L'arbre aux mille feuilles

De
Publié par

L'arbre aux mille feuilles relate la tragédie de la Révolution congolaise à travers le drame d'un citoyen éminemment honnête devenu, par le fait de l'histoire, l'otage aussi bien de la JMNR que des religions syncrétiques messianiques : Alifax Salabange.
Publié le : vendredi 1 juillet 2011
Lecture(s) : 49
EAN13 : 9782296467491
Nombre de pages : 198
Prix de location à la page : 0,0107€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
L’arbre
aux
mille
feuilles
Écrire l’Afrique Collection dirigée parDenis Pryen
Dernières parutions
titiéiri,Comme il était au commencement, 2011. amadouYAA,Trouble à lordre public2011. ssDxprssion utiss ns l littértur riinChikh mioun nri ops tAhmou ouroum20 qusAAGAA AAGAAs ourris Essom20 FrédéricAE,La guerre des pauvres et le destin de HassanGuibrilou La dent de l’aïeule tome III, 2011. FrédéricAE,Les affres de l’enfer La dent de l’aïeule tome II, 2011. FrédéricAE,Chassécroisé surFadougou La dent de l’aïeule tome I, 2011. ullaAlainGA,La gestion du pouvoir, 2011. EstherGABE,Brukina rose du désert, 2011. arcelG1er,Tina ou le drame de l’espèce humaine, 2011. AboubacarEros,La Tourmente Les aventures d’un circoncis, 2011. obertDEY,Une comédie sous les tropiques, 2011. AlexisAGA,Vivre l’asile, 2011. enayA,Souvenir d’un jeuneAfricain enGuinée et en Tunisie, 2011. adineBAetabyCAAA,L’Enfant de Xéno, 2011. AboubacarEros,Une mort temporaire, 2011. ÉdouardElvisBA,L’amère patrie Nouvelles, 2011. ogerFD,Les Poubelles du palais, 2011. eanFGE,La Targuia, 2011. ierreAC,Au chevet de l’Afrique des éléphantsFable, 2010. eanne-ouiseDAGA,Le gâteau au foufou, 2010. DinaAG,Agonies enFrançafrique, 2010. EliseathalieYEB,La fille du paysan, 2010.
ZGAB
L’arbre
G
aux mille
roman
AAA
feuilles
5 7
rue
de
© LHARMATTAN 2011 lÉcolePolytechnique ; 75005
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
B: 978-2-296-56056-7 EA: 9782296560567
Paris
ancien
AfeuErnest Souspréfet de
Bikoumou Kinkala
Avant-propos Il était une fois la JMNR
1963, la révolution éclate auCongo-Brazzaville. Le Mouvement National de la Révolution (MNR) fraîchement arrivé au pouvoir, ne peut se fier à la force publique issue des entrailles de l’armée coloniale française.Aussi se dote-t-il d’une jeunesse, la JMNR, qu’il érige en «fer de lance de la Révolution »Sa mission délicate et complexe consistera à«défendre la Révolution coûte que coûte jusqu’au bout »contre les agressions répétées des réactionnaires et contre-révolutionnaires de tous bords, dilués au sein de la population. Malgré le fort soutien qu’il jouit auprès du pouvoir, ce mouvement juvénile militarisé connaîtra très tôt sa «maladie infantile du communisme», comme cela s’est passé partout ailleurs dans le monde. Son rôle étant de dénicher les contre-révolutionnaires dans la société, la JMNR s’emploiera à les rechercher partout, les débusquant dans les marchés et les débits de boissons, dans la rue, jusque dans les foyers conjugaux. Pour ces jeunes, toute déviance morale ou sociale, tout malentendu est une manifestation de la contre-révolution.De ce fait, la JMNR s’arrogera le droit de torturer les transgresseurs et de les martyriser.Aussi se mêlera-t-elle de tout, tant des problèmes de familles que des querelles de ménage ; de la divergence entre parents et enfants que des altercations entre jeunes dans les quartiers, entre garçons et filles, etc. Tout cela fera partie de leur menu. Dans cette houle, l’armée nationale ne sera pas épargnée, car la JMNR ne respecte aucun galon, surtout pas ceux de l’armée. Nombreux sont les officiers et soldats qui seront ridiculisés, jetés dans les cachots, parfois sans motif évident...Comme il fallait s’y attendre, l’armée finira par s’enflammer ; et la guerre du camp Météo devint inévitable.
9
ZoungaBONGOLO
« L’arbre aux mille feuilles »relate les événements de cette période difficile, sans oublier ceux intervenus en 1967 au camp Météo, plus connus auCongo sous le nom de «laGuerre du Biafra», en rapport à la conflagration qui, à cette époque, opposait les milices duColonel Odjuku à l’armée duGénéralGowon au Nigeria. Sans avoir connu le même retentissement au plan international, les événements deBrazzaville ont eu un réel impact auCongo.Ayant opposé laDéfenseCivilebranche armée de la JMNR, à l’armée Nationale, ces événements avaient marqué une étape importante dans la vie politique du pays : le passage du «socialisme bantou» au «socialisme scientifique» Plus expérimentée aux méthodes de combat, l’armée avait gagné la guerre ; certes, non sans l’aide des transfuges de la DéfenseCivile. Les réactionnaires et contre-révolutionnaires congolais avaient, quant à eux, cru bon de ne pas se mêler de cette «querelle intestine» qui, selon eux, opposait des fractions révolutionnaires entre elles. Mais peut-on ignorer l’intervention mitigée du camp de la neutralité, composé en partie des grandes religions mais aussi des mouvements syncrétiques religieux, tel que le Matsouanisme ? Cminimiser leurs apports multiformes dans cette’est pour ne pas guerre que, dans ce roman, l’auteur a cru bon de mettre en exergue leur contribution non moins négligeable. Est-ce un hasard si, un quart de siècle après la disparition de la JMNR, au sortir de laConférence Nationale Souveraine de 1991 qui a fait les états généraux de la Révolution, la jeunesse congolaise, rejeton de la JMNR, s’est éclatée en plusieurs milices politiques rivales, appelées sous divers labels : Ninjas,Cobras, Zoulous,Aubevillois,Cocoyes, Mambas,Faucons, Requins, Nsilulu-Condors-Saint-Michel etc., et a mis le pays à feu et à sang pendant la dernière décennie du XXème siècle ?...
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.