Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Femmes en pleine confusion

De
168 pages
Ce recueil de nouvelles nous présente des femmes surprises en pleine confusion, qu'elles soient femmes d'affaires ou de ménage, salariée ou encore lycéenne. Elles se penchent sur leur enfance, sont vulnérables et caressent fébrilement des blessures anciennes. Le fil conducteur de ce livre serait sans doute l'accélération des battements de cœur, lorsque les émotions se bousculent, à la limite de la conscience. Quelque part à Paris, à New York ou en Russie, ces femmes en pleine confusion se débattent dans la tiédeur d'un lit ouvert aux courants d'air glacé.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Brigite Molkhou
Femmes en pleine confusion
Collection « Nouvelles nouvelles » animée par Marie-Christine Quentin La création de cette collection dédiée aux recueils de nouvelles correspond à notre volonté de donner un coup de projecteur sur ce genre littéraire trop souvent méconnu, et considéré à tort comme le parent pauvre du roman. Laissez-vous séduire par ces textes intenses, ciselés, qui ont sur le roman l’avantage de la brièveté. Ils vous transporteront dans de courtes escales, pour le meilleur ou pour le pire... jusqu’à la chute. Déjà parus Marie-Christine QUENTIN,À fleur de sel, 2016.
FEMMES EN PLEINE CONFUSION
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-10307-5 EAN : 9782343103075
Brigitte MolkhouFemmes en pleine confusion nouvelles
Du même auteur
Novembre Alger, L’Harmattan, 2016.
Sommaire
Préface .................................................................................... 9Histoire d’oreillers ..............................................................11Déjeuner à La Coupole......................................................211924 - 1929 ..........................................................................29Des capotes pour Maman .................................................37Je m’appelle Olga................................................................45Poupées russes ....................................................................55La décoration.......................................................................61Répétitions ...........................................................................71La Roue de la Fortune .......................................................77Crazy Woman......................................................................95Premier flamenco .............................................................101Sauf Isabelle.......................................................................111Connaissez-vous Olivier Fischer ?.................................121Une femme en Novembre ..............................................133Les grilles du Luxembourg..............................................149Les gerberas de Monsieur Kilan.....................................155
7
Préface de mon recueil
Voici des femmes surprises en pleine confusion, lors d’un déjeuner au restaurant, un voyage en avion, ou une nuit sans sommeil. Des femmes en chemise de nuit, en robe décolletée ou en tailleur-pantalon ; elles sont ébouriffées mais parfumées. La tête sur l’oreiller, le nez au vent, elles se remaquillent, se recoiffent, pour garder une contenance, cuisinent une bûche aux marrons ou commandent une choucroute. Elles sont femmes d’affaires ou de ménage, salariée, déléguée médicale, lycéenne, ophtalmo ou comédienne. Elles se penchent sur leur enfance, se battent en pensée avec des membres de leur famille. On les sent vulnérables, caressant fébrilement une blessure déjà ancienne. Voici entrouvert, leur histoire, leur secret, ce qui les mine, ce qui les fait vivre, la conscience qu’elles ont d’elles-mêmes en cet instant de grand écart, où elles chavirent contre la tendresse d’une gifle, la sollicitude d’une belle-fille détestée, la mémoire d’un enfant disparu ou d’un amour perdu. Le fil conducteur de ce recueil serait sans doute l’accélération des battements de cœur, lorsque les émotions se bousculent, à la limite de la conscience. Quelque part à Paris, à New York ou en Russie, les voilà en pleine confusion, ces femmes qui se débattent dans la tiédeur d’un lit ouvert aux courants d’air glacé. Une voix suave chante du jazz pour tenter de les endormir, mais elles resteront éveillées. Crazy Women !
9