//img.uscri.be/pth/8ec5a10f4f8964dba99818c9423eddbc7bf4e989
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La ferme

De
203 pages
Au travers de cette saga familiale étalée sur trois générations, le lecteur assiste à l'essor de la mécanisation agricole, au développement culturel et à la démocratisation des loisirs. Quant à Gisèle, notre honnête et courageuse héroïne, aidée par les siens et trouvant sa voie dans la mode et la haute couture, elle gravira l'échelle sociale et verra ainsi son voeu le plus cher réalisé en la personne de son petit-fils, Jean-Marc.
Voir plus Voir moins
et Régions Centre
Nicole MARCAULT
La ferme Roman
LA FERME
Littérature et Régions
Bouchet deFareins (Serge),Le diable dans le grenier. Une enfance enArmorique (1943-1949),2014.
Forzy (Caude),La saga duFaulx, 2013.
Robin (François),Landerneau revivra, une ville en campagne, 2013.
Tounens (Antoine de),Le pas de l’étoile, 2013.
Egéa (Pierre),Camille ou l’amour assassiné, 2012.
Briot (Geneviève),Des cerises en hiver, 2012.
Nicole MARCAULT
LA FERME
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris www. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02309-0 EAN : 9782343023090
Ames enfants et petits enfants qui m’ont chaudement encouragée, parfois avec humour, dans cette première tentative.
Avec tout mon amour.
Chapitre 1
Novembre. Le temps des labours. Un vent aigrelet souffle sur la riche mais monotone plaine deBeauce.Au loin lesflèches de la cathédrale deChartres semblent surveiller etprotéger les récoltes.
Léon, arc-bouté, dirige le brabant àdouble jeu de socs tiré par les deux seuls chevaux de la ferme : Jean-Bart le pommelé et le noirCorsaire. Les autres ont été réquisitionnés depuislongtemps. La terre se retourne en sillons noirs et luisants. Léon et son frère aînéMaxime sont rôdés à ce dur travail.Depuis l’accident cardiaque du père,Etous lesrnest, ce dernier s’est vu interdire travaux durs. Il lui reste cependant assez deforce et d’autorité pourvenir vérifier le travail chaque soir, et Gare !Si les sillons ne sont pas droits ni pas assez profonds. Derrière la mare deCourbelune, bordée de sureaux, d’acacias et d’herbes folles qui jouxte la cour de la ferme Léon aperçoit Maxime lutinantGisèle, la petite servante, communément appeléeGigi.C’est une jolie brunette aux yeux marron, vive comme un cabri, courageuse à la tâche. Ailutrefois, elle ne boudait pas non plus son plaisir quand s’agissait d’aller danser aux kermesses ou aux fêtes de villages :la St Louis, la StCôme qui marquait l’ouverture de la chasse, ou bien encore la SteCatherine où les catherinettes, coiffées de leurs beaux chapeaux étaient à l’honneur. Hélas !Depuis quatre ans ces fêtes ont disparu. Presque tous les gars des villages alentouront été appelés au combat; certains n’en reviendront pas; et la peur, les
9