7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou

Publications similaires

sur l’objet signiîant et son lien particulier avec l’humain. C’est enîn un hommage à la Grèce, à son passé, à sa
La Dernière Gare - Berettyóújfalu ou la blessure des acacias
, où, à travers l’histoire Ictive d’un patient confronté
ISBN : 978-2-343-08353-7 17,50 €
, un recueil de textes et réLexions sur la
Jean-François Schved
La Croix byzantine
Aïvali ou la mémoire des oliviers
La Croix byzantine
Roman
La Croix byzantine
Écritures Collection fondée par Maguy Albet Cervoni (Alain),La Voie de l’orphelin, 2016. Sanchez (Patricia),L’Aube d’été, 2016. Labrique (Myriam),L’Âme du palmier, 2016. Lenoir (Jean-Yves),Dialogues avec mon horloge, 2016. Bosc (Michel),La Cendre et le calice, 2016. Dami (Olivier),Boulevard des Amériques, 2015. Auque (Hubert),Revoir Tübingen, 2015. Merlino (Benito),Îles vagantes, 2015. Tanguy-Taddonio (Anne),La Signature de l’âme, 2015. Maeght (Brigitte),La Vie sauve, 2015. Cartier (Jean-Michel),L’Irrésolution, 2015. Guérin (Richard),Célia Borromini. La rouquine, 2015. Cheyron (Jean-Marcel),La Nuit des étoiles rouges, 2015. Labbé (François),Un château en Forêt-Noire, 2015. Labbé (Michelle),Sam, 2015. * ** Ces quinze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Jean-François Schved La Croix byzantine
Aïvali ou la mémoire des oliviers
Roman
Du même auteur
Moi et mon crabe,L’Harmattan, 2012.
Flux sanguin,Éditions Glyphe, 2013. La Dernière Gare. Berettyóújfalu ou L’Harmattan, 2009.
la
blessure
des
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08353-7 EAN : 9782343083537
acacias,
Aux mères grecques
Le murmure d’un olivier a quelque chose de très intime,et immensément vieux. C’est trop beau pour que j’ose le peindreou puisse le concevoir.Vincent Van Gogh