L'HISTOIRE D'YSABÉ

De
Publié par

Ce recueil est composé des dix premières nouvelles sélectionnées par les Jury du Centre culturel Robert Desnos de Ris-Orangis. Les thèmes en sont divers : les blessures de l’enfance, le drame de l’intégration, la Résistance, l’énigme policière, les réminiscences du passé… Ce qui en fait leur valeur, c’est le style : évoquer, avec le moins de mots possible, une situation, une ambiance, une émotion, un sentiment. Ces nouvelles répondent toutes à ces critères.
Publié le : dimanche 1 décembre 2002
Lecture(s) : 262
EAN13 : 9782296303898
Nombre de pages : 110
Prix de location à la page : 0,0060€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

L'histoire d'Ysabé
et autres nouvelles

Collection Écritures dirigée par Maguy Albet
Dernières parutions

EDIGHOFFER Jean-René, Le Beau sire que voilà, 2002. ROLLAND Philippe, Le carbet boulé, 2002. MOUNIC Anne, Voici l'homme aux bottes rouges, 2002. MANGANO Philippe, Le château de cubes, 2002. GOLDANIGA René, Giulia et la Sigagna, 2002. GUERMES Sophie, La loge, 2002. BOCCARA Henri Michel, La pluie sur A veiro, 2002. SOUKEHAL Rabah, Parfums insolites, 2002. BOURREL Anne, Contrebandes, 2002. SCHEMOUL Eric, Trois maîtres, autour de Carthage, 2002. BENATTAR Gabriel, Tunis 1942-1952, chronique de trois jeunes filles juives tunisiennes face à leur destinée, 2002. CROS Edmond, Ariane, ma sœur, 2002. GOULET Lise, Une vie à trois temps, 2002. SARREY Colette, Tango, 2002. BANJOUT-PEYRET Séverine, Elle comme livre, 2002. OLINDO-WEBER Silvana, Les chiens noirs de San Vito, 2002. MOURRE Alexis, Francesco Pucci, Hérétique, 2002. CASAMBY Claire, L'Aube rouge, 2002. MENTHA Jean-Pierre, le Pied du mur, 2002. MERLIER Philippe, L'oublieux, 2002. MONTEIL Pierre-Olivier, Ce train ne prend pas de voyageurs, 2002. RUGGIERO Giovanni, Je le jure, sans ironie, 2002. LABBE Michelle, L'Endurance du Voyageur, 2002. COHEN Jacob, Moi, Latifa S., 2002. CHRISTOPHE Francine, Un Coup de Téléphone, 2002. ADAM Michaël, Le névrose et autres nouvelles, 2002.

Coordonnées par Gilbert Soussen

L'histoire d'Ysabé et
autres nouvelles

L'Harmattan

@ L'Harmattan,2002

5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris - France L'Harmattan, Italia s.r.1. Via Bava 37 10124 Torino L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest ISBN: 2-7475-3321-2

LES NOUVELLES

Lôrence Settini L'histoire d'Ysabé Claire Depambour Les timbres du roi de Siam Patricia Whilhehn-Chevallier Maman" j'ai vu un héron! Marie-France Gaucher L'Athena Jiann-Yuh Wang Justice est faite Paul Benezet Flora Ismène Ridet La photo du bonheur Francis Gérardin Le temps des cerises Sylviane Gaultier Elle Bertrand Runtz La première neige

p. Il

p.17

p.33

p.4S

p.S7 p. 71

p. 77

p.8S

p.93

p. 101

Avant-Propos Par Gilbert Soussen Président du Jury Animateur des « Cabarets Littéraires» du Centre Culturel Robert Desnos.

Non, écriture, tu n'es pas morte et, malgré toutes les chausse-trappes parsemées sur ta route tu te portes plutôt bien. Non, Culture, loin d'être délaissée, aussi bien dans notre capitale que dans nos provinces, tu prospères comme jamais. Même dans nos banlieues, tant décriées, les espoirs d'André Malraux sont exaucés: import-export ne suffisent pas à assouvir l'humanité; elle reste invinciblement attirée par autre chose que les choses. Un mot retrouve toute sa force: convivialité. Malgré la télévision qui magnétise tant de familles autour d'un écran isolant, de plus en plus de citoyens veulent vivre ensemble et participer. La plupart des bons esprits insistent sur le fait que l'éducation ne doit pas se limiter aux savoirs qui permettent l'accession à un métier. La littérature, les arts, la philosophie sont proposés assidûment à nos jeunes; mais, prenons-y garde, après la sortie du collège et de l'Université, c'est fini ! Les collectivités se préoccupent beaucoup moins des gens qui ont rejoint le monde du travail ou qui accèdent à la retraite.

7

Les MJC, comme leur nom l'indiquent, sont axées surtout sur les jeunes. Il revient aux édiles et aux animateurs des communes de proposer à tous une façon festive de faire vivre la Culture. C'est à quoi nous nous sommes attelés à Ris-Orangis. Avec l'aide de la Municipalité, le Directeur du Centre Robert Desnos, Guy Magen, a lancé trois activités, innovantes pour notre ville, qui ont suscité d'emblée une audience importante : Les Cabarets Littéraires, débutés au second semestre 1999, le Concours de Nouvelles, créé en l'an 2000 et récemment les Cafés-Philo. Le concours de nouvelles a attiré 450 concurrents en 2001. La course fut difficile; les postulants, à l'arrivée, étaient dans un mouchoir de poche. Il fallut bien pourtant désigner un ou une gagnante. Le choix fut cornélien entre des textes de grande qualité! Heureusement, le règlement prévoit que les nouvelles classées dans les dix premières sont proposées à un éditeur. Ainsi, les auteurs qui n'accèdent pas à la première place, en vertu de la dure loi du concours, sont destinés, et ils le méritent, à être diffusés le plus largement possible. Voici donc, réunis dans ce volume, les textes retenus par notre jury. Les thèmes en sont divers: Les blessures de l'enfance sont traitées avec un sens aigu de la psychologie dans: « L'histoire d'Y sabé, » et « Elles. » Le drame de l'intégration est exprimé avec une intense émotion dans «Justice est faite. »

8

La dimension fantastique est traités avec une belle envolée dans «Maman, j'ai vu un Héron, » et« Flora. ») La saga de la Résistance est vue de façon humaine et prenante dans « L'Athena. » L'énigme policière est digne de Sherlock Holmes dans « Les timbres du Roi de Siam. » Les réminiscences du passé sont évoquées avec une grande poésie dans «La première neige» et «La photo du bonheur. » Enfin la technicité excessive est moquée avec humour dans « Le temps des cerises. » Qu'est-ce qui fait la valeur d'une nouvelle? Ce n'est certes pas l'histoire racontée: depuis que le monde est monde tous les thèmes ont été eXploités. Ce qui en fait la valeur, c'est le style: évoquer, avec le moins de mots possible, une situation, une ambiance, une émotion, un sentiment, c'est une grande part de l'art de la nouvelle! Mais ce n'est pas tout. Il faut encore savoir laisser planer une interrogation jusqu'à la fin du récit. La plupart des nouvelles sélectionnées dans ce volume répondent toutes à cette définition. Elles sont concises, respectent l'art de la «chute. » Et, surtout, leur lecture dégage un « parfum de littérature. »

9

L'histoire

d'Y sabé

Par Lôrence Settini «Je souffrirai donc avec l'autre, sans me perdre... » Roland BARTHES Fragment d'un discours amoureux Ils vous ont emmené un jour d'avril. Il faisait froid. Le givre avait recouvert les toits des immeubles. Vous n'avez pas protesté. Une larme a coulé sur votre joue droite, puis gelé. Vous me regardiez fixement, et je savais bien, moi, que vous me suppliiez de vous aimer encore et de vous attendre encore. J'ai passé ma vie à vous attendre mais je ne l'ai pas toujours su. D'ailleurs, lorsque vous êtes arrivé, je ne vous ai pas reconnu. C'est quand vous avez passé votre main dans vos cheveux, et que ce geste m'a bouleversée, que j'ai compris. Un amour, ça commence quelquefois par un rien. Vous, vous êtes arrivé dans ma vie comme ça, par effraction presque. Je vous ai demandé « -Qu'attendez-vous de moi? », vous avez eu un drôle de sourire, un peu écorché, et là aussi, j'ai compris. Je ne pouvais pas me détourner et rajouter à votre tourment. Je n'ai pas eu de compassion, non, ce n'était pas cela. J'étais émue par votre visage et curieuse de connaître l'histoire qu'il renfermait. Après, j'ai su, mais cela a pris du temps car vous ne vous livriez pas facilement. Pourtant, vous répétiez souvent que vous m'aimiez et je croyais que cela pouvait suffire pour partager les secrets. Mais non. Vous racontiez l'histoire par petits bouts. Elle 11

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.