plus de six ans que Mansanga sest mariée à Nzau, mais ils nont toujours pas eu denfant. Quel gynécologue nont-ils pas vu ? Le dernier leur a dit : « Vous êtes bien, mais on ne comprend pas pourquoi vous narrivez pas à concevoir. Patientez. Un enfant, ça se fait prier parfois avant de venir au monde ». Monsieur et Madame sont de bons chrétiens catholiques, et pour aucune raison au monde ils noseront mettre leur foi en doute en allant chercher la solution ailleurs, chez des féticheurs ou dans une église de réveil, comme on le leur suggère. Mais, ces derniers temps, la tentation est forte pour Mansanga. « Les curés, ils sont trop intelligents, mais ils nont pas beaucoup de foi, lui a dit sa voisine. Va essayer ailleurs. Je connais un pasteur dont la prière est puissante. Il fait concevoir des femmes stériles, il fait procurer du travail aux chômeurs, et fait voyager ceux qui ont du mal à trouver des visas dans des ambassades. Va essayer, tu men diras ». Mansanga veut bien y aller, mais comment convaincre son charismatique de mari ? Un matin, elle a osé tout de même. La réponse de Nzau fut sans appel : « Jamais de la vie. Dr Lubaga a dit quun enfant, ça se fait prier parfois avant de venir au monde. Nous navons quà patienter. Nous sommes encore jeunes ; nous avons tout notre temps ». Un soir, rentrant du travail, Nzau a trouvé sa femme toute triste devant la porte de leur maison. Généralement, cest avec un bisou quelle laccueille. Aujourdhui, il na eu même pas un simple bonsoir verbal. Nzau aime bien son épouse, mais que faire ? Recroquevillé sur son canapé devant la télévision, il lui
9