La guerre des clans cycle III : Soleil levant tome 6

De
Publié par

Pelage de Granit a été assassiné. Tandis que la nouvelle jette le trouble dans le Clan du Tonnerre, un doute agite en secret Nuage de Houx et ses frères. Peuvent-ils être les élus dont parle la prophétie, alors qu'ils ont été adoptés et qu'ils n'appartiennent pas à la lignée du meneur ? Le Clan des Étoiles observe, impuissant, les ravages provoqués par les mensonges autour de leur naissance. La vérité doit éclater, même si elle a des conséquences dramatiques pour tout le clan...



Publié le : jeudi 6 mars 2014
Lecture(s) : 8
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782823805994
Nombre de pages : 229
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
:
:
Pour Lynn et Steve Wiman, que je remercie du fond du cœur.
Remerciements tout particuliers à Cherith Baldry.
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
PROLOGUE
DANS LA COMBE ROCHEUSE illuminée par le clair de lune, des ombres noires semblaient s’étendre comme des griffes sous les buissons et au pied des parois. Feuille de Lune examinait le corps inerte de Pelage de Granit. Sous la pâle lumière, la fourrure du guerrier brillait d’un éclat d’argent. La guérisseuse commença à lui faire sa toilette afin de le préparer pour ses funérailles. Tapi près d’elle, Œil de Geai l’assistait.
Feuille de Lune leva la tête vers le ciel et chuchota les paroles répétées par tous les guérisseurs depuis l’aube des Clans, chaque fois qu’un des leurs disparaissait :
« Que le Clan des Étoiles illumine ton chemin, Pelage de Granit. » Son murmure se perdit dans la nuit froide. « Puisses-tu trouver un bon terrain de chasse, où ta foulée sera légère, ainsi qu’un abri pour la nuit. »
Au lieu de la réconforter, ces mots qui promettaient une vie longue et heureuse au guerrier défunt au sein du Clan des Étoiles la meurtrirent. Sa gorge se serra lorsqu’elle repensa au moment où elle avait découvert les traces de crocs sur la gorge de Pelage de Granit. Trop petites pour un chien, trop nettes pour un renard, trop effilées pour un blaireau. Seul un chat avait pu les laisser. Mais qui ? Qui haïssait Pelage de Granit au point de le tuer de sang-froid ? S’agissait-il d’un combat légitime dû à une frontière franchie ou une proie dérobée ? Se pourrait-il que ce soit un membre du Clan du Vent ou un chat errant ? Pitié, Clan des Étoiles, faites que ce soit cela !
L’idée que l’un de ses camarades ait pu assassiner Pelage de Granit lui glaçait le sang. Même si le matou avait été connu pour son franc-parler et son caractère obstiné, il avait toujours été un guerrier loyal et respecté. Aucun des siens ne pouvait avoir de raison de vouloir sa mort, n’est-ce pas ?
Feuille de Lune entreprit d’ôter la terre et les gravillons des coussinets du défunt. Quelque chose de doux et de léger lui chatouilla le museau. Elle eut un mouvement de recul et vit une touffe de poils coincée dans les griffes de Pelage de Granit.
Non ! C’est impossible ! Du bout de la truffe, elle renifla sa découverte. Je connais cette odeur !
Désespérée, elle tenta de se convaincre que cet échantillon de fourrure venait de l’un des porteurs qui avaient ramené au camp la dépouille de Pelage de Granit. Mais une odeur d’humidité se dégageait de cette touffe, comme si elle avait trempé longtemps dans l’eau. De plus, les griffes du défunt étaient si molles que jamais elles n’auraient pu arracher le moindre poil après qu’on avait tiré la victime du torrent.
Non, ces poils ne pouvaient venir que d’un seul félin : le meurtrier de Pelage de Granit.
Haletante, tremblante, Feuille de Lune prit doucement sa trouvaille et l’emporta dans sa tanière. Elle la déposa sur une feuille qu’elle plia de ses pattes frissonnantes. Puis elle la poussa tout au fond de sa réserve, dans la lézarde, derrière le dernier tas de remèdes. La vérité concernant la mort de Pelage de Granit ne devrait jamais être dévoilée.
Est-ce que tout est ma faute ?
Jamais elle n’aurait cru qu’on pouvait souffrir autant sans en mourir…
Dans un feulement, Croc Jaune sauta sur Étoile Bleue, la renversa sur le dos et la cloua dans l’herbe luxuriante du terrain de chasse du Clan des Étoiles.
« Tout est ta faute ! cracha-t-elle. Rien ne serait arrivé si tu n’avais pas laissé ce maudit secret empoisonner le Clan du Tonnerre. »
De ses pattes arrière, Étoile Bleue martela le ventre de l’ancienne guérisseuse, sans parvenir à se libérer.
« Qu’est-ce qui te prend ? N’oublie pas que j’étais ton chef. »
Tout le respect que Croc Jaune avait eu pour sa meneuse de jadis avait disparu. Leur passé commun ne comptait plus face à l’avenir terrible qu’elle entrevoyait pour le Clan qu’elle avait fait sien.
« Ton secret a œuvré tels des asticots dans le trognon d’une pomme, gronda-t-elle encore, ses crocs tout près de l’oreille d’Étoile Bleue. Le Clan du Tonnerre est pourri de l’intérieur… et le sang coulera encore avant que la vérité n’éclate.
— Tu n’en sais rien, protesta la chatte au poil bleu-gris, qui luttait toujours pour repousser son adversaire.
— Un lapin aveugle s’en rendrait compte ! La vérité éclatera un jour ou l’autre. Minuit a tout raconté à Sol. Et nous savons toutes les deux que Sol reviendra dans le Clan du Tonnerre. »
Mue par ses réflexes de guerrière, Étoile Bleue donna un coup de tête dans le poitrail de Croc Jaune et parvint à se glisser sur le côté. L’autre renonça tout à coup et s’écarta d’un bond.
L’ancienne meneuse se redressa, le souffle court.
« Pourquoi se battre ? lança-t-elle. Le mal est fait… et, quoi que tu en dises, ce n’est PAS ma faute. »
Croc Jaune gronda.
« Je n’arrive toujours pas à croire que Minuit nous ait trahis, se lamenta Étoile Bleue. Je lui faisais confiance pour qu’il veille sur le Clan.
— Ce n’est pas Minuit qui nous a trahis, rétorqua la vieille chatte, les poils en bataille. La trahison a commencé avec les premiers mensonges, avec le secret que tu as gardé pendant toutes ces lunes ! Le Clan du Tonnerre a vécu dans le mensonge ! Si ces trois félins sont aussi puissants que la prophétie le dit, alors ils auraient été capables d’accepter la vérité. À moins que tu ne penses que nous nous sommes trompés sur leur compte depuis le début.
— Pas du tout ! Qui d’autre pourraient être les Trois ? Je n’ai jamais voulu mentir ! ajouta Étoile Bleue d’une voix plaintive. Mais qu’aurais-je pu leur dire ? Ils ont été heureux. Poil d’Écureuil et Griffe de Ronce sont de bons parents. Quel intérêt cela aurait-il eu de leur raconter ce qui s’était passé ?
— Nous le découvrirons bien assez tôt… Les secrets ne peuvent rester enfouis éternellement. » Elle commença à s’éloigner, la queue fouettant l’air, avant de s’arrêter pour jeter un coup d’œil en arrière. « Et s’il s’avère que ces trois-là ne sont pas assez forts pour accepter la vérité, alors toi, Étoile Bleue, tu auras détruit le Clan que tu aimes tant… »
: Le pouvoir des étoiles – La guerre des clans cycle III
CHAPITRE 1
LES FRONDES DE FOUGÈRES MORTES qui jonchaient le sol de la forêt crissaient sous les pas de Pelage de Lion. Au-dessus des arbres nus, le ciel était noir et vide. Le jeune guerrier avait si peur que ses poils se dressaient sur sa nuque et qu’il frémissait des oreilles au bout de la queue.
Cet endroit n’a jamais connu la lumière du Clan des Étoiles.
La truffe au sol, il contourna des arbrisseaux mais ne repéra pas la moindre présence.
J’en ai assez, se dit-il en tirant sur sa queue qui venait de se prendre dans une ronce. Il contempla les ténèbres qui paraissaient s’étendre à l’infini, au loin, entre les arbres, et il commença à paniquer. Et si je n’arrivais pas à sortir d’ici ?
« C’est moi, que tu cherches ?
— Étoile du Tigre ! » lança le jeune matou dans un sursaut.
L’imposant guerrier avait surgi d’un roncier. Son pelage tigré brillait d’un éclat étrange qui rappelait à Pelage de Lion la lueur des moisissures répugnantes qui poussaient sur les arbres morts.
« Tu as manqué beaucoup d’entraînements, le rabroua son mentor de l’ombre en s’approchant. Tu aurais dû revenir plus tôt.
— Au contraire ! Je n’aurais jamais dû venir ici, et toi, tu n’aurais jamais dû m’entraîner. Griffe de Ronce n’est pas mon père ! Tu n’es pas de ma famille ! »
Étoile du Tigre ne parut pas surpris. Même ses oreilles ne frétillèrent pas. Il attendait, ses yeux ambrés réduits à des fentes, comme s’il voulait que Pelage de Lion poursuive.
« Tu… tu le savais ! »
Le jeune guerrier eut l’impression que les arbres tournoyaient autour de lui. Poil d’Écureuil n’est pas la seule à avoir des secrets…
« Bien sûr, confirma l’autre dans un haussement d’épaules. Ce n’est pas important. Tu étais suffisamment motivé pour apprendre ce que je pouvais t’enseigner. Non ?
— Mais…
— Le sang ne fait pas tout ! Demande donc à Étoile de Feu. »
Furieux, Pelage de Lion sentit ses poils se hérisser.
« Étoile de Feu est un bien meilleur guerrier que tu ne l’as jamais été.
— N’oublie pas que, lui non plus, il n’est pas de ta famille, siffla doucement le matou. Inutile de le défendre, à présent. »
Est-ce qu’il sait qui est mon vrai père ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi