Funèbres (Tome 1) - Boulot mortel

De
Publié par

« Après avoir servi quatre ans dans l’armée, j’ai choisi une reconversion dans un secteur plutôt original : le service funéraire. Moi qui croyais que le contact avec les morts serait moins stressant qu’un champ de bataille, j’étais loin du compte... Qui veut déterrer les secrets des pompes funèbres Fairview a tôt fait de se retrouver six pieds sous terre, sachez-le ! »
Publié le : mercredi 9 avril 2014
Lecture(s) : 10
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290087145
Nombre de pages : 448
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
FUNÈBRES– 1
Boulot mortel
Rachel Caine
FUNÈBRES– 1
Boulot mortel
Traduit de l’anglais (ÉtatsUnis) par Paola Appelius
Titre original : WORKING STIFF
Published by Roc, an imprint of New American Library, a division of Penguin Group (USA) Inc.
Roxanne Conrad Longstreet, 2011 All rights reserved
Pour la traduction française : Éditions J’ai lu, 2014
Je voulais dédier ce roman à ma mère, mais tout compte fait, je ne crois pas qu’elle apprécierait que son nom soit cité dans un livre qui flirte (souvent) avec le macabre. Mais je l’aime quand même.
Je vais donc plutôt remercier Kelley W. Je ne divulguerai pas son patronyme pour la bonne raison que mon choix se porte sur elle parce que je crois que ce livre est assez sanglant (elle kiffe à mort l’hémoglobine). Vous comprenez pourquoi je préfère taire son nom ? Kelvis, je t’adore.
Je le dédie aussi à Sarah Weiss, sur qui je n’ai rien d’embarrassant à dire, et dont je pense beaucoup de bien, parce qu’elle est fantastique.
Et à Cat, pour m’avoir trouvé un super titre (une fois de plus) !
Remerciements
Si je savais par où commencer… Bref, je remercie en vrac : Kenneth McKenzie et Todd Harra, les auteurs de Mortuary Confidential : Undertakers Spill the Dirt, Amber Leonore Winckler, auteur deThe Final Bath, et Tom Jokinen, auteur deCurtains. Ces livres m’ont indiqué la marche à suivre. Et toutes les libertés étranges et déli rantes que j’ai pu prendre par la suite ne sont imputa bles qu’à moi seule. Je voudrais aussi saluer les héros de l’ombre, ces âmes dévouées qui se consacrent aux métiers des pompes funèbres. Leur travail est essentiel et ce sont les der nières personnes que nous côtoierons en ce bas monde. On ne les remercie jamais, c’est maintenant chose faite.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Un mot de vous

de milady-romance

Never Cry

de editions-sharon-kena

Mort d'un clone

de au-diable-vauvert