L'OFFRANDE TAHITIENNE NOUVELLES

De
Publié par

Les douze textes de ce recueil révèlent les divers aspects d'une société qui peut s'avérer aussi complexe et difficile que celle des autres pays d'Europe. Dans ces pages au style réaliste et souriant, l'humain prend toute sa place et si parfois l'exotisme surgit, c'est pour mieux souligner les contrastes d'un cadre de vie idéal et les réalités sociales d'une communauté qui, malgré son éloignement et son riche héritage culturel, n'a pas échappé aux déboires du monde contemporain.
Publié le : jeudi 1 septembre 2011
Lecture(s) : 38
EAN13 : 9782296467842
Nombre de pages : 172
Prix de location à la page : 0,0090€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
L’offrande tahitienne
Collection Lettres du Pacifique Collection dirigée par Hélène Colombani, Conservateur en chef principale des bibliothèques (ENSB), Chargée de mission pour le livre (Nouvelle-Calédonie), Déléguée de la Société des Poètes français, sociétaire de la SGDL. Cette collection publie ou réédite des textes (romans, essais, théâtre ou poésie) d’auteurs contemporains ou classiques du Pacifique, ainsi que des études sur les littératures modernes, les sciences humaines, et les traditions orales océaniennes. Contact : helsav@mls.nc Déjà parus N°1-Hélène SAVOIE,Les Terres de la demi-lune. Nouvelles, 2005. 2-Dany DALMAYRAC,L'île monde. Nouvelles, 2005. 3-LE CERCLE DES AUTEURS DU PACIFIQUE,Du Rocher à la voile. récits et nouvellesdes auteurs du CAP, 2006. 4-Christian NAVIS,Mystérieuses Civilisations du Pacifique,2005. 20-Eurasie-Pacifique, Archéologies interdites, 2009. 5-Dominique CADILHAC,Les Montagnes du Pacifique, roman (Marquises), préface d’Hélène Colombani, 2006. 6-Joël PAUL,Coup de soleil sur le Caillou.Nouvelles, 2006.13 -Le Calédonien, roman, 2008. 7-Karin SPEEDY,Colons, créoles et coolies. L’immigration réunionnaise en Nouvelle-Calédonie (XIXe siècle)(Université de NSW), Préface Dr Bernard Brou, 2007. 8-Alain JAY,Quel ennui !Essai littéraire, 2007. 9-Gilbert THONG,Show Pacifique. (Manou et noeud papillon), mémoires, préface Marie Claude Tjibaou, 2007. 10-Nathalie MRGUDOVIC,La France dans le Pacifique Sud. Les enjeux de la puissance, préface de Michel Rocard, 2008. 11-R. REYNE,L’oeil en coulisses, préface d’Annie Cordy, 2008. 12-Isabelle AUGUSTE,L’administration des affaires aborigènes en Australie depuis 1972, Universités Canberra/Réunion, 2008. 14-J.DELATHIERE,Negropo rive gauche, le roman des colons du café, préface Hélène Colombani, 2008.
15- Camille COLDREY,Segalen, la langue Tahitienne dans les Immémoriaux, essai littéraire, 2008.16-Pr John DUNMORE,L’épopée tragique : le Voyage de Surville, traduit de l’anglais (NZ), ce livre a obtenu le Best book prize 2009.17-Hélène SAVOIE,Half moon lands,(Nouvelles), édition bilingue traduite et présentée par Karen Speedy (Université Australie), Préface du Pr. René Bourgeois, 2009.18-A.Le BOURLOT,Un nuage de lumière, roman, 2009.19-Gérard DEVEZE,Histoires fantastiques de Nouvelle-Calédonie, Vol.1. Le boucan, Nouvelles, 2009. 32-(vol.2). Promenons-nous au Koghi,2010. 21- Julien ALI,Veriduria 2011, roman fantastique, 2009. 22-Alexandre JUSTER,La Transgression verbale en Tahitien et en Nengone,préface d’Emmanuel Tjibaou (ADCK), 2009. 23-Frédéric MARIOTTI,De la vendetta à la Nouvelle-Calédonie, Paul Louis Mariotti, matricule 10318,préface d’Hélène Colombani, 2010. 24-Agnès LOUISON,L’ami posthume,récit (NC), 2010. 25-DORA,Deuxième chance, roman (NC), 2010. 26-Florence FERMENT-MEAR,Pour la défense de la langue Tahitienne, état des lieux et propositions,2010.27-Isabelle FLAMAND,Les Rescapés,roman (Lifou), 2010. 28-Philippe GODARD,La tragédie du Batavia, récit, 2010. 29- Pr John RAMSLAND,Gardiens de la terre, (Aborigènes et Européens en Australie),traduit de l’Australien, 2010. 30-Christine PEREZ.L’Echappée Pacifique, préface d’Hélène Colombani,Université de Polynésie Française, 2010. 31-R.COSTA (Apana)Les Racines au bout de la branche. Roman (NC). Préface Fote Trolue et Père Apikaoua, 2010. 33-Jean GUILLOU.La Pérouse, et après…, 2010. 34-Laurent DEDRYVER.Neemina,une Légende de Tasmanie,2010. 35-Michel DESTREFONDS.Adieu vieux Nick, Nouvelle-Calédonie 2000-2080,roman 2010. 36-Emmanuel DESCLEVES,Le Peuple de l’Océan (l’art de la navigation en Océanie), préface de Michel Rocard, 2010.Ce livre a obtenu le Prix Eric Tabarly en 2011. Lauréat finaliste du Prix du Salon du livre Etonnants Voyageurs 2011. 37- Laurent DEDRYVER.Neeminah, Légende de Tasmanie, 2010.Hélène SAVOIE,L’île aux étoiles (nocturne australien), roman, 2010. (hors collection)
Olivier GranaudL’offrande tahitienne Nouvelles
Lettres du Pacifique _____38______
Les événements et personnages de cette œuvre sont fictifs, toute ressemblance serait fortuite.
© L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-56124-3 EAN : 9782296561243
-1-L’OFFRANDE Accoudé au tableau de la « Santa Fortuna », Don Antonio Mendez, hidalgo de sa très chrétienne Majesté Philippe II d’Espagne, mûrissait des pensées soucieuses. Sous lui s’étirait depuis Lima un sillage anémique par défaut d’alizés. Il avait pris la mer le 2 février 1579 -maudite soit cette date- en compagnie de trente-cinq lascars et d’un padre jésuite assommant de morale. Il pensait à ce coffret de bois doublé de cuir dans sa cabine. Il contenait le motif de leur présence ici : une lettre de course cachetée du sceau du vice-roi du Pérou, Franscisco de Toledo. Cet illustre personnage lui avait remis lui-même une mission de la plus haute importance pour le devenir de l’empire menacé constamment par les envieuses puissances anglaise, française, hollandaise ainsi que portugaise. Il leur fallait trouver vers l’Ouest dans cette zone inconnue de tout ce que la terre comptait de chrétiens, l’Eldorado mythique quelque part entre l’Amérique et l’Asie. Les richesses inépuisables qui, disait-on, y regorgeaient, garantiraient la quasi-invincibilité de l’Espagne jusqu’à la fin des temps. Soixante-dix-sept jours qu’ils se traînaient dans ce désert liquide. L’épuisement des denrées l’inquiétait plus
9
que l’absence d’indices positifs concernant la direction choisie pour la quête, parce qu’il augurait une famine proche et son corollaire, la mutinerie. Rien dans ce bleu hostile que ses sourcils fournis fouillaient obstinément, pas le moindre mirage à se mettre sous la dent ! - Cap’tain… un truc sur bâbord avant ! L’appel du nid de pie secoua d’un bloc la torpeur de l’équipage. Dans un brouhaha d’interrogations, les hommes se précipitèrent vers la proue. De sa badine, Mendez dût claquer les reins pour se frayer un chemin, suivi de près par le second ainsi que par le père Béato. L’homme de foi avait les phalanges crispées sur les saintes écritures tel un naufragé sur une épave inespérée. L’horizon ne découvrait que la désespérante vacuité de sa ligne. - Ardillo, où est-ce ? Si des fois tu avais dit ça pour plaisanter, tu pourrais bien rempiler pour un second quart au mât ! Tonna l’officier exaspéré. - Je vous jure Senior Capitan, c’est très loin, au ras de l’eau, là bas ! Le guetteur coincé dans son nid de pie pointa un bras sec et tanné sur le trois-quarts avant tribord. - Tu viens de dire bâbord, vaurien ! A s’arracher les yeux au ras du bleu profond, l’équipage découvrit en effet une vague forme noire. Ce fut le motif à un relâchement général de l’inquiétude latente de ces dernières semaines au travers d’exclamations d’allégresse. Seul El Senior Capitan se garda de cette démonstration. Son autorité lui intimait de se demander plutôt qui pouvait bien croiser par là, s’ils venaient d’une terre proche, et si leurs intentions n’étaient pas belliqueuses. - Timonier ! Dix degrés tribord, et vous autres
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.