L'embuscade

De
Publié par

Il s'agit d'un roman sur la solitude, la fragilité des femmes et l'échec de l'amour. Les choses sont décrites en creux, modifient les paysages et les êtres. Sentiments et souvenirs sont revisités, où l'humanité n'a plus de place. Ce roman est à la fois un témoignage et un vertige, qui dit que l'amour, la vie et la mort nous échappent.
Publié le : mardi 2 février 2016
Lecture(s) : 14
EAN13 : 9782140000836
Nombre de pages : 164
Prix de location à la page : 0,0097€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
P
Behare Reshat S
L’embuscade
Behare Reshat Sahitaj
L’embuscade
Roman
Préface d’Hélène Stafford
Accent tonique
L’embuscade
« Accent tonique » Collection dirigée par Nicole Barrière « Accent tonique » est une collection destinée à intensifier et donner force au ton des poètes pour les inscrire dans l’histoire. Dernières parutions MESSAGES PORTÉS PAR LA FUMÉE Sharif Al-Shafiey TENIR LA TRAINEE D’UN ASTRE Fouad Chardoudi LE GRIOT DES TEMPS MODERNES Daouda Mbouobouo JOURNAL DE LA PIE Rodolfo Häsler LA BLESSURE DE L’ŒIL Geneviève Cornu ECRIT DANS UN MIROIRAndrés MoralesLES SALTIMBANQUES, LE GRAND EXODE ET AUTRES RECITS, NOUVELLESCostas Valetas LE CAHIER. LE CHANT SÉMANTIQUE. CHOIX DE TEXTES 2004-2009 Éric Dubois ALORS DIT-ELLE ; ECAILLES ALEXANDRINES Mona Latif-Ghattas RISEES DE SABLE Jacques Hermann - Maria Zaki
Behare Reshat SAHITAJL’EMBUSCADERoman Préface d’Hélène Stafford L’Harmattan
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07091-9 EAN : 9782343070919
Ce roman est basé sur une histoire vraie
Préface ‘Pourquoi l’amour est-il mystérieuxest l’amour?’ ‘Où qu’on a lu dans les romans?’ Ainsi se déclinent, au fil d’une histoire, les multiples questions que font surgir les relations complexes entre hommes et femmes, entre une héroïne fragile, déjà courbée - malgré la jeunesse de ses vingt-sept ans - sous le fardeau de la souffrance et de la culpabilité, et les hommes qui ladésirent. Dans l’après-guerre menaçant d’un Kosovo dont la mémoire collective est encore à vif, Donika incarne la vulnérabilité et les multiples traumatismes, aussi bien psychiques que physiques et sociaux, d’un pays qui peine à se reconnaître. Si, depuis trois ans, la guerre est finie, les répercussions du conflit retentissent jusque dans les comportements quotidiens: ‘[…] après la guerre la mentalité a changé: on s’adresse aux inconnus par ‘monsieur’ ou ‘madame’ mais on ne dit plus ‘ma sœur’ ou ‘mon ami’.Behare Reshat Sahitaj a réussi, dans l’histoire touchante de Donika, en partie témoignage, à entremêler avec succès celle de son pays, trois ans après la guerre, et celle d’une jeune femme qui cherche en vain à découvrir le sort de son mari, disparu durant les conflits. Elle hante les fosses communes et les cimetières, cherchant ‘un refuge dans les recoins extrêmes du monde de son âme en vivant dans le passé.’ Tout au long du roman, l’auteur élabore une réflexion sur les limites du réel et ses frontières poreuses avec le surnaturel. Autour de l’adjectif ‘magique’ qu’il privilégie, il établit avec justesse l’instabilité et le peu de fiabilité de notre appréhension du monde. Les apparitions, les prémonitions, les hallucinations et visions dont Donika 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi