La communauté du Sud (Tome 2) - Disparition à Dallas

De
Publié par

« C’est encore moi, Sookie. Pour vous servir au Merlotte. Bill est toujours aussi beau et carnassier, mais il ne boit que mon sang, j’y veille ! Ici, à Bon Temps, les humains et les vampires cohabitent pacifiquement. Enfin presque, car l’autre soir, on a retrouvé un corps sur le parking du bar et une ménade m’a attaquée. »
La petite ville de Bon Temps a retrouvé un semblant de calme. La jeune télépathe Sookie Stackhouse partage son temps entre le bar où elle travaille et son bien-aimé vampire, Bill Compton. Mais lorsqu’on s’en prend à elle, elle n’a d’autre choix que de pactiser avec la communauté vampire, et part mener l’enquête à Dallas sur la disparition d’un des leurs, au péril de sa vie !
Publié le : mercredi 9 juillet 2014
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290090527
Nombre de pages : 339
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2 LA COMMUNAUTÉ DU SUD Disparition à Dallas ® LA SÉRIE ÉVÉNEMENT AUX USA DIFFUSÉE PAR
NOUVELLE ÉDITION
Note de lédIteur
Parce que lœuvre de CharlaIne HarrIs est plus que jamaIsÀlhonneur chez Jaî lu ; parce que noUs avonsÀcœur de saîsfaIre les fans de Sookîe, BIl, e ErIc, les mordus des vaMpîres, des loups-garous ou des ménades, les amoureux de Bon Temps, duMELOEet de La Nou­ velleOrléans, nous avons Décîdé de revoîr a Raducîon de ce deuxîème tome deaSûCOmûNàûé Dû aînsI que des neuf aures tomes parus.
La narratIon a été strîcement respectée, et chaque nom a été resîué idèement au texte orIgînalFàNGàŝIà,le faeuX barÀvampîres, a aïnsî retrouvé son no Nos lecteurs auront donc le plaIsIr de découvrIr ou redécouvrîr les aventures de Sookîe Stackhouse dans Un syle au plus près De ceuî de ChaaIne Has et de la sérIeV.
Nous vous remercIons d'être aussî fîDèes et vous souhaîtons une bonne ecture
DisparitionàDallas
Du même auteur aux Éditions J'ai u
Quand e danger rôde 3Morte corpsàcorps 4Les sorcières de Shreveport 5la morsure de a panthÈre 6La reiNe des vampires 7.la conspIration 8Pire que a mort 9Be et bien oRt 1 OUne mort certaine
Titre oRiginal : LIVING DEAD IN DALLAS Ace Books, New York Published by The Berkley Publishing Group, a division of the Penguin putnam Inc.
©Charlaie Harris,2002
PoUR la tâdUctionfrançaise ©Éditions J'ai lu,2005;nouvelle édition,2010
Je dédie e livreÀtous eux qui ont aimé Quand le danger rôde. Meri pour vos enouragements.
Je tiensÀ;remerier Patsy Asher, de San Antonio Chloe Green, de Dallas, ainsi que tous les yberamis que je me suis faits sur Dorothy L, pour l'aide qu'ils m'ont apportée et l'enthousiasme et la rapidité ave lesquels ils ont réponduÀtoutes mes questions . Je fais vraiment un métier formidable !
1
Andy Belleeur en tenait une bonne. Ce n'était pourtant pas son genre. Et je sais de quoi je parle : j e connais tous les piliers de bar de Bon emps. Après quelques annéesÀtravailler comme sereuse auMerlotte,plus besoin de faire les présentations . Mais Andy Bellefleur, îls natif de Bon emps et représentant des forces de l'ordre locales, ne s'était jamais mis dans un état pareil auMerlotte.Et j'au­ rais bien voulu savoir ce qui nous valait cette entorseÀla règle. Nous ne sommes pas précisément intimes, Andy et moi, et je ne pouvais donc pas vraiment lui poser directement la question. Mais j 'avais d'autres moyens de satisáire ma curiosité et j'ai décidé de les employer. J'essaie de ne pas abuser de mon « Handi­ cap » ou de mon « don »  appelez ça comme vous voulez  pour découvrir certaines cHoses qui me concernent, moi ou mes procHes. Cependant par­ fois, la tentation est trop forte. J'ai donc abaissé ma barrière mentale et lu l'esprit d'Andy. Je n'aurai pas dû. Le atin même, Andy avait procédéÀl'arresta­ tion d'un Homme qui avait entrané la fille de ses voisins dans les bois pour la violer. Une gamine de dix ans. La îllette se trouvaitÀvioleur'Hôpital, et le
11
à l'ombre. Mais les dégâts étaient irréparables. Ça m'a complètement retournée. J'en avais les larmes aux yeux. Ce crime toucHait de trop près à mon propre passé. J'étais émue par l'accablement d'Andy. - Andy Belleeur, donnemoi tes clés ! Il s'est toué vers moi. Il était clair qu'il ne com­ prenait rien. Après un long moment  le temps que le sens de ma pHrase pénètre son ceeau embmé  Andy s'est mis à fouiller dans les pocHes de son pan­ talon de travail et a îni par me tendre un gros trous­ seau de clés. J'ai poussé un énième wHisky Coca devant lui, en lui disant:«C'est pour moi» avant d'aller au bout du bar télépHoner à sa sœur Portia. Le Rère et la sœur Belleeur vivaient dans une vieille maison blancHe décrépite qui datait de la guerre de Sécession, dans la plus belle rue du quartier le plus cHic de Bon emps. Sur Magnolia Creek oad, toutes les maisons donnent sur la partie du parc que tra­ verse la rivière, avec, çà et là, quelques ponts déco­ ratiŝ réserés aux piétons. Une route borde la rivière sur les deux rives. La maison des Belleeur n'était pas la seule de Magnolia Creek oad à dater du é XiXsiècle, mais les autres étaient en meilleur état que Bell ive. Pour Portia, qui était avocate, et And policie Belle ive aurait coûté trop cHer à res­ taurer. D'autant plus que l'argent familial, qui aurait pu serir à entretenir une telle propriété, avait été dilapé depuis bien longtemps. Mais Caroline, leur grandmère, refÛsait obstinément de vendre. Portia a répondu à la duxième sonnerie. - Portia ? C'est Sookie StackHouse. J'étais obligée d'élever la voix pour couvrir le brÛit de fond du bar. - Vous devez être à votre travail. - Oui. Andy est assis devant moi et il est com plètement ivre. J'ai pris ses clés. Vous pouvez venir le cHercer ?
1 2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi