7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou

Publications similaires

Zardek

de harmattan

Parfums d'enfance

de Publibook

Fin de l'Enfance

Collection Écritures dirigée par Maguy Albet

Dernières parutions

BOUCHET Michel Henry, Les nuits blanches, 2001. MORIN Jean-François, Une vieille histoire de France, 2001. DAVVETAS Démosthène, L'exécuteur et autres nouvelles, 2001. DOVERT Stéphane, L'ombre de l'ornithorynque, 2001. CABLE George Washington, Sous l'ombre immense de l'Éthiopien, 2001. FARAJ Hoceïn, L'aller et le retour, 2001. HAINSWORTH Michael, Olinda, 2001. BLANC Thierry, Funambule sur lefil du temps, 2001. FOUCAULT Jean, Le notable de Casa, 2001. VICINI Elena, Assolo, 2001. ACQUA VIVA-PACHE Michèle, Paladines, 2001. FRÉHA Pierre, Tournesol, 2001. AUQUE Hubert, Le chant des syllabes, 2001. AOUAD BASBOUS Thérèse, Hermano était son nom, 2001. DE VIAL Antoine, Les chambres de la lune. Une enfance américaine, 2001. CUVELIER Fernand, Les Nuits d'Oxford, 2001. COLTICE Bernadette, Salle d'attente, 2001. NIKOLAIDIS Aristote, A l 'Heure jaune, 2001. MAHDI Falih, Prières de sang, 2001. COHEN Daniel, Où tes traces, 2001. COHEN Daniel, Psoas, 2001. DJIAN Gilberte, Le silence d'Eva, 2001. COLLAS-HEDDELAND, Jusqu'aux premières lueurs de l'aube, 2001. PIGNATELLI Anna Luisa, Les grands enfants, 2001. SCHLESSER Gilles et Thomas, J Franc, 2001.

Fabienne LOUIS

Fin de l'Enfance

L'Harmattan

@ L'Harmattan, 5-7,

2001

55,

rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris - France L'Harmattan, Inc. rue Saint-Jacques, Montréal (Qc) Canada H2Y 1K9 L'Harmattan, Italia s.r.l. Via Bava 37 10124 Torino L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest ISBN: 2-7475-1879-5

«Scruter veut dire retourner la photo, entrer dans la profondeur du papier, atteindre sa face inverse» « J'entrais follement dans le spectacle, dans l'image, entourant de mes bras ce qui est mort, ce qui va mourir»
Roland Barthes

A Guy Cardoso

L'enfance. Un monde passé. L'oubli. Et quelques images rares qui surgissent, éclatantes de lumière. Soleil sur neige, ombre des tentures fermées, chambre close sur les rêves qu'elle renferme, automnes crissants des feuilles qui recouvrent le sol d'un chaud tapis, bogues entrouvertes sur un marron luisant, d'une rondeur imparfaite, livres d'écoles aux images incertaines, et les groupes d'enfants apeurés ou joyeux qui se bousculent dans la cour de récréation. Les fins d'après-midi du début de l'été, la chambre que les parents ont fait repeindre, l'odeur fraîche et piquante des murs, la fenêtre ouverte et l'enfant étendue sur le lit, le visage plongé dans le livre. Toujours les mêmes thèmes et leur variation au fil des ans, jusqu'au jour de la rupture. Déménagement et retour en ville. Et la fin de l'enfance.