La communauté du Sud (Tome 10) - Une mort certaine

De
Publié par

« Enfin ! Enfin ma relation avec Eric commence à ressembler à quelque chose ! Après toutes ces épreuves, moi, Sookie, je l'ai bien mérité. Mais hélas, au moment où tout semble aller pour le mieux, voilà que mon entourage se met à me créer de nouveaux problèmes : Sam, Bill, et même Eric ! Et la fureur qui a entouré la Grande Révélation des hybrides n'est pas vraiment retombée... »
Sookie Stackhouse est à peine remise de la révélation de son arrière-grand-père qu'elle doit faire face à un visiteur imprévu : le créateur d'Eric, un vampire venu tout droit de l'Antiquité, accompagné d'un étrange jeune garçon aux moeurs sanguinaires. Et de l'autre côté, entre s'occuper de son couple et gérer sa famille faé, la jeune serveuse de Bon Temps a encore fort à faire...
Publié le : mercredi 9 juillet 2014
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290090688
Nombre de pages : 414
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Note de 'édIteur
Parce que lœuVre de CharaIe Harrîs es plus quejamaIsà'hoeur chez J'aI u ; parce que ous avosàcœur de satIsfaIre es fas de SookIe, BI, et ErIc, es Mordus des vaMIres, des oups-garous ou des Méades, es aMoureux de Bo TeMps, duMerloTteet de La nou­ VeeOrléas, ous aos décIdé de revoIr a raductIo de ce dIxIème toMe deacommunauté du Sud,aIsI que des euf autres toMes parus.
La arratIo a été srIcteMe respecée, e chaque oM a éé restIué idèeMet au texte orIgIaFaNgtasia,e faMeux baràvaMpIres, a aIsI retrouvé so oM Nos ecteurs aurot doc e plaIsIr de ou RedécouvrIR es aveures de SookIe Sackhouse das u stye au pus près de ceuI de CharaIe HarrIs et de la sérIe T
Nous vous reMercIos d'êRe aussI fIdèes e Vous souhaîos ue boe ecure
une mort certaîne
Du même auteur aux Éditions J'ai lu
Quand le danger rôde DisparitionÀDallas 3Mortel corpsÀcorps 4Les sorcières de Shreveport 5La morsure de la panthère 6La reine des vampires 7.La conspiration 8Pire que la mort 9Bel et bien mort
La COmmUNaUTÉ DU sUD Une mort certaine
tâDUI DE améICâIN pâ FéDéIqUE LE BOUChE
REvU pâ ANNE MUE
Tire originà: DEAD IN THE FAMILY Ace Books, New york Published b te Berkle PUblishing Group, a division of he Penguin punam nc.
©Charlaine Harris,2002
Pour à ràducionfánçàiSe:
©Édiions J'ai lU2010
Ce livre est dédié à notre îls Patrick, qui s'est non seulement montré à la hauteur de nos espérances, de nos rêves et de nos attentes, mais les a largement dépassés
Reercieentŝ
Je ne suis que le premier pas, dans la création de ce livre Nombreux sont ceux qui m'ont apporté leur contribution, en fonction de leurs compétences, tout au long u chemin : Anastasia uettecke, qui m'a tant appris sur les noms romains  le docteur Ed Uthman, qui m'aide dans le domaine médical  Victoria et Debi, me scriptes prodiges  oni  P Kelner et Dana Cameron, dont les aimabLes commentaires, au terme de leur première lecture , m'ont évité bien des eeurs  Paula Woldan, dont l'aide et l'amitié me sont indispensables  isa Desimini, l'artiste qui réalise la couverture  Jodi osoF, mon merveilleux agent Ginjer Buchanan, mon éditrice, dont la patience est à toute épreuve  et ma Brigade Personnelle : Michele, Victoria, Kerri , MariCarmen et indsay ( actuelle ment en poste), sans oublier Debi, erverly et Katie (à la retraite)
MARS
PREMIÈRE SEMAINE
 Je me sens mal de te laisser comme ça. Amelia avait les yeux rouges et tout gonés . C'était toujours plus o u moins l e cas depuis les obsèques de ray Dawson.  Il faut bien que tu fasses ce que tu as à faire, lui aije répondu, avec un sourire radieux. Je pouvais voir la culpabilité, la honte et ce cha grin permanent grouiller dans la tête d'Amelia, comme une boule de ténèbres  Je vais beaucoup mieux, lui aij e assuré . Je m'entendais babiller gaiement, mais je ne sem blais pas pouvoir m'arrêter.  Je marche sans problème et les trou sont tous refermés, tu vois ? egarde, c'est beaucoup mieux, non ? aij e renchéri, en baissant la ceinture de mon j ean pour lui montrer l'un des endroits où une mor sure avait arraché la chair. es marques de dents étaient à peine perceptibles, même si la peau n'était certes plus aussi lisse et parais sait un peu plus pâle qu'ailleurs. Sans la dose massive de sang de vampire que j 'avais reçue, j 'aurais eu une horrible cicatrice, comme une morsure de requin. Amelia a baissé la tête pour regarder et s'est pré cipitamment détournée, comme si elle ne pouvait
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi