Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

L'ancien secret de la fleur de vie, tome 2

De
330 pages
Depuis les pyramides et les mystères de l'Égypte jusqu'à la nouvelle race des enfants indigo, Drunvalo Melchizédek poursuit, dans ce tome 2, sa présentation de la géométrie sacrée et des énergies subtiles qui composent notre monde. En particulier, et pour la première fois sous forme écrite, il divulgue les instructions sur la méditation Mer-Ka-Ba, une technique avancée de respiration du pràna visant à recréer le champ énergétique de l'humain éveillé.
Le schéma sacré de la Fleur de vie, ce générateur géométrique primaire de toute forme de vie, est étudié encore plus en profondeur dans ce volume qui contient la seconde partie du célèbre atelier sur la Fleur de vie. Les proportions du corps humain, la dimension et l'emplacement des étoiles, des planètes et des lunes, et même la création de l'espèce humaine retrouvent leur origine dans cette magnifique et divine image.
Au moyen d'une figure géométrique intrigante et détaillée, Drunvalo Melchizédek nous montre comment le dessin apparemment simple de la Fleur de vie contient la genèse de toute notre existence tridimensionnelle. De plus, la méditation Mer-Ka-Ba est enfin publiée pour la première fois.
Ainsi, Drunvalo précise étape par étape les techniques nécessaires à la recréation du champ énergétique de l'homme évolué, ce qui permettra à chacun d'accéder à l'ascension et au prochain monde dimensionnel. Lorsque pratiquée dans l'amour, l'ancienne technique de la respiration pranique nous offre d'incroyables possibilités dans cette dimension ainsi que les forces protectrices nous menant à la guérison de soi, des autres et même de la planète.
Vous découvrirez peut-être un souvenir ou une réflexion ayant trait à qui vous êtes réellement en parcourant les thèmes suivants:
le dévoilement du troisième système d'informations
les cercles et les carrés de la conscience humaine
l'interprétation de la Fleur de vie de Léonard de Vinci
l'exploration des chambres de la Grande Pyramide
les murmures d'un ancien héritage
les initiations en Égypte
les mystères de la résurrection
la conception interdimensionnelle
les écoles de mystères
le tantrisme égyptien, l'énergie sexuelle et l'orgasme
le dévoilement de la méditation Mer-Ka-Ba
les chakras et les champs électromagnétiques autour du corps
les dix-sept respirations de la méditation Mer-Ka-Ba
la géométrie sacrée du corps de lumière humain
l'utilisation de votre Mer-Ka-Ba
les siddhi ou forces psychiques
la programmation de votre Mer-Ka-Ba
la guérison à partir de la sphère pranique
coïncidences, réflexions et manifestations
la création d'un Mer-Ka-Ba substitut.
se connecter aux différents niveaux de l'être
la terre Mère et votre enfant intérieur
la vie avec votre Soi supérieur
comment communiquer avec chaque chose
les leçons des sept anges.
Voir plus Voir moins
image

L’ancien secret
de la
Fleur de vie

Tome 2

Image

Une transcription éditée
de l’atelier Fleur de vie
présenté publiquement
en l’honneur de notre mère la Terre,
de 1985 à 1994.

Livre écrit et révisé par

Drunvalo Melchizédek

Tous droits réservés.
Aucune partie de ce livre ne peut être utilisée ni reproduite d’aucune manière sans la permission écrite préalable de la maison d’édition, sauf de courtes citations dans des magazines ou des recensions.

© 2001 Ariane Éditions inc.
1217, av. Bernard 0., bureau 101, Outremont, Qc, Canada H2V 1V7
Téléphone: (514) 276-2949, télécopieur: (514) 276-4121
Courrier électronique: info@editions-ariane.com
Site Internet: www.editions-ariane.com
boutique en ligne: www.editions-ariane.com/boutique/
Facebook: www.facebook.com/EditionsAriane

Traduction: Yves D. Martin
Révision linguistique: Monique Riendeau
Graphisme: Carl Lemyre
Mise en page: Bergeron Communications Graphiques

ISBN papier: 2-920987-50-X
EPUB ISBN: 978-2-89626-367-7
Parution le 23 juin 2016

Dépôt légal: 1er trimestre 2001
Bibliothèque nationale du Québec
Bibliothèque nationale du Canada
Bibliothèque nationale de Paris

Diffusion
Canada: Socadis – 514-331-3300 – www.socadis.com
France/Belgique: D.G. Diffusion- 05.61.000.999 – www.dgdiffusion.com
Suisse: Servidis Diffusion- 22.960.95.25 -www.servidis.ch

Gouvernement du Quebec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres
Gestion Sodec
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada
par l’entremise du Fond du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Membre de l’ANEL
Imprimé au Canada

Image

Le canon humain de Léonard de Vinci avec les géométries sacrées de la Fleur de vie.

Dédicace

Ce tome 2 est dédié à l’enfant qui est en vous ainsi qu’à
tous ceux et celles qui naissent en ce moment sur la Terre
dans le but de nous ramener à la lumière de notre foyer originel.

Note aux lecteurs

L’atelier Fleur de vie a été présenté dans le monde entier par Drunvalo, de 1985 à 1994. Cet ouvrage est basé sur une transcription de la troisième version officielle de l’atelier Fleur de vie enregistrée sur équipement vidéo à Fairfield, dans l’Iowa, en octobre 1993. Chaque chapitre correspond plus ou moins au contenu numéroté des vidéos. Nous avons cependant changé le format écrit quand nous jugions que cela était nécessaire, afin de rendre le texte aussi clair que possible. Nous avons réorganisé certaines phrases, quelques paragraphes et parfois même des sections entières, de manière que vous, lecteurs ou lectrices, puissiez en étudier les pages avec la plus grande facilité.

Veuillez aussi noter que nous avons ajouté les suppléments les plus récents dont nous disposions dans plusieurs parties de ce tome 2; ils sont en caractères gras. Ces informations additionnelles commencent habituellement sous la forme d’un paragraphe situé à côté du texte courant. Puisque tant d’informations ont été données au cours de l’atelier, nous avons divisé les sujets en deux tomes, dont chacun possède sa propre table des matières.

Si vous souhaitez contacter un facilitateur ou une facilitatrice qui habite aussi près que possible de votre domicile ou qui puisse se rendre jusqu’à vous, veuillez consulter les pages de notre site Web aux États-Unis, soit www.floweroflife.org, ou si vous parlez anglais, nous appeler au (602) 996-4970, le bureau international pour l’organisation Flower of life à Phoenix, dans l’Arizona. Nous avons aussi un bureau en Amérique latine, à Mexico (tél.: 52-5-846-0007). On y trouve notre matériel en espagnol aussi bien qu’en anglais.

Pour la France et le Québec, veuillez contacter Rachel Pelletier au (418) 837-7623.

Introduction

Nous voici à nouveau réunis, cette fois-ci pour explorer l’immensité de ce que nous sommes, ce grand mystère de l’être, de la conscience qui se concrétise selon la vision que nous en avons.

C’est aussi dans ce deuxième tome que vous trouverez les instructions pour la pratique de la méditation, telles qu’elles me furent transmises par les deux anges afin que je puisse faire concrètement l’expérience de cet état qu’on appelle encore le Mer-Ka-Ba – ou en termes plus modernes, le corps de lumière chez l’être humain. C’est d’ailleurs grâce à lui que nous avons tous la capacité de transcender notre univers familier. Lorsque nous sommes dans cet état de conscience, tout commence à nous paraître neuf et notre vie change d’une manière apparemment miraculeuse.

Cela relève plus du souvenir de cet état que l’on a en soi que du fait de l’apprendre et de l’enseigner à autrui. Par conséquent, vous savez déjà ce qui est écrit dans ces pages puisque tout cela est déjà inscrit dans chaque cellule de votre corps et profondément enfoui dans votre cœur et dans votre esprit. Vous n’avez donc besoin que d’une petite secousse pour vous réveiller.

Par amour pour vous et pour toute vie, quelle qu’elle soit et où qu’elle soit, je vous offre ces images et cette vision des choses avec le souhait que cela vous sera utile, et ceci, de manière que la réalisation que vous aurez du grand Esprit exprime un rapport aimant avec votre être intime. Je forme donc le vœu que ces mots que vous allez lire soient autant d’éléments catalyseurs qui vous ouvriront la voie menant aux mondes supérieurs.

Nous vivons tous dans une période charnière de l’histoire de la Terre. Les temps présents sont en fait tellement exceptionnels que nous assistons, souvent sans nous en rendre encore bien compte, à une métamorphose complète de notre existence, alors que le monde des ordinateurs et celui des êtres humains forment petit à petit une véritable symbiose, ce qui donne à notre mère la Terre l’occasion de voir et d’interpréter ce qui se passe depuis deux points de vue différents. Elle utilise même notre nouvelle vision du monde pour faciliter notre accès aux mondes de lumière supérieurs, de telle manière que même un petit enfant puisse la comprendre. Notre mère la Terre nous aime tellement!

Et nous qui sommes ses enfants vivons maintenant entre deux mondes: celui de notre vie journalière habituelle et celui qui surpasse les rêves les plus fous de nos ancêtres. Avec l’amour de notre mère la Terre et l’aide de notre père le Ciel, nous allons enfin trouver un moyen de guérir les cœurs et de redonner au monde sa conscience de l’unité en toutes choses.

Puissiez-vous trouver beaucoup d’inspiration dans ce livre; je souhaite que vous le lisiez avec plaisir et qu’il soit pour vous une grande bénédiction.

Avec amour et en tout esprit de service,

Drunvalo

NEUF

Esprit et géométrie sacrée

Image

Le troisième système d’informations dans le Fruit de vie

Ce que vous êtes sur le point de lire traite d’un sujet auquel la plupart des êtres humains ne pensent jamais. Avant même de commencer, je vous demande de faire montre d’un petit peu de foi et de vous laisser aller à tout voir petit à petit sous un angle différent. Au début, le sujet n’aura peut-être aucun sens pour vous, mais si vous persistez à l’approfondir, vous finirez par vous rendre compte que la totalité de la conscience, y compris celle des êtres humains, est basée uniquement sur la géométrie sacrée. Les choses étant ainsi, nous allons tenter de voir et de comprendre d’où nous venons au juste, où nous sommes en ce moment et où nous serons dans le futur.

Souvenez-vous que le Fruit de vie est la source de treize systèmes d’informations et que c’est en tirant des lignes droites (masculines) d’une certaine manière, d’un centre de sphère (féminine) à un autre, que ces systèmes apparaissent soudain dans le Fruit de vie. Nous en avons déjà analysé deux au cours des huit premiers chapitres constituant le tome 1. Nous avons vu que le cube de Métatron résulte du premier système, ce qui entraîne ensuite la création des cinq corps platoniciens. Ce sont ces formes qui sont à l’origine de toutes les structures que l’on peut trouver dans l’univers.

Le deuxième système, que nous n’avons étudié que très brièvement, a été créé par des lignes droites issues du centre même du Fruit de vie et par des cercles concentriques, ce qui forme alors un quadrillage polaire. Celui-ci fait à son tour apparaître une étoile tétraédrique inscrite dans une sphère, raison pour laquelle les vibrations, les sons, les accords musicaux et la matière sont en relation étroite les uns avec les autres dans toute la création.

Les cercles et les carrés de la conscience humaine

Abordons directement l’étude du troisième système d’informations. Sa source, le Fruit de vie, se révélera d’elle-même au fur et à mesure que nous avancerons. Nous appelons ce nouveau système les cercles et les carrés de la conscience humaine. C’est ce que les Chinois appelaient la circonscription du carré et la quadrature du cercle.

Selon Thot, si tous les niveaux de conscience sont intégrés dans l’univers, c’est grâce à une seule image qui relève de la géométrie sacrée. C’est la clé du temps, de l’espace et de la dimension, aussi bien que de la conscience elle-même. Thot dit aussi que même les émotions et les pensées sont basées sur la géométrie sacrée, mais ce sujet devra attendre.

À chaque niveau de conscience correspond une géométrie qui définit complètement la manière selon laquelle on interprétera la réalité. Chaque niveau renvoie donc à une image géométrique, à un objectif de caméra au travers duquel l’esprit observe la réalité, ce qui a pour effet de lui procurer une expérience tout à fait unique. La hiérarchie spirituelle de l’univers possède elle-même une structure géométrique, car elle copie la nature.

D’après les propos de Thot, il y a sous le sphinx neuf boules de cristal imbriquées les unes dans les autres. Beaucoup d’archéologues et de parapsychologues ont cherché à les découvrir – car cette légende est très ancienne. On rapporte aussi que cet ensemble de boules de cristal a quelque chose à voir avec la conscience de la Terre et les trois niveaux de conscience dont les humains doivent faire l’expérience.

Image

Illustration 9-1. Cercles concentriques et carrés. Les cercles et les carrés en lignes grasses forment des paires qui se rapprochent étroitement du rapport phi (voir p. 269). Ils représentent aussi les premier et troisième niveaux de la conscience humaine. (Une unité-treillis équivaut au rayon du petit cercle central ou à un demi-côté du carré qui l’entoure. On peut voir que le diamètre du petit cercle au centre ainsi que le côté du carré qui l’entoure sont égaux entre eux.)

Divers chercheurs ont déjà essayé de trouver les neuf sphères, ce qui leur a coûté beaucoup de temps et d’argent, mais selon Thot, on n’en a pas besoin. Tout ce qu’on doit faire, c’est tracer neuf cercles sur une feuille de papier, ce qui est tout aussi révélateur. Si ces chercheurs avaient su qu’il s’agissait plus de géométrie et de niveaux de conscience que d’objets, ils se seraient facilité la vie.

Toujours selon Thot, si on visite une nouvelle planète avec le désir de connaître les différents niveaux de conscience dont jouissent ses habitants, on n’a qu’à trouver un certain nombre d’individus parmi sa population et à les mesurer avec soin, en admettant qu’ils restent tranquilles suffisamment longtemps. À partir des moyennes obtenues, on peut alors déterminer quels sont les rapports sacrés entre le carré et le cercle correspondant aux mesures de leur corps et, de là, établir très précisément leur niveau de conscience général.

D’autres rapports, toujours dérivés du cube, sont également utilisés pour préciser le niveau de conscience de différentes espèces, qu’il s’agisse d’animaux, d’insectes ou même d’extraterrestres. Dans le cas des humains, toutefois, cela implique toujours le carré et le cercle. Si le carré inscrit autour de leur corps est plus grand ou plus petit que le cercle qui circonscrit ce corps, il est alors possible, si l’on sait de combien exactement, de déterminer comment ces êtres interprètent la réalité et, par conséquent, quel est très précisément leur niveau de conscience actuel. Il y a en fait d’autres manières plus rapides d’y arriver, mais cette méthode basée sur le cercle et le carré est fondamentale.

Thot me demanda donc de tracer neuf cercles concentriques et de dessiner un carré parfait autour de chacun (chaque côté du carré correspondant en tout point au diamètre du cercle circonscrit par lui), tout comme dans l’illustration 9-1. Ainsi, les énergies masculine (les lignes formant des carrés) et féminine (les cercles) sont d’importance égale. Observez comment les carrés agissent en réciprocité avec les cercles – c’est-à-dire comment l’énergie masculine est en équilibre avec l’énergie féminine. La clé, selon Thot, réside dans le fait que la valeur du rapport entre le périmètre du carré et la circonférence du cercle se rapproche de plus en plus de phi (1,618…). Telle est la clé de la vie humaine.

La découverte des rapports phi presque parfaits

Observons le premier carré, le plus petit de tous, au centre même de l’illustration 9-1. Il ne traverse aucun cercle; même chose pour le deuxième carré, qui est deux fois plus grand que le premier. Par contre, le troisième carré commence à pénétrer dans le quatrième cercle, quand bien même il est évident que nous n’avons pas encore un rapport phi entre les deux. Malgré tout, le quatrième carré pénètre dans le cinquième cercle selon ce qui paraît être un rapport phi presque parfait. Ensuite, les cinquième et sixième carrés semblent à nouveau s’éloigner de ce rapport. Et puis soudain, d’une manière inattendue, le septième carré pénètre dans le neuvième cercle selon ce qui paraît aussi être un rapport phi presque parfait – non pas à un cercle au-delà, comme dans le cas du quatrième carré avec le cinquième cercle, mais à deux cercles au-delà. Et dans le deuxième cas, la valeur du rapport est encore plus rapprochée de celle du rapport phi, soit 1,6180339…, alors que dans le premier cas cette valeur est un peu plus éloignée de celle du rapport phi.

C’est le début d’une progression géométrique qui pourrait continuer à l’infini et au sein de laquelle nous autres humains ne sommes parvenus que jusqu’au deuxième pas (en ayant néanmoins une si haute opinion de nous-mêmes!). Si nous retenons la totalité d’une vie humaine en guise de mesure, depuis la conception jusqu’à la mort, nous sommes maintenant parvenus au niveau de conscience représenté par le zygote humain, juste après la fécondation de l’œuf, la première cellule. L’ampleur de la conscience universelle s’étend bien au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer, mais nous sommes néanmoins une graine qui contient le commencement aussi bien que la fin de tout.

Revenons au côté pratique consistant à mesurer ces rapports, en prenant comme unité de mesure le diamètre du cercle le plus petit situé au centre du dessin de l’illustration 9-1 (cette unité de mesure impliquant la présence d’une structure plus large, ce qu’on appelle encore un quadrillage ou un treillis). Par conséquent, le premier cercle et le premier carré au centre même de l’illustration 9-1 ont une valeur de deux diamètres, ou plus simplement, une valeur numérique de 2. Si vous vous reportez au quatrième carré à partir du centre de l’illustration, vous verrez qu’il mesure l’équivalent de 8 diamètres de large. Maintenant, pour savoir combien de diamètres sont impliqués dans les quatre côtés du quatrième carré, multipliez simplement 8 par 4 pour voir que 32 constitue la valeur numérique du périmètre du quatrième carré. Nous avons besoin de connaître le périmètre pour la raison suivante: lorsque sa valeur est égale ou approche de très près celle de la circonférence du cercle, nous avons là un rapport phi (voir l’illustration 7-23* et relire la section sur le rapport phi).

Nous voulons à présent voir si la circonférence du cinquième cercle dans l’illustration 9-1 est égale au périmètre du quatrième carré (qui a une valeur de 32), et nous calculons sa circonférence en multipliant son diamètre par p (pi = 3,1416…). Puisque le cinquième cercle a une valeur de 10 unités (ou diamètres), si vous multipliez cela par π (pi), la circonférence a par conséquent une valeur de 31,40. Or, la valeur du périmètre du carré est exactement de 32, comme nous l’avons vu plus haut. Le cercle est donc un peu plus petit que le carré, mais leur valeur est très proche. Selon Thot, cela représente le point d’évolution au cours duquel l’être humain devient conscient de lui-même pour la première fois.

Image

Illustration 9-2. Les premier et troisième niveaux de conscience chez l’homme. Leur rapport phi est presque parfait.

Faisons maintenant le même calcul pour le septième carré et le neuvième cercle. La longueur du septième carré a une valeur de 14. Si nous multiplions la valeur 14 par les quatre côtés du septième carré, nous obtenons le chiffre 56, ce qui correspond au périmètre du septième carré. Le neuvième cercle, lui, a une valeur de 18 unités en guise de diamètre. Si nous multiplions cette valeur par π (pi), nous obtenons 56,52. Dans ce cas, le cercle est un peu plus grand que le carré, alors que dans le premier cas, c’était le contraire. Si vous continuez à tracer des cercles au-delà des neuf premiers, vous verrez que les valeurs alternent entre un peu plus grand et un peu plus petit – se rapprochant de plus en plus l’une de l’autre et du chiffre phi (φ = 1,618) qui symbolise la perfection, tout comme nous l’avions noté dans la séquence de Fibonacci, qui s’approche de plus en plus du rapport phi elle aussi, mais sans jamais l’atteindre (reportez-vous au chapitre 8).

Les premier et troisième niveaux de conscience

Dans l’illustration 9-2 nous assistons à la naissance de la conscience humaine, représentée par les deux premiers endroits où le rapport phi (φ) apparaît. Cela veut dire que la conscience continue probablement de s’accroître à l’infini tout en se rapprochant de la perfection du rapport phi, qu’on appelle aussi le nombre d’or. Résumons donc en disant que le quatrième carré, relativement au cinquième cercle, et que le septième carré, relativement au neuvième cercle, forment des rapports phi (φ) presque parfaits. Selon Thot, ils correspondent aux premier et troisième niveaux de conscience chez l’être humain. Ces niveaux sont très proches de l’état de conscience harmonique parfait, ce qui les rend conscients d’eux-mêmes. Vous souvenez-vous du petit nautile (page 247)? Au commencement de sa croissance, la progression est loin d’être harmonieuse si on la compare à la septième progression géométrique de son développement. Eh bien, nous observons exactement la même chose ici. Mais qu’est-il donc advenu du deuxième niveau de conscience humain?

D’après Thot, personne n’a jamais trouvé moyen de se rendre directement du premier niveau, celui des aborigènes, au troisième niveau, celui de la conscience christique ou de l’unité en tout. Une étape intermédiaire – que l’humain actuel représente – est nécessaire. La question est alors de savoir où se situe notre niveau de conscience dans l’illustration 9-3.

Localisation du deuxième niveau de conscience

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin