Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

1 LA COMMUNAUTÉ DU SUD Quand le danger rôde ® LA SÉRIE ÉVÉNEMENT AUX USA DIFFUSÉE PAR
NOUVELLE ÉDITION
Note de l'ÉdIteur
Parce que l'œUvre de CharlaIne Harrîs es plUs qUe jamaIsÀl'honeUr chez J'aI lU ; parçé qUe ous avonsÀcœur de satIsfaIre les fans de SookIe, BIll, et ErIc, les Mordus dés vaMpIres, des loUps-garoUs ou des Énades, les amoUreUx de Bo Temps, dUMEOTTEet de La NouvelleOrlÉas, oUs avons dÉcIdÉ de revoIr la tradUctIo de ce remIer tome deaCOmUàUTé DU SUD,aIsI qUé des neUf aUtres toMes parUs.
La arratIo a ÉÉ srIctee respectÉe, et chaqUé nôm a ÉÉ resItuÉ iDèleMe aU texte orIgInalFàGTàŝïàle faMeUx barÀvaMpIres, -a aIsI rétrouvÉ so o Nos leceUrs auront donc le plaIsîr de dÉcoUvrIr oU redÉçouvrIr les avetures de SookIe SackhoUse dans U style aU plUs près de celUI de CharlaIe HarrIs et de la sÉrIe T
NoUs voUs remercIons D'être aussI fIdèles et vous soUhaItos Ue boné lecUre
Quand le danger rôde
itRe oRîgîNa : DEAD UNTIL DARK Ace Books, New York Puised y he berkley Pulising Group, a division of Penguîn Putam, nc.
©Carlaine Harris,2001
PouR a tRaductîoNraNçaîse  ©Éditions J'ai lu2005 ;nouvelle édîtion,2010
1
E vampirE a pouSS la portE Du bar. ÇEla aiSait DEs annES quE j E l'attEnDaiS . EpuiS quE S E S ConGnÈrES avaiEnt CommEnC à S or­ tir DE lEur CErCuEil, DEux anS pluS tôt, j 'E Sp raiS b iEn quE l'un D'EntrE Eux viEnDrait airE un tour à  on EmpS . anS notrE pEtitE villE, nouS avionS Dj à DES rEprSEn­ tantS DE toutES lES autrES minoritS . AlorS pourquoi paS la pluS r CEn tE, CEllE DES m ortS vivantS   aintEnan qu 'ilS taiEnt lGalEm Ent rEConnuS . . .  aiS lE norD E la  ouiSianE , pEut- trE trop rural, nE SEmblait paS lEs attirEr. É n rEvanC h E ,  a N ouvEll E -  rl  an S Grou illait D E vampirES  toutE l'atmo SphÈrE D ES rom anS D'Ann iCE   E on EmpS à a NouvEllE-rlanS, CE n'ESt paS Si loin. ouS CEux qui vEnaiEnt au bar raContaiEnt qu'il Suf­ Sait DE lanCEr un Caillou En l'air là-baS pour En touChEr un. ÇE qui n'ESt pas pruDEnt, D'aillEurS . aiS moi, j 'attEnDaiS mon vampirE, lE miEn.  E problÈ m E , C'ESt quE jE nE SorS p a S b E auCoup . Ét n'allEZ paS En DDuirE quE jE nE SuiS paS j oliE . JE Suis j oliE.a, lES yEux'ai lES ChEvEux blonDS , j vinGt-Cinq anS blEuS , D E bEllES j amb E S , la poitrinE GnrE u S E Et unE taillE DE Gup E . AvEC l'uniormE quE Śam nouS a Choisi pour lES bEaux j ourS  Short noir, tEE-Shirt blanC Et baS­ kEtS NikE noirES  , j E SuiS mmE CarrmEnt b EllE . aiS jE SouE D'un hanDiCap. Énn, C'ESt ma aon E voir lES ChoSES . ES CliEntS, Eux, DiSEnt quE jE SuiS CinGlE .
7
Q uoi qu'il En Soit lE rSultat C'ESt qu'il nE m'arrivE pratiquEmEnt j amaiS DE Sortir avEC un Garon. AlorS lES pEtitES DouCEurS  a ComptE bEauCoup pour m o i. Én pluS il S'ESt a SSiS à u n E DE mES tablES . E vampirE jE vEux DirE . J'ai tout DE SuitE CompriS CE qu'il tait. Autour DE moi pErSonnE nE S'ESt rEtourn pour lE ixEr. ïnCroyablE  aiS pour m oi Sa p Eau tait lGÈrEmEnt opalES CEntE . JE SavaiS . J'auraiS p u DanSEr D E joiE. Ç'ESt C E quE j'ai áit D u rEStE. QuElquES pEtitS paS là tout prÈS Du bar. Śam ErlottE mon patro n  m'a lanC un pEtit SourirE par-DESSuS lE CoCktail qu'il prparait. J'ai attrap mon platEau Et mon bloC Et jE E SuiS  GE vErS la tablE Du vampirE. J'ESpraiS quE mon rouGE à lÈvrES tEnait EnCorE Et quE ma quEuE DE ChEval n'tait paS En bataillE. JE SuiS un pEu tEnDuE CommE llE Et là jE SEntaiS un SourirE luttEr pour S'aChEr Sur mES lÈvrES. ui En rEvanChE paraiSSait pErDu DanS SES pEnSES CE qui m 'a laiSS un bon momEnt pour l'obSErEr avant qu'il nE lÈvE lES yEux. Ûn mÈtrE quatrE-vinGt-Dix Environ DES ChEvEux brunS paiS rEj EtS En arriÈrE Et EEurant Son Col lE viSaGE EnCaDr par DE lonGuES— pattES qui lui DonnaiEnt un air tranGEmEnt rtro. Śa pEau tait trÈS pâlE. viDEmmEnt  uiSquE D'aprÈS lES viEillES lGEnDES  il tait mort. 'aprÈS la thoriE poli­ tiquEmEnt CorrECtE CEllE quE DEnDaiEnt lES lobbyS DE vampirES EuxmmES l'hommE quE j 'avaiS SouS lES yEux tait viCtimE D'un viruS qui l'avait plonG DanS un tat DE mort apparEntE pEnDant quarantE-huit hEurES avant DE lE laiSSE; à Son rvEil app D'unE allEGiE à la lumiÈrE Du SolEil à l'arGEnt Et aux GouSSES D'ail . ES DtailS Di­ raiEnt SElon lES j ournaux qu'on liSait. S Sont plEinS DE tCS Sur lES vampirES maintEnant. on vampirE  DonC avait DES lÈvrE S maGniiquES au moDEl SEnSuEl DES SourCilS SombrES Et iÈrEmEnt arqu  S  un n EZ parEil à CElui D'un prinCE DaS unE m oSaquE byZantinE. QuanD il a lEv lES yEux vErS moi j 'ai vu qu 'ilS taiEnt EnCorE pluS SombrES quE SES ChE­ vEux Et quE lE blanC En tait ExtraorDinairEmEnt blanC .
8
Je lui ai demandé dans un état proche de l'euphorie  Ét pour monsieur ce sera ? ïl a haussé les sourcils.  ous avez d u sang de synthèse à la pression ?  N on je suis vraiment désolé e . Śam en a com -mandé . Ôn devrait être livrés la semaine prochaine.  ALors un verre de vin rouge s'il vous plat. Śa voix était frache et lim pide comme l'eau d'un torrent glissant sur des galets ronds . J'ai éclaté de rire. Ç'était trop beau pour être vrai.  aites pas attention à Śookie m'sieur ! Élle est cinglée a dit une voix ámilière qui prvenait du box contre le mu Aus sitôt m on bonheur s'est évanou i . J'ai e ssayé de sourire maLgré tout. e vampire me xait obserant la vie s'eacer de mon visage.  Je vous apporte votre commande tout de suite . Je me suis éclip sé e  sans un regard pour le visage satisfait de ack attray. ïl venait presque tous les soirs avec sa femme enise. es deux ats comme je les appelais . epuis qu'ils avaient emménagé dans la cara vane de location à our racks Çorner iLs mettaient un point d'honneur à me gâcher la vie . J'avais espéré qu'ils quitteraient Bon emps aussi soudainement qu'iLs y étaient arrivés . a première fois qu'ils étaient venus a uMerlotte , j 'avais très impoLiment écouté leurs pensée s . Je sais ce sont d es choses qui ne se font pas .  ais il m'arrive d e M'ennuyer comme tout le monde . Je p asse mon temps à tenter de bloquer Les penses des autres et Les empê cher de passer par mon ceeau et parfois je cède . ALors je savais certaines choses sur les attray que sans doute personne d'autre ne savait. ar exemple je savais qu'ils avaient faiT de La prison. Énsuite j'avais bien conscience des pensées dégoùtantes que ack entretenait à m on suj e t . Ét enfin  j 'avais entendu dans les pensées de enise qu'elLe avait abandonné un bébé deux ans aupa ravant un bébé qui n'était pas de ack. Én pLu s iLs ne Laissaient j amais de pourboire . ŚaM a reMpli un verre d vin rouge s ans quitter le vampire des yeux et L'a posé sur mon pLateau .
9
Én croisant son regard j 'ai compris qu'iL savait lui au s s i  que notre nouveau client était un m ort vivant . es yeux de Śam sont d'un bleu aul Newman  aLors que les m ien s s o nt d'un bleu gris i ndéini s s able . ïl est blond lui au s s i  mais ses cheveux sont rêche s  e t leur couleur ressemble presqu e à d e l'or e n fusio n . ïl s e mble touj ours a v o ir d e lé g ers co u p s de soleil et bien qu'iL ait l'air plutôt m ince tout habiLlé  j e l'ai déj à vu d é charger des cam io n s  torse nu  et il faut b ie n admettre qu'il ne manque pas de force de ce côté-là. J e n'écoute j amais les p e n s é e s de Śam . Ç 'e s t mon patro n . J 'a i déj à d¸ quitter pas m a l de p la c e s parce que j ' avais appris sur m es chefs des choses que je ne voulais pas s avoir.  ais Śam n'a pas fait le m oindre commentaire . J'ai vérié le verre pour être certaine qu'il était impeccabLe et j 'ai apporté sa consommation au vampire.  otre commande monsieur ai-je dit d'un ton céré monieux en posant le verre bien en face de lui . ïl m ' a regardée de nouveau et j 'ai plongé dans ses yeux magniques sans perdre une seconde. - a.votre santé ai-je lancé èrement  Hé Śookie ! essers-nous de la bière ! a huLé ack attray derrière m oi. Én soupirant j e me suis touée vers La table des deux ats pour y prendre Le pichet vide. enise était en forme ce soir. Élle portait un tee-shirt dos nu et un short cou et sa crinière brÙne savamment ébouée retombait sur ses épaule s . ÉLle n'était pas très j olie mais avec ses tenues voyantes et son air assuré  iL falLait un m oment pour s'en apercevoir. Q uelqu es instants plus tard j 'ai été consternée de remarquer que les attray avaient rej oint Le vampire à sa table. ïls lui parlaient. Je voyais bien qu'il ne réagis­ sit pas beaucoup mais il ne partait pas non plu s . Ét il n e les priait p a s n o n plus de s 'e n aller.  N on mais regarde -m oi a ! aij e dit écœuré e  à Arlène ma coLlègue de travail. Arlène est rousse avec des taches de rousseur elle a dix ans de plus que moi et elle a été mariée quatre fois.
1 0
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin