Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 7,90 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Le buffet de la gare

de robert-laffont

Lengalengá

de Publibook

La Guerre Humaine
Brenda Riggart
La Guerre Humaine
Tome Premier : Venant du Dessous
Science-fiction
Le Manuscrit www.manuscrit.com
Éditions Le Manuscrit, 2004 5bis, rue de l’Asile Popincourt 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.comISBN :2-7481-3707-8(fichier numérique) ISBN :2-7481-3706-X(livre imprimé)
A Camille Demontis et à ma mère, sans l'amical souvenir ou le soutien de qui ce livre et les suivants seraient restés de simples brouillons sur mon ordinateur.
PARTIE 0 : ZUKAS Les Acrobates :La première chose à voir chez l'être humain est qu'il se tient sur ses deux pattes arrière. Il s'agit là d'un caprice de l'évolution absolument unique sur Terre, car il nécessite un sens de l'équilibre remarquablement développé du fait de l'absence de queue, d'ailes ou d'autres pattes pour stabiliser. Ainsi l'évolution a-t-elle fait une race d'acrobates émérites.  (Atled le Modeste,Le Savoir Arbitraire) 1J’existe…Ce fut la première conclusion que forma mon esprit en émergeant du néant. Je ne sentais pas de sol sous mes pieds, seulement la densité d'un liquide dans lequel j'étais plongé. Mon corps semblait répondre normalement aux ordres émis par mon cerveau ; J'ouvris les yeux et distinguai les formes troubles des bras d'une matrice de soins, longs, fins et de ce vert végétal que j'aime tant. Ma mémoire se remit en marche, et le passé me revint à l'esprit. Je m'appelleSteve Hudson. C'est ainsi que l'Union des Forces Terrestres m'a enregistré quand j'ai milité dans ses rangs. En ce moment, je dois avoir dans les vingt-neuf ans. Si
 9
La Guerre Humaine
vous le voulez bien, nous allons faire un retour dans le passé. Le passé pour moi, mais un lointain futur pour vous, humains du vingt-et-unième siècle… Nous sommes en l’an 4099, à l’aube du XLIIième siècle. J’ai vingt-trois ans. Mon travail d’archéologue consiste à rechercher des vestiges de votre si douce époque, quand le monde n’était pas encore devenu un désert stérile et radioactif de verre noir. Nous ne savons pas grand-chose, la majorité des témoignages du passé a été anéantie au cours de la Nanoguerre, l’affrontement mondial où la Terre toute entière s’embrasa.  Le combat de titans où l’humanité faillit bien disparaître…  A présent, la plus grande partie de la surface terrestre, jusqu’au fonds océaniques, est criblée de cratères radioactifs, où nulle forme de vie non-protégée ne peut s’aventurer sans risquer une lente et affreuse agonie. Un enfer que j’ai pourtant plus d’une fois exploré. Mon objectif actuel est une étude du cratère géant “Longévitus Rad “.  La sonnerie du réveil dans mon abri plombé repliable me tira de mon sommeil peuplé de rêves étranges. Notamment un, qui me poursuivait depuis ma plus tendre enfance, où une ville au milieu d’un plateau aride agonisait sous la chaleur d’un immense soleil côtoyant un autre, de taille normale, dans le ciel. Prestement, j’enfilai mon équipement de survie antiradiation, sortis, puis repliai mon abri.  Activant mon enregistreur, je notai ma progression. Au moins, Si je mourais, mes
10